Archives de Tag: stratégie

Ecoloresponsables

Logo Europe Ecologie Les VertsC’est le genre de mot qui peut faire bondir quiconque a un peu de lucidité et voit bien que derrière les problèmes écologiques (bien réels) se cachent un beau business, et du marketing tout frais qui sent bon le néologisme. Mais on s’en fiche, en tout cas dans cet article.

Il est question une fois de plus de vote utile. Cécile Duflot a déclaré «L’objectif n’est pas de faire élire le plus de socialistes pour prendre des départements. Mais de faire élire le plus d’écologistes. Il n’y aura donc pas de désistement automatique en faveur du PS. Les socialistes ont du mal à s’y habituer, mais c’est comme ça!»

+1 !

Melclalex, en bon militant PS, est inquiet, tout comme Nicolas, car ils voient là des voix qui s’envolent. Ils voient là de potentiels gauchistes qui ne ne considèrent pas « voter PS » comme le vote utile et logique quand on est un gauchiste.

Je suis de tout coeur avec ces électeurs, et ces candidats. D’une part, parce que plus y a de divisions à gauche, mieux c’est pour la droite, ou tout du moins, moins c’est bon pour le PS, et ça j’aime bien (pas le PS,bien au contraire).

D’autre part, parce que je reste convaincu que ceux qui ont l’intention de voter EELV doivent voter EELV, aux deux tours (on parle là des cantonales, mais le débat sera le même quand viendra les Présidentielles). Il ne faut pas tomber dans le piège du PS qui invite tous ces petits électeurs à renforcer la puissance du grand et gros parti de Gauche, et qui leur fera croire qu’ils seront représentés et/ou écoutés. Le PS joue pour sa pomme, et ce n’est que dans son grand égoïsme mégalomane qu’ilCécile Duflot EELV pense « être » la Gauche, ou tout du moins qu’il pense être « le père, le Représentant de la Gauche ».

Dadavidov le dit aussi très bien en commentaire chez Melclalex : « La position d’EELV me paraît donc tout à fait juste : pas de désistement automatique (plutôt que désistement « républicain » qui est un gros foutage de gueule !) qui ne ferait que renforcer la position dominante du PS…
Va falloir commencer à entendre (et prendre en considération) sérieusement EELV les petits gars car le PS ne peut pas accéder aux responsabilités et gouverner sans eux !« 

J’irai même plus loin, il va falloir accepter qu’il y ait une autre gauche possible !

Melclalex ironisait « Extraordinaire débat messieurs mais vous avez oublié un paramêtre : les électeurs
Et jusqu’à preuve du contraire l’électeur place moins souvent un candidat vert devant un PS que le contraire.
C’est un réalité. »

Et jusqu’à preuve du contraire, une statistique n’est pas un modèle à suivre.

Je ne suis pas plus écolo que ça (en tout cas pas en politique), mais je respecterai beaucoup plus des gens qui font leur devoir de citoyen en votant d’après leurs convictions, qui oseront mettre dans l’urne le papier de Mélenchon ou des EELV, que ceux qui se contenteront de suivre bêtement et mécaniquement le mouvement, impressionnés par la puissance d’un parti qui leur fait espérer des choses dont ils ne verront la couleur que dans les jolis programmes colorés de rose, dupés par ceux qui ont surtout à coeur d’asseoir leur pouvoir sur la Gauche et sur le pays, plutôt que de se salir les mains en essayant de le réparer !

Cécile, continue !

4 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Ils nous auront fait mariner

« Voilà, c’est officiel, Marine Le Pen succédera à son père à la présidence du Front National. Et Gollnisch prendra la vice-présidence.

Avec plus des deux tiers des voix. Il y aura eu quelques petits crocs-en-jambe mais rien de bien méchant. « 

Ce devait être le lendemain de l’élection, le billet était commencé (j’avais même prévu la petite vanne « à quand une photo similaire pour le PS ? ») et puis… les examens s’étaient fait sentir plus oppressants que je ne le pensais, du coup, il est resté tristement inconnu du public, à se lamenter sur son statut de brouillon.

Mais je viens de lire un billet de Nicolas qui me permet de le recaler en intro (le titre est d’époque). Un début de billet tout du moins. « Désormais, Sarkozy fait aussi semblant de ne pas s’inquiéter de la compétition de Marine Le Pen. ». Et quelle belle stratégie ! J’ai toujours pensé que si Sarko voulait garder le trône de France en 2012, il fallait qu’il axe la campagne sur les thèmes de l’insécurité, de l’immigration, etc. etc. Histoire de dérouler le tapis pour Marine, qui, si elle est dans la même lignée que son père sur le fond, a compris qu’il fallait se démarquer sur la forme.

Si Marine est au second tour, ce sera contre un mec (ou une femme) de droite, je pense, en conséquence d’une campagne axée sur des thèmes de droite. Auquel cas, le mec ou la femme de droite aura gagné, les socialistes préféreront voter contre le FN que s’abstenir.

Notons que si Le Pen Jr. arrivait au second tour contre un candidat de gauche, elle aurait beaucoup plus ses chances, les électeurs de droite n’ayant pas peur de voter pour le FN pour voter contre la Gauche…

C’est beau la politique.

(impossible de retrouver ce très bon passage de Astérix et les Goths, quand chacun se met sur la tronche dans une stratégie très maîtrisée)

6 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins