Archives de Tag: UFC-Que Choisir

La panne du réseau Orange fut-elle si dramatique ?

Orange panne réseauVous le savez certainement (parce que vous êtes tous des gens informés, ou parce que vous en avez été victime), l’opérateur Orange a connu une panne nationale sur son réseau entre vendredi et samedi (6 et 7 Juillet, donc).

Orange a donc prévu une indemnisation pour s’excuser auprès de ses clients de ces quelques heures durant lesquelles le monde est soudain paru vaste et mystérieux. C’est un beau geste.

Et là, je viens de tomber sur un article du Figaro citant l’UFC-Que Choisir et Familles Rurales qui s’insurgent de cette indemnisation « mal adaptée » et qui n’aurait rien de « généreuse ».

L’UFC met en avant le fait que l’indemnisation sera une journée gratuite de communications, à la rentrée, et que donc ceux qui partent d’Orange ne pourront pas en bénéficier, et que ça ne changera pas l’impact dans les porte-monnaies, etc. etc. (C’est vrai que l’impact de quelques heures de panne sur un forfait à 20€ avoisinerait au moins les 70cents !).

Familles Rurales cite quant à elle l’arrêté du 26 mars 2006 qui obligerait les opérateurs à indemniser leurs clients. Les associations de consommateurs seront bientôt pire que les syndicats : se plaindre pour se plaindre, vouloir toujours plus, se foutre complètement des conséquences de telle ou telle revendication, chercher continuellement la petite bête. Ça m’horripile. Oui, vous avez bien lu.

D’autant qu’à la lecture dudit arrêté, il apparaît que l’opérateur à l’obligation de respecter les engagements qu’il a écrits dans le contrat qu’a signé le client, et qu’il a obligation de faire figurer dans ce contrat l’indemnisation possible en cas de dysfonctionnement de son service. Je pense donc qu’il a notamment le droit de dire qu’il n’y en a aucune (je ne sais pas ce qu’à écrit Orange, il faudrait que je relise le mien). Auquel cas, libre au citoyen d’aller voir ailleurs si cela ne lui convient pas.

Je n’avais pas écrit depuis ce dernier billet du Dico des blogs (qui continue son chemin, j’espère), voilà la parfaite occasion de pousser un coup d’gueule contre ces personnes qui font d’une panne passagère une affaire d’état. Presque pire que des syndicats j’vous dis !

6 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Ne mange pas

trop gras, trop sucré, trop salé !

Ne mange pas trop gras, trop sucré, trop salé !

Je viens de lire cet article du 20min. Il est question de malbouffe, je crois qu’avec l’Identité Nationale, c’est mon second thème préféré, je lie souvent les deux d’ailleurs.

Au risque de le répéter, rappelons quand même que le « repas gastronomique français » fait désormais partie du patrimoine immatériel de l’Unesco.

L’article parle des publicités de l’industrie agroalimentaire que l’on sert aux gamins sur les tranches horaires où ils sont benoîtement plantés comme des pioches devant la télé. Il parle notamment de la réaction de l’UFC-Que Choisir sur le sujet, et sensiblement, ils sont outrés. Outrés que ces industriels, tels Nestlé et Danone pour ne citer personne, continuent de privilégier ces tranches horaires, alors que plusieurs autres se sont retirés en accord avec une charte signée je ne sais pas trop quand mais on s’en fiche.

L’UFC faisait une fois de plus le rapprochement entre ce qu’on trouve dans les cartables des gamins, et ce qui passent sur leur écran : les mêmes barre chocolatées, les mêmes bonbons et les mêmes biscuits. Et ? Faut-il rappeler que le but d’une publicité, c’est de vendre le produit dont il est question. Je crois que ce fait l’UFC, c’est déresponsabiliser totalement les parents, qui une fois de plus (ça devient récurrent sur tous les sujets) ne font pas leur boulot de parent (situation sociale très difficile certainement). Ce sont quand même bien eux – bordel !- qui achètent ces produits, qui pourrissent la santé de leur gosse ?!

C’est pas de la faute des industriels, ils ne vont pas passer les pubs pour les dernières Kellogg’s juste après le JT ! C’est aux parents d’arrêter les conneries, et d’acheter ce dont ont vraiment besoin les enfants, et ça peut être des sucreries, mais pas n’importe lesquelles, et pas dans des proportions gargantuesques.

Si les gamins ne sont pas capables, malgré le nombre de spot de prévention qu’on leur balance dans la tronche, que bouffer McDo et Snikers toute la journée, c’est la voie la plus rapide pour une santé de merde à 20 ans (en plus d’un taux de réussite proche de 0 pour la drague), c’est aux parents d’agir. Et pis c’est tout !


(Sinon, la question de Romain a déjà beaucoup de réponses, que je vous invite à lire)

6 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins