Archives de Tag: Mélenchon

Les élites débattaient hier sur TF1

Macron débat TF1 présidentielles 2017

Il parait que Macron s’en est le mieux sorti (c) charpi.fr

La sortie de Dupont-Aignan lors du JT de 13h la veille, bien que trop théâtralisée et même ridicule, restait sur le fond une très bonne chose. Dommage de gâcher cela en allant se vautrer chez Hanouna.

En effet, la première chaîne Française, en tout cas sur la télécommande, a décidé de n’inviter que les 5 candidats les mieux placés pour son premier débat en vue des Présidentielles. Les hommes naissent libres et égaux en droit, les candidats un peu moins.

Je ne l’ai pas regardé, préférant attendre quelques résumés pour voir de quoi il retournait.

Les Décodeurs ont fait un travail appréciable. Il y a, dans tous les camps, des idées à prendre. Même si les nombreux tweets (et le comptwoir Twog dédié) laissent penser que c’était plus une guerre des mots qu’un débat d’idées.

La vraie raison pour laquelle je n’ai pas regardé ce débat, c’est H16 qui l’exprime le mieux: ces cinq personnes espèrent devenir « le représentant des Français » et sont tous moralement indignes de l’être.

On ne vote pas que pour des idées à des élections présidentielles, on vote pour un représentant, pour l’image du pays. En votant pour un voleur, un menteur, un tricheur ou juste un beau-parleur, on s’assure un monde politique toujours plus détestable.

Je préfère voter blanc.

Publicités

Commentaires fermés sur Les élites débattaient hier sur TF1

Classé dans Éclairs d'actu

Mélenchon sur Thatcher sur Twitter, et vice versa

(c) Garry Penny / AFP

Le dernier tweet du grand  et sage Mélenchon ne fera pas plaisir au Faucon, et c’est bien normal. On peut ne pas partager (du tout) les idées de Thatcher, et ce qu’elle a fait durant ses mandats, on est tout de même prier de la respecter le jour de son décès. Mais ça le respect, Jean-Luc (ou tout du moins son compte officiel), il ne connait pas.

Il serait d’ailleurs prier d’écrire son nom correctement.

3 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Le duel Le Pen/Mélenchon à Hénin-Beaumont est-il judicieux pour le Front de Gauche ?

Question qui fait parler, et il y a de quoi.

Mélenchon nous a fait sa petite surprise de l’après-présidentielle en officialisant ouvertement son parachutage à Hénin-Beaumont, car s’il se plait à dire que ce « n’est pas le fief électoral de Mme Le Pen » il l’est tout de même plus que pour le Front de Gauche.

Rappelons qu’au 1er tour, Marine Le Pen l’avait emporté dans cette commune avec 35,5% des voix soit un joli score. Suivaient Hollande avec 26,8%, Sarkozy avec 15,8 % et Mélenchon avec 12%.

D’après un calcul grossier, il y aurait la droite avec 51,3% des voix, et la Gauche avec 38,8 %. Très grossier même puisque le second tour en a décidément autrement, plaçant Hollande en tête avec 57,8% et Sarkozy avec 42,2%.

Mais y-a-t-il la place pour un Mélenchon, quand bien même celui-ci serait soutenu par le PS ? Les élections législatives revêtent un caractère bien plus local qu’un second tour de Présidentielles. Auquel cas Mélenchon le voyageur qui pense y avoir la légitimité à se présenter (légitimité qui est « celle de tout Français qui est partout chez lui sur le territoire de la République ») affronterait un adversaire coriace et enraciné dans ces terres.

Steeve Briois est au conseil municipal d’Hénin-Beaumont depuis 1995, Marine le Pen y a été de 2008 à 2011, conseil qui compte aujourd’hui 8(7?) membres du Front National.

Il me semble que le Front de Gauche se lance dans une bataille qui écartera son leader de l’Assemblée Nationale, ce qui ne semble pas très judicieux…

6 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Des pompoms sur les engrenages

Les médias sont les nouveaux Molière et Racine. Ils arrivent à surprendre avec de l’attendu, ils créent de la surprise avec de la banalité. Logiquement (même si cela n’a rien de mathématique) François Hollande est arrivé en tête, devant Nicolas Sarkozy. Tout le monde le savait. Les journalistes trouvent ça extra-ordinaires. On sait depuis les Primaires Socialistes que François Hollande sera le futur président.

Marine Le Pen est 3ème. Là encore on le savait. Son score est plus surprenant et rappelle qu’elle est représente vraiment  un mouvement important en France, et rappelle que l’identité nationale n’est peut-être pas le sujet dont tout le monde se fout.

Mélenchon 4ème. Pouvait-on penser que ça serait Bayrou ? Non. Son score est aussi surprenant, et là, il paie l’addition des médias, qui se sont amusés à le faire surfer sur la vague pour mieux lui faire goûter à l’amertume de la désillusion.

Au final, le second tour se pseudo-jouera entre F. Hollande et N. Sarkozy. Nous irons voter, parce qu’il le faut. Mais nous ne serons pas surpris.

Commentaires fermés sur Des pompoms sur les engrenages

Classé dans Éclairs orphelins

Quand le destin ne voulait pas que je vois Mélenchon

C’est dommage, j’avais décidé de sacrifier un peu de mes révisions pour aller voir parler (curieux n’est-ce pas d’aller voir parler quelqu’un) le leader de l’autre gauche et puis le destin en a voulu autrement.

Pourtant, j’avais fait l’effort de braver la foule devant le Double-Mixte où se tenait le meeting (et, par conséquent, de braver le froid) et de gravir les marches de l’imposant bâtiment. J’avais même réussi à pénétrer le hall donnant accès aux deux salles : celle du bas, inintéressante car ne servant qu’à la retransmission de ce qui se passait dans celle du haut, et celle du haut (oui, je l’ai déjà dit).

C’est là que frappa le destin. Avec déception les gardes rouges (parce que quand on est militant du PCF, on se doit de porter un vêtement rouge, si possible ringard) m’apprirent que la salle du haut était pleine, et qu’on ne pouvait plus faire entrer personne pour des raisons de sécurité. Ce qui fut vite réfuté par des amis qui avaient réussi à entrer et qui me confirmèrent que le salle était à moitié vide (je vous l’accorde, à moitié pleine marchait aussi).

Ce qui est amusant, ce sont les notions de sécurité qui, entre un concert des Bloody Beetroots (groupe électro sauvage et agressif) et un meeting d’un homme politique (si révolté soit-il), permettent de faire rentrer moitié moins de monde dans le Double-Mixte.

Je ne pourrai donc pas voter Mélenchon, n’ayant pas pu entendre de vive voix son programme.

5 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

C’était ce matin sur RMC

C’était ce matin sur RMC, le choc qui devait faire le plus d’étincelles, la confrontation entre ceux qui ne mâchent pas leur mot et qui ne font pas dans la dentelle.

Après un début un peu amorphe, les deux candidats se sont vite remis dans le bain pour se mettre poliment sur la tronche.

Les gens de gauche diront sans conteste que Mélenchon était carrément t plus réaliste, carrément mieux et tellement génial, et ce n’est pas ma TL (Time Line, sur Twitter) qui pourra me contredire. Les Frontistes diront que Marine Le Pen était beaucoup plus convaincante. Parce que sur le fond, ce débat n’a pas été énorme.

Il a été question de laïcité. Thème sur lequel MLP est tout de suite montée au créneau pour accuser l’islamisme intégriste montant, renvoyant JLM à ses responsabilités en disant que du temps où il était ministre, cela ne l’avait pas beaucoup gêné. Ce à quoi s’est empressé de répondre Jean-Luc en disant qu’il fallait arrêter de ne viser que les arabes (c’est comme ça qu’il l’a dit) et qu’il fallait faire de même avec la religion catholique. C’était St-Nicolas-du-Chardonnay contre prière de rue.

Il a été question d’immigration. MLP a dit qu’il fallait stopper net l’immigration massive, car cette immigration était responsable de l’harmonisation par le bas des salaires. 1% d’immigrés en plus équivaudrait à 1.6% de baisse de salaire (je ne suis plus sûr que c’est ce qu’elle a dit, si quelqu’un pouvait confirmer). JLM a répondu que cette harmonisation par le bas était dû au fait qu’en dessous de 1.6 fois le SMIC, les patrons ne payaient pas de charges salariales. Chacun a fait plaisir à son camp. Marine a dit au sujet de l’immigration un truc que je trouve très vrai, c’est que la France n’a pas à s’occuper de toute la misère du monde. Ce qui semble aller à l’inverse du discours des gens de gauche, je dis discours, parce que dans les faits

Il a été question d’économie. MLP veut retirer la France de l’UE, revenir au franc avec 1 Franc = 1 euro, pour des raisons économiques qui m’échappent complètement. Mélenchon, bien qu’assez méfiant vis à vis de l’Europe, n’avait pas une position si tranchée. Qui a raison, je n’en sais rien, tant la problématique de l’Europe me semble difficile à aborder.

Voilà pour le fond. Rien de grandiose.

Par contre pour la forme, d’agressions en agressions, de coups bas en coups bas, on a été servi ! Et que l’on discrédite l’adversaire en rappelant tel et tel fait daté d’une trentaine d’années, qu’on le prend de haut, qu’on lui rit au nez, même technique oratoire pour les deux, même si – et je vais faire bondir la gauchosphère – j’ai trouvé plus désagréable et politiquement incorrect Mélenchon. M’enfin, les gens qui supportent Mélenchon arrivent à dire

Vu que les Frontistes doivent penser la même chose pour JLM, la forme de ce débat n’a finalement pas été étonnante…

Espérons qu’ils montrent vite des nouveaux visages, parce qu’ils n’avaient pas l’étoffe pas d’un président.

8 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Le Clash Marine Le Pen/Jean-Luc Mélenchon

Demain, ça ne sera pas que ma fête !

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon seront les invités de M. Bourdin sur RMC (sur BFM TV aussi) pour un débat entre 8h30 et 9h30 et ça promet d’être haut en couleur.

Une petite avant-première de ce qu’on va ramasser pendant les mois qui vont suivre, un avant-gout de Présidentielles !

S’il y avait des live-tweeters, ça serait génial !

Have Fun !

3 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins