Archives de Tag: The Bloody Beetroots

#Reperkusound Nuit 1 : à base de Bloody Beetroots et de Dusty Kid

Les Bloody étaient déjà passés au Reperkusound (festival électro au Double-Mixte de Villeurbanne) il y a 3 ans je crois et ça avait été grand. Grand et fort.

Je crois que cette année, c’était encore mieux. On a retrouvé les traditionnels Warp qui ont fait le succès du groupe et on a découvert des toutes nouvelles choses, toujours aussi puissantes. Quand on est dans une foule de plusieurs centaines de personnes qui se déchaînent en même temps, ça donne l’impression de n’être qu’un grand groupe, tout le monde en phase, tous festifs. On ne peut s’empêcher de sourire. Et de s’agiter encore plus. Le style des Bloody Beetroots est particulièrement adapté aux foules et aux hangars. Pour vous en convaincre, un petit Cornelius qui illustre parfaitement la chose. (le live est à New York).

Après s’être fait transpiré pendant une bonne heure et demie sur ce son dévastateur, on est allé faire un tour dans l’univers de Dusty Kid. Changement d’ambiance total. Le musique est douce alors on ferme les yeux et on se laisse endormir. On bouge presque mécaniquement. On est bien.

Il est 4h du matin. On sort du festival les oreilles encore bourdonnantes. Il restait des artistes mais on y retourne le lendemain.

Ce soir, ce sera Netsky et Pendulum, et ça promet d’être bon. Bon et fort.

[edit] Le live du Reperku, tout frais tout chaud

Commentaires fermés sur #Reperkusound Nuit 1 : à base de Bloody Beetroots et de Dusty Kid

Classé dans Éclairs d'art

Le billet de 21h16

A défaut d’avoir un jeu de mot ou un thème précis pour ce billet, appelons le billet de 21h16.

Aujourd’hui, j’ai eu la fierté de voir que Yann Savidan a fait des pronos très similaires aux miens quant aux élections de 2012, élections qui auraient alors 3 chances sur 4 de mettre une femme au pouvoir pour la première fois de notre histoire (d’un point de vue de blog macho c’est pas top, d’un point de vue démocratique ça n’a pas la moindre importance). Yann Savidan étant bien plus calé que moi en politique, ça me rassure (même si en 2 ans il peut absolument tout se passer, la candidature de Chirac, le décès de Villepin, le mariage entre Besancenot et Joly…)

Aujourd’hui, je constate que je ne vous ai jamais parlé de mon amour pour les pubs. Bien sûr les pubs ont plutôt pour habitude de nous gaver en empoisonnant les temps morts à la télé, mais il n’y a pas que des pubs à la télé d’abord, et puis c’est parce que les marques délaissent le côté créatif de la chose et c’est bien dommage. Les pubs sont un excellent concentré de créativité artistique : comment vendre un produit en un spot d’une vingtaine de secondes bourré de contraintes. 99F (le film) m’avais confirmé cet amour. Bref, et là j’ai 3 pubs à citer :

–          La pub radiophonique pour le Grand Journal de Canal+ a les mots justes pour séduire : arrêter la morosité des JT classiques pour de l’info décalée et un concept bien plus dynamique. Bref, bonne pub !

–          Macdo a eu l’outrecuidance d’utiliser les gaulois de Goscinny pour ses affiches de propagande. Je ne vois même comment il est possible d’associer leur sale bouffe avec un banquet gaulois, ça m’attriste…

–          La pub de Numéricable à la radio m’a fait découvrir la très bonne chanson Funk d’Etienne de Crecy remixée par les Bloody Beetroots (que j’ai pu voir en concert et qui déchirent littéralement) : les pubs font souvent découvrir des musiques électro très sympas !

Dernière info à propos des blogs ! Jegoun (je n’oublierai pas de le linker, je n’oublierai pas de le linker) m’a fait découvrir le Blog Action Day auquel je participerai et qui est mieux décrit ici : participez aussi 🙂 . C’est comme une chaîne mais en bien plus grand. Et dans le même genre, Homer (je n’oublierai pas de le linker non plus) propose d’écrire la suite du scénar’ d’une pub pour Meetic, j’y participerai aussi, demain.

Allez, lisez ma critique sur le livre de Zoé Shepard si ça vous intéresse, et puis bonne nuit.

5 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins