Archives de Tag: par hasard

Le hasard serait-il l’éden des blogueurs ?

Tous les bons amateurs de football auront remarqué le subtil jeu de mot.

Comme je le disais hier, Homer, suite à Nicolas, suite à… se pose la question de l’impact du hasard sur nos billets. A ce propos, il n’y aura pas de sportives sexy aujourd’hui, tout simplement parce qu’aucune sportive ne concourt aujourd’hui.

Nicolas avait formulé la question de cette manière : « Et toi, quand tu as furieusement envie de faire un billet, comment choisis-tu un sujet plus ou moins au hasard ? ».

Ça ne correspond pas à ma vision de la chose. En général, je n’ai pas envie d’écrire un billet, mais le hasard de tomber sur telle ou telle info, de rencontrer telle ou telle opportunité, me pousse à en écrire un quand même (me pousse, pas me force, nuance).

Hier par exemple, c’était en raison du faible décollage de mes stats suite au billet sur Bieber et sa gonz’, et parce que je regardais en même temps le match des filles. Il me fallait un nouveau billet people. Bien souvent, c’est un mini-débat dans les commentaires d’un autre billet (oui, on crée des billets avec des billets, si vous remplacez le mot billet par argent, vous êtes un affreux capitaliste). Ou la radio. Ou la télé. Ou le web. Ou le hasard pur : la coïncidence même de croiser ce sujet et ce sujet, de voir ceci en entendant cela, c’est beau non ?

Cela doit répondre à la question, et je peux faire passer le flambeau. A Je Vous Arrête parce qu’il faut commencer à lui donner des liens, à Vlad que je bombarde de chaînes dès que je le peux et à Dominique qui fait croire qu’il ne blogue plus.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Éclairs orphelins

Constantin Brâncusi, the Google Man of the Day

Google a toujours la délicate manière de me faire découvrir des gens étonnants par un simple logo.

Aujourd’hui, nous « fêtons » le 135ème anniversaire de Constantin Brâncusi. Comme il ne me disait rien,je suis allé faire un petit tour sur Wiki, et j’ai appris que c’était un sculpteur tout à fait révolutionnaire. C’est un roumain, mort à Paris le jour de ce qui deviendrait mon anniversaire.

Vous savez, de ceux qui font des choses incompréhensibles, pas spécialement jolies, mais extrêmement chères. Enfin, le bougre a eu de la chance.

Merci Google.

7 Commentaires

Classé dans Éclairs d'art

Net et méchant

(non la folie des titres fracassant ne m’est pas passée)

to bother about thatJ’ai découvert ces deux petits jeux chez Tambour Major et Corto74. J’adore ça les petits jeux où l’on rêve que l’on a créé des trucs.

Le premier jeu demande un peu d’agilité manuelle. Le but est de créer une pochette d’album. Étant résolument novateur, je l’ai fait format DVD, parce qu’il y aurait le film de ma tournée, le film des studios et les clips des chansons.

Tout d’abord, vous cliquez là : http://en.wikipedia.org/wiki/Special:Random, et ça vous donne le nom de votre groupe

Puis vous cliquez ici : http://www.quotationspage.com/random.php3, les 4 derniers mots de la dernière citation formeront votre titre.

Enfin, la troisième photo trouvée à cette adresse : http://www.flickr.com/explore/interesting/7days/, sera votre couverture. A vous de faire votre petit montage (print screen pour flickr 😉 ) et pis voilà.

Moi je suis fier de vous présenter mon album To Bother About That (grosso modo, « s’occuper de ça », s’il fallait traduire, non ?), sous mon véritable nom : imprononçable et inécriturable !

Le second jeu consiste à découvrir quel livre aurait-on pu écrire par un petit algorithme qui relie à  notre nom une image et un titre.

http://www.omerpesquer.info/untitre/

Bientôt dans vos librairies, Les noms de mauvaise augure. Une tranche de vie dans laquelle je livre les véritables noms des blogueurs, et les conséquences que cela a eu sur ma propre vie. A la fois poignant et véridique, ce témoignage vous emmènera dans l’envers des blogs, là où les bières, le foot’ et les rébus forment un quotidien étrange, sombre et bien moins licite qu’il n’y parait !

Les noms de mauvaise augure, le net ne vous aura jamais paru aussi trouble ! (je suis très fier de celle ci 😀 )

6 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat

Lorem Ipsum

Je n’avais pas du tout prévu d’écrire un article, et encore moins sur ce sujet mais c’est en voulant solutionner le problème de mes flux incomplets que j’ai dû faire un article test pour voir dans mon superbe Google Reader si – enfin ! – l’article s’affichait bien en entier… Bref, et comme vous l’avez certainement déjà remarqué sur de sites en construction, on tombe souvent sur un texte en latin, qui ne veut en réalité rien dire du tout et qui est tiré originellement d’un texte de Cicéron (Cépacaré). Je rageais toujours de ne savoir d’où venait ce fichu texte jusqu’à aujourd’hui car je voyais bien que tous utilisait le même et c’est Wikipédia qui m’a tout expliqué ! C’est fou non ? C’est fou d’ailleurs de savoir que ce sont les imprimeurs qui ont utilisé cette technique de faux-texte pour la première fois.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper. Duis arcu massa, scelerisque vitae, consequat in, pretium a, enim. Pellentesque congue. Ut in risus volutpat libero pharetra tempor. Cras vestibulum bibendum augue. Praesent egestas leo in pede. Praesent blandit odio eu enim. Pellentesque sed dui ut augue blandit sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Aliquam nibh. Mauris ac mauris sed pede pellentesque fermentum. Maecenas adipiscing ante non diam sodales hendrerit. Ut velit mauris, egestas sed, gravida nec, ornare ut, mi. Aenean ut orci vel massa suscipit pulvinar. Nulla sollicitudin. Fusce varius, ligula non tempus aliquam, nunc turpis ullamcorper nibh, in tempus sapien eros vitae ligula. Pellentesque rhoncus nunc et augue. Integer id felis. Curabitur aliquet pellentesque diam. Integer quis metus vitae elit lobortis egestas. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna. Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.

PS : au passage, les flux sont bien complets cette fois, enfin normalement…

5 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins