Archives de Tag: viol

DSK blanchi, pas innocent

DSK est blanchi mais n’est pas innocent.

Si la justice américaine a décidé de stopper les poursuites pour avoir entendu des versions différentes des faits qui ne permettaient pas de statuer, cela ne veut pas dire que Strauss-Kahn n’a pas violé la femme de chambre. D’autant que le rapport sexuel, lui, a bien été confirmé.

Pour Yann « Seul, l’honneur de la France, du Parti socialiste et de DSK sont saufs ». C’est faux. Aucun honneur n’est sauf. Le pognon et les relations l’ont emporté, c’est tout. Et l’honneur de la France n’a rien à faire là dedans. C’est sûr que les Américains vont avoir une belle image de notre pays, si ce n’était pas déjà fait. Mais DSK n’influence pas plus que ça l’honneur de la France. Les Socialistes ont quand même une forte tendance à penser que leurs leaders représentent la France, alors même qu’ils ne sont pas élus… (rapport à un certain discours de Ségo).

Les billets de Vlad et de l’Hérétique vont dans le même sens. La thèse du non-viol est peu crédible. Vous me direz, je n’ai pas d’éléments à ajouter pour le prouver, mais j’ai beaucoup plus de mal à croire que l’acte ait été consenti, par la femme de chambre je veux dire.

Je ne sais pas si l’honneur du Parti Socialiste est vraiment sauf en félicitant l’abandon des poursuites contre un mec qui saute tout ce qui bouge. Pardonnez moi d’être brut de pomme, mais je n’aimerais pas l’avoir dans mon camp.

6 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Dollars, Sexe & Karabistouilles

DSK Une Le Perv DailyDifficile de ne pas parler de l’affaire DSK quand on ne sait pas sur quoi écrire d’autre, difficile surtout quand on voit ce qui a déjà été écrit.

Alors que certains ne veulent plus en (entendre) parler (pour se voiler la face ou par réel énervement je ne sais pas), d’autres prennent des positions beaucoup plus tranchées, que je qualifierai de lollesques.

Prenons le cas de Yann par exemple, dont un paragraphe est significatif :

« Alors évidemment, dès qu’une affaire éclate, fort de sa très haute estime et de sa bonne conscience sans accrocs, le bon Français est sur un piédestal pour condamner avant le procès et pour juger bien avant les juges. Lorsque le bon Français a une cible, il ne la lâche pas, il s’exprime avec toute la sûreté que lui donne son cursus. Il est infaillible. Pour un peu il rétablirait la peine de mort, n’aime pas les noirs, ni les juifs et encore moins les arabes. »

Personnellement, j’aurai plutôt cette phrase dans le blog de Corto. Sauf le dernier passage, très limite, qui remet les thèmes de l’UMP et du FN sur le tapis, ce qui n’a rien à faire là. Il critique les Français qui s’intéressent à cette histoire, le faisait-il quand il s’agissait des autres histoires, celles de l’autre bord je veux dire ? Quand on (mais je ne m’inclus pas dedans) s’indignait des vacances de Sarko payées par ses amis (de même pour MAM) et qu’on allait jusqu’à parler de coup médiatique pour la grossesse de sa femme, les Français n’étaient soudain plus pitoyables ? Parce que je n’ai pas vu la même ferveur… Peut-être parce qu’il s’agit là d’une affaire superficielle comme le dit Malaberg.

C’est vrai, qu’un possible candidat aux Présidentielles soit arrêté pour une affaire de viol, c’est superficiel.

C’est pourquoi je préfère amplement les réponses plus réfléchies du Faucon qui traite du lynchage médiatique dont est victime l’autre camp, du Chafouin qui ne veut pas trop s’avancer ou du Griffon Lyonnais dubitatif. J’ajouterai que DSK ne l’a pas joué très finement pour qu’une telle affaire, que les faits soient avérés ou non, arrive aux oreilles de tous dans une telle période. D’ailleurs, Philippe pense déjà au PS d’après.

Tiens, jetons un coup d’oeil aux réactions des Politiques.

Jean Marie Le Guen député PSJ-M Le Guen (député PS) affirment que les faits reprochés « n’ont rien à voir avec le Dominique Strauss-Kahn que l’on connait ». Il ne connait sensiblement pas le DSK de l’employée hongroise ou de DSK et Tristane Banon. De même pour J-C Cambadélis (député PS) dit que « ça ne lui ressemble pas ».

Les réactions d’Hollande, Royal, Baroin et Morin sont plus tempérées et la présomption d’innocence est privilégiée.

Marine Le Pen pense que maintenant DSK est « discrédité comme candidat à la plus haute fonction de l’Etat ».François Baroin

Des réactions assez saines en soit. (Sauf le député UMP Debré mais vu qu’il avait déjà frappé avec Roy, plus rien ne nous étonne).

Laissons donc faire la justice, et apprécions de voir le PS prendre une claque derrière les oreilles, histoire de rééquilibrer les compteurs et de s’engager avec plus de joie et de bassesse dans cette campagne !

Le Coup bas

7 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

La fatigue, c’est contagieux

Aujourd’hui, je suis fatigué de ce que je lis.

La campagne contre le viol (ou pour le port de la jupe, ou pour la femme, je ne sais même plus qu’est ce que ça revendique au fond), je crois que je n’ai plus rien à ajouter, juste à linker les articles que je trouve intéressants, et qui reflètent exactement ce que je pense.

Tout d’abord, et pour taper fort :

l’article de Didier Goux : brutal, comme d’habitude, mais très vrai. Il faut arrêter de se cantonner aux jolis mots et aux acrobaties littéraires de temps en temps, et dire le fond de sa pensée, avec clarté et simplicité.

l’article de Zone Zero Gène : une très bonne analyse de cette campagne, et toujours cette même conclusion : d’accord sur le fond, pas sur la forme. Une pétition contre le viol me parait assez inutile… (C’est Nicolas qui m’a fait découvrir l’article, rendons à César ce qui…).

Enfin, avec cette chaine, qui se révèle très intéressante, de Yann sur le mort des blogs de gauche. On a quelques blogueurs de gauche qui nous font des perles. Et ces perles -bien que rédigées peut-être sur un semblant de ton humoristique – passent très vite dans les mains d’experts qui jugent de leur qualité. C’est dans ce contexte que j’ai lu l’article de Darcy, et qui donne même un titre à mon billet.

Nicolas me disait que l’objectivité, de toute façon, c’est nul, dans les commentaires de son blog ou sur Twitter. Soit. La subjectivité est d’autant plus chiante quand elle teintée de mauvaise foi, d’hypocrisie ou d’intolérance…

7 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins