Archives de Tag: surveillance

La Chine nous montre ce que deviendra le carnet d’engagement

Dessin sans titre

A l’occasion de ses vœux pour la jeunesse (le 11 Janvier), François Hollande a parlé de la création d’un carnet d’engagement.

Il souhaite […] la création d’un « carnet d’engagement » à partir de 16 ans, sur le modèle du carnet de santé, pour consigner toutes les actions entreprises par les jeunes au service de la collectivité.Sur LeMonde.fr

Il faut craindre toute mesure gouvernementale qui consiste à « consigner » nos actions de manière automatique. C’est un flicage comme un autre. Flicage devenu beaucoup trop commun depuis les événements de l’année 2015.

Il est déjà question avec ce carnet de rendre certaines étapes obligatoires (un nombre d’heure de citoyenneté, un service rendu à la nation) afin de valider des diplômes d’Etat (style brevet des collèges).

Or, à quelques milliers de kilomètres de chez nous, dans un régime autoritaire pratiquant la censure qu’on appelle la Chine, la version 2.0 du carnet d’engagement est prête à sortir de terre : les Crédits Sésame.

Présenté comme un jeu, Crédit Sesame permet d’évaluer la fiabilité de chaque citoyen : plus vous faites de bonnes actions telles qu’acheter chinois ou vanter la politique du gouvernement sur les réseaux sociaux, plus vous obtenez de points et donc de privilèges.Sur Rue89

Une fois que ce carnet sera mis en place, ça ne demandera pas beaucoup d’effort d’en analyser les contenus et d’en tirer un score de citoyenneté. Et Dieu seul sait comment le gouvernement pourrait s’en servir.

La Chine nous montre l’exemple à ne pas suivre, opposons nous à ce carnet !

Commentaires fermés sur La Chine nous montre ce que deviendra le carnet d’engagement

Classé dans Éclairs d'actu

Surveillance d’Internet, les Français résignés

La surveillance généralisée des échanges sur Internet, même si elle nuit« gravement » aux libertés individuelles, est « justifiée » pour 57 % des Français à des fins de lutte contre les organisations criminelles, selon le baromètre Orange-Terrafemina diffusé mardi 25 février.LeMonde.fr

Pour une majorité, ce type d’intervention de l’État peut être justifié au nom de la sécurité due à tout un chacun. Cette réponse me rappelle une phrase de Benjamin Franklin, l’un des acteurs de la Révolution américaine qui disait très justement la chose suivante : « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux ».Alexandre C (Contrepoints)

Mais ces gens n’ont-ils toujours pas compris que nous ne pouvons jamais être surs de la définition d’honnêteté dans le futur ? Sans même aller jusqu’au cas tragique et extrême d’une police nationale qui poursuit et expulse certains de ses citoyens sur la seule base de leur religion, les millions de français qui ont été impliqués dans des manifestations type « Manif pour tous » et autres mouvements ne voient-ils pas que de simples gens sont toujours susceptibles d’être criminalisés sur la seule base de leurs opinions et activités politiques ?Le Parisien Libéral

Ainsi disparait la liberté, sous un tonnerre d’applaudissements.

Commentaires fermés sur Surveillance d’Internet, les Français résignés

Classé dans Éclairs orphelins