Archives de Tag: politique

Quelques paroles de De Gaulle

Emprunté à Didier Goux, un passage qui n’a pas pris une ride.

Entre Charles de Gaulle (CDG) et son ministre de l’information Alain Peyrefitte (AP)

CDG : « Il n’y a rien de plus déplorable que la gauche quand il s’agit de la France, en tout cas de la France au-dehors. D’ailleurs, vous n’avez qu’à relire l’Histoire. La gauche n’a pas raté un désastre. Avant 1870, elle a empêché le maréchal Niel de faire une armée qui aurait été à la hauteur de l’armée prussienne. Je me rappelle la gauche d’avant 14 ! Et la gauche du Front popu, qui s’est terminée par la capitulation : l’abdication de la République entre les mains de Pétain, voilà la gauche !
AP. – La droite n’a pas toujours été plus maligne.
CDG. – La droite est tout aussi bête. La droite, c’est routinier, ça ne veut rien changer, ça ne comprend rien. Seulement, on l’entend moins. Elle est moins infiltrée dans la presse et dans l’université. Elle est moins éloquente. Elle est plus renfermée. Ça se passe dans des cercles plus restreints. Tandis que la gauche, c’est bavard, ça a des couleurs. Ça fait des partis, ça fait des conférences, ça fait des pétitions, ça fait des sommations, ça se prétend du talent. C’est une chose à quoi la droite ne prétend pas. On a un peu honte d’être à droite, tandis qu’on se pavane d’être à gauche. De toute façon, les politiciens et les partis n’ont plus grand prestige. Ils n’entraînent plus le peuple.
AP. – Mais ils entraînent les journalistes, les dirigeants syndicaux, les dîners en ville, bref, la classe politique…
CDG. – Vous voulez dire la classe papoteuse, ragotante et jacassante. »
Montebourg trinque bouteille à la main

Commentaires fermés sur Quelques paroles de De Gaulle

Classé dans Éclairs moi de ta sagesse

Le FN contre un pseudo mur républicain #Municipales2014

Ca y est. Les résultats sont tombés et les plateaux télé commencent. La montée en puissance du Front National s’accentue et l’UMPS nous signe le retour du front républicain.

Najat Belkacem a annoncé sans détour que le PS prendrait ses responsabilités et n’hésiterait pas à retirer ses candidats des triangulaires dans lesquels il est dernier. Copé s’est contenté de dire que l’UMP n’appellera jamais à voter pour le candidat FN. Pour le candidat PS non plus.

Un mot sur ce pseudo front républicain qu’on essaie de nous vendre à chaque élection : il est malsain.

  1. Il va à l’encontre du principe suivant lequel on vote pour quelqu’un et non contre quelqu’un.
  2. Il permet aux deux Grands (deux Vieux…) de garder leurs sièges et d’asseoir leur emprise sur la politique Française (l’inverse du changement, donc).
  3. Il leur permet surtout de ne pas avoir à assumer leur politique déplorable à base de copinage en faisant croire que la France va bien. C’est un leurre. Si le FN gagnait en importance, il les obligerait à se bouger. A se bouger ou à se faire bouger par d’autres partis plus dynamiques et plus sains. Comme Microsoft s’est fait bougé après avoir perdu petit à petit son monopole sur l’informatique.

Je n’appellerai pas à voter FN, loin de là. Mais j’appellerai à ne pas croire en ce front républicain qui ferait presque oublier à quel point UMP et PS se détestent mais se ressemblent dans leur médiocrité.

« Elections municipales. Changeons. » (c) http://www.lejdc.fr

2 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Broken News du 10 mars

Rugby

Cuillère de voisLe XV Français ne remportera pas la cuillère de bois ! Grâce à son match nul hier 13 à 13 contre l’Irlande. Quand on voit le nombre de pénalités manquées, on se dit qu’autant dans un sport de pieds on marque de la main, autant dans un sport de mains on galère au pied.

Football

Le PSG a gagné. C’est con parce qu’il perdait 1-0 à la mi-temps contre Nancy et que cela aurait pu permettre à Lyon de le doubler (le match contre l’OM à Gerland qui se jouera ce soir sera remporté, vous l’aurez lu ici en premier). Au fait, Gonalons fête ses 24 ans aujourd’hui.

Politique

Victorin LurelL’eau salée provoquerait des ravages sur l’être humain, en témoigne la dernière sortie d’un ministre des Outre-mer dont le nom suffirait à le faire engager par Poudlard : Victorin Lurel : « Toute chose égale par ailleurs, Chavez c’est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle parce qu’il a changé fondamentalement les institutions et puis Léon Blum, c’est-à-dire le Front populaire, parce qu’il lutte contre les injustices ».
« Moi je dis, et ça pourra m’être reproché, (…) que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez puisqu’on prétend que c’est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans respecté les droits de l’Homme ».

Folklore

Le 8 Mars, c’était la journée de la femme. J’ai toujours du mal à comprendre comment une telle journée peut servir l’égalité homme-femme, les vrais combattantes étant à mon avis celles qui se font accepter et reconnaître non en temps que femme mais en tant que citoyenne normale (et qui finissent par exemple patron). On pourra toujours rire du combat des féministes dont le but semble être de faire porter des culottes roses aux garçons et des Marcel aux filles.

Commentaires fermés sur Broken News du 10 mars

Classé dans Éclairs orphelins

Une année et 10 billets plus tard

[edit] et WordPress qui vient de m’envoyer mon joli rapport de 2012 😉 [/edit]

Le Faucon a fait sa petite rétrospective de 2012 en 12 billets, bien lui en a pris, je vais lui piquer l’idée. Le classement est fait par ordre décroissant de vues sur les dits billets.

L'année 2012

10 bonnes raisons de ne pas laisser Hollande gagner l’Elysée

Une des rares chaînes auxquelles j’ai participé cette année, ce qui explique que je me sois fait virer de la carte de la blogosphère (faite par Le Monde, et qui me mettait chez les Socialistes avant :D). Malgré les visites, il semblerait que ça n’ait pas suffit à convaincre les Français.

Le Paquebot et le Pédalo

Nous sommes encore en tout début d’année mais les tensions sont déjà là entre défenseurs socialistes et sympathisants de droite, il est question d’un billet de PMonAvis sur la gestion de la crise que je reprends pour lui donner une autre tournure.

Revoir les buts de l’Euro 2012 sous n’importe quel angle

Tiens ! Du foot’ ! L’occasion de revoir les buts de l’euro en 3D. Et de se rappeler que 2012 a été une année du ballon rond, à n’en pas douter !

Quand Drogba et Chelsea font les trouble-fête entre Merkel et Hollande

Magnifique photographie lors de la finale de la Ligue des Champions : Chelsea – Bayern Munich. Hollande venait d’être élu et voulait renégocier le traité budgétaire avec l’Allemagne. L’image parle d’elle-même 😀

Maria Kirilenko, la tennis woman made in Russia #JO2012

Maria Kirilenko, une des belles plantes du dossier de l’été sur les JO 2012. On regarde avec les yeux (parce que sans, c’est compliqué).

Federica Pellegrini, l’eau à la bouche #JO2012

La rivale de Laure Manaudou avait aussi attiré son lot de visiteurs !

10 minutes à perdre sur Canal+ et ça commence bien #LaQuestionDeLaFin

Canal+ lançait #LaQuestionDeLaFin par le collectif de 10minutesàperdre. Et si les premiers épisodes présageaient quelque chose de bien, la suite fut bien pauvre, d’où l’arrêt de la série, remplacée par Shitcom.

Les Résultats du 1er Tour à Lyon, dans le Rhône et Rhône-Alpes

Retour à la politique, locale qui plus est. La région Rhône-Alpes avait plutôt bien résisté à l’assaut rosoyant, mais ça n’aura pas suffit.

Parité : merci Najat Belkacem et bravo le FN ?

Lyon toujours ou presque. Najat Belkacem, désormais ministre des femmes et grande défenseur de celles-ci s’attaque à la parité de l’Assemblée Nationale. Qu’importe les idées pourvu qu’elles soient portées par des femmes !

Ilka Semmler et Katrin Holtwick, les Allemandes à la plage #JO2012

Une Russe, une Italienne, le podium est complété par deux Allemandes. Drôle de hasard que le web nous sert là. Mais vu les volleyeuses, on lui pardonne !

Une année plus sport que politique, enfin… sport ou sportives ! 😉

Commentaires fermés sur Une année et 10 billets plus tard

Classé dans Éclairs d'en haut

Alors que le futur président doit déjà avoir gagné

La plupart des Français ont déjà voté et quoiqu’en dise les médias (qui, après avoir raconter n’importe quoi sur Mélenchon, racontent peut-être aussi n’importe quoi sur le score du second tour), je ne pense pas que ça sera si serré : je pense même que le futur président est déjà officieusement élu à ce moment de la journée.

Je n’espère donc convaincre personne. J’avais juste envie de faire part de ces petites remarques qui agrémentent la journée.

Je ne sais si la France est forte, je ne sais sur qui remettre la faute de tout ce qui peut arriver mais céder à la tentation du rêve qui, évidemment en période de crise, attire toujours plus que l’autre, ce n’est pas faire son travail de citoyen : nous ne sortons pas d’une ornière sans mettre les mains dans la boue, nous ne sortirons pas d’une crise sans se salir les mains.

Les #JeMeSouviens des sympathisants socialistes sur Twitter sont nombreux. Ils se souviennent de beaucoup de choses de ces 5 dernières années, comme quoi, ce quinquennat aura au moins le mérite d’avoir été marquant. Ils font aussi abstraction de beaucoup de choses. On pourrait se souvenir de ce qui a sali le PS, car les affaires ne manquent pas.

Enfin, il n’y aura pas à être triste ce soir, quelque soit le résultat. On appréciera même d’en voir certains fêter l’heureux élu comme un on célèbre un sportif, et l’on pourra se réjouir qu’en France, encore, la politique est proche du peuple et qu’elle l’anime à chaque fois qu’elle doit se renouveler.

Nous finirons sur cette petite chanson, reprise du passage culte du débat d’entre-deux tours, que Gildan a eu la bonté de publier. Et qu’importe qui sera président, nous serons toujours là, et puis commence bientôt un autre match, celui de l’OL contre Brest.

Commentaires fermés sur Alors que le futur président doit déjà avoir gagné

Classé dans Éclairs orphelins