Archives quotidiennes : 18 février 2011

Le billet de 21h18

Un tour sur Google Reader et voilà un article tout fait, digne d’un vrai curator !

I – Justin Bieber

Toute la blogosphère peut être en émoi, Justin Bieber est mort, officiellement décédé, transpercé par les balles rageuses de policiers stressés. Il essayait de faire passer la frontière en douce à des jeunes mexicaines pour son prochain spectacle (et aussi parce que Selena Gomez, bon ça va 5 minutes quoi…). Comme le 100 000 v se fait un devoir d’être le plus renseigné, on a la vidéo !

II – les restos du coeur

Je suis navré de les faire passer après Bieber, vraiment navré. Mais la deuxième place, c’est bien aussi. Le concept est simple, faire un billet pour parler de l’opération 1 billet publié = 10 repas offerts. Ce que ça veut dire ? Qu’à chaque billet qui parle de l’opération, joint l’image d’après, et envoie un mail à blogueurs@restosducoeur.org, Carrefour et Danone offre 10 repas aux Restos du Coeur, avis à la blogosphère ! 😉

Opération 1 billet publié = 10 repas offerts

III – les coups de pubs à la blogosphère

Quelques billets qui ont retenu mon attention.

Ce billet de Corto sur un texte du PS qui se lit aussi bien à l’endroit qu’à l’envers, et c’est très bien fait.

Ce billet de Kelblog qui fête la victoire d’un blog dans un procès injuste. Longue Vie Aux Blogs !

Ce billet de Google France qui nous parle d’un nouveau truc dans les recherches Google : la mise en place d’un avertissement « ce site a peut-être été piraté » pour prévenir de ces sites un peu louche. Belle initiative du géant.

Enfin ce billet de Fubiz, sur le travail d’un artiste chinois vraiment sympa, qui se fond littéralement dans le décor. Allez, vous avez le droit à une photo pour vous motiver !

(que tous les blogueurs participent à l’opération des Restos du Coeur !)

 

 

56 sites ont fait des liens sur https://100000v.wordpress.com depuis le 2010-05-02

Minijupe

Partageons nos agapes

Au comptoir de la Comète

Partageons mon avis

Chez El Camino

La Maison du Faucon

Partageons l’addiction

Carnet de notes de Yann Savidan

Saint-Pierre-des-Corps, c’est où ça

Lyonnitude(s)

Mon avis t’intéresse

A perdre la raison

Zette And The City

Le coucou de Claviers

Philippe Méoule

A toi l’honneur

Un raleur de plus

Gularu #Blog

J’ai rarement tort …

Unhuman

Du petit monde de Gildan

Hashtable

Bah !

Le grumeau

Fattorius

Chez Homer

Les Peuples du Soleil

Engagée

Je n’ai rien à dire ! et alors ??

Le Blog de Gabale

La revue de Stress

L’Hérétique

De tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs

Météo Mulhouse

Moi, je

Humeurs de vaches

Entre Musique et Politique

Une Autre Vie

Section socialiste de l’île de Ré

Les privilégiés parlent aux Français…

Jeu d’écriture(s)

Avec nos gueules…

Une/Deux

Les nouvelles de l’atelier

Sarkofrance

Virginie B

des pas perdus

Le blog du modérateur

le blog de polluxe

Les divagations NRV de cui cui fit l’oiseau.

Variae

Traqueur Stellaire

Xapur’s Blog

Raaahaa !

CREAPAGE

dadavidov homepage

Liste générée à partir des infos du Top Blog Wikio par le Jegounotron

Publicités

11 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Ôde à la Planète Bleue

Raie aigle, plongée aux Illes MedesC’est le billet de Dominique qui me pousse à écrire celui-ci. Une éloge de la planète bleue, un récital pour ses océans, une admiration pour ses créatures.

Personne ne doute de la beauté des fonds marins, on sait. Personne ne doute de l’existence des pittoresques poissons clown virevoltant dans les anémones au gré des courants et de leur humeur, on a vu Le Monde de Némo, personne ne doute de la grandeur du ballet que réservent baleines et dauphins à ceux qui daignent s’y intéresser, on a vu Flipper, on a vu des images.

Beaucoup de films, d’oeuvres, ne me semblent pas assez forts, manquent de la puissance du réel en fait. J’ai la chance d’avoir contempler quelques uns des océans, quelques une des mers, de cette planète, et de rencontrer ses habitants. Que ce soit depuis la surface ou au plus près de ses coraux. La raie aigle qui illustre ce billet est une des photos que j’ai pu prendre en plongée aux Illes Medes (Espagne). De même que l’étoile de mer qui suit. Il m’est assez compliqué de vous communiquer l’humilité que l’on ressent lorsqu’est à 20 mètres sous les flots, lorsque les rayons du soleil perçant l’étendue marine colorent coraux, coquillages, poissons dans des nuances que n’importe quel artiste envierait.

Mais il y a quand même un moyen. Certains films, laissant de côté la narration pour laisser la Nature nous guider, des films dont l’esthétique n’est que le reflet de celui, bel et bien réel, que nous côtoyons. Que nous côtoyons et que nous

Etoile de mer, plongée aux Illes Medes

détruisons. Regardez Home de YAB, regardez Un jour sur Terre, regardez Océans. Enivrez-vous. Et puis regardez The Cove, sur le massacre des dauphins dans la baie de la honte. Contemplez le triste spécialiste du combat démesuré d’une espèce contre une autre. Prenez le recul de comprendre ce que nous représentons.

Je sais, vous connaissez ce discours moralisateur maintes fois répétées par toutes les associations écologiques. Tellement répété que vous n’y croyez peut-être même plus, le reléguant à une place de slogan publicitaire.

Et pourtant, prenez un masque, un tuba, des palmes, et vous comprendrez… Elle vous fera comprendre.

5 Commentaires

Classé dans Éclairs d'art