Archives de Tag: présidentielles 2017

Les élites débattaient hier sur TF1

Macron débat TF1 présidentielles 2017

Il parait que Macron s’en est le mieux sorti (c) charpi.fr

La sortie de Dupont-Aignan lors du JT de 13h la veille, bien que trop théâtralisée et même ridicule, restait sur le fond une très bonne chose. Dommage de gâcher cela en allant se vautrer chez Hanouna.

En effet, la première chaîne Française, en tout cas sur la télécommande, a décidé de n’inviter que les 5 candidats les mieux placés pour son premier débat en vue des Présidentielles. Les hommes naissent libres et égaux en droit, les candidats un peu moins.

Je ne l’ai pas regardé, préférant attendre quelques résumés pour voir de quoi il retournait.

Les Décodeurs ont fait un travail appréciable. Il y a, dans tous les camps, des idées à prendre. Même si les nombreux tweets (et le comptwoir Twog dédié) laissent penser que c’était plus une guerre des mots qu’un débat d’idées.

La vraie raison pour laquelle je n’ai pas regardé ce débat, c’est H16 qui l’exprime le mieux: ces cinq personnes espèrent devenir « le représentant des Français » et sont tous moralement indignes de l’être.

On ne vote pas que pour des idées à des élections présidentielles, on vote pour un représentant, pour l’image du pays. En votant pour un voleur, un menteur, un tricheur ou juste un beau-parleur, on s’assure un monde politique toujours plus détestable.

Je préfère voter blanc.

Poster un commentaire

Classé dans Éclairs d'actu

Présidentielles: 3, 2, 1, prêts, partez !(mais partez loin)

charpi

Charpi.fr

Pas sûr que les élections présidentielles à venir me donnent plus envie de bloguer.

Hamon et son revenu universel: « Dégradons la valeur du travail, de toute façon, personne n’aime ça ». J’espère qu’il instaurera le vote payant s’il est élu, ça semble être à la mode.

Valls (ne le sortons pas trop vite): « Vos libertés, je m’en tape ». 6 utilisations de l’article 49.3 en un mandat. Dans Call Of Duty, il a déjà gagné le badge dictateur.

Mélenchon: « Le système est pété ! » dixit l’ancien membre du PS, conseiller municipal, conseiller général, sénateur, ministre délégué, député européen. Parti fonder son propre mouvement quand il a compris que le PS n’était pas derrière lui (belle rouste du congrès de Reims en 2008). Devra nécessairement créer un duumvirat en cas de succès, pour lui et son égo.

Macron: « Je ne suis pas financé par vos impôts » mais j’étais ministre il y a encore un an. L’arrivisme a un nom et un visage.

Fillon: digne héritier des politicards français. Magouille sur magouille. Certainement trahi par un frustré du parti (on va rigoler quand Juppé va revenir en « sauveur » de la droite après avoir monté toute cette affaire).

Le Pen: « vol au dessus d’un champ de pâquerettes ». Tu m’étonnes qu’elle soutienne Trump… Et en terme de magouilles politiques, les Le Pen sont pas en reste.

Et vous comptez voter pour l’un d’eux ?

Commentaires fermés sur Présidentielles: 3, 2, 1, prêts, partez !(mais partez loin)

Classé dans Éclairs d'actu