Archives de Tag: Ligue des Champions

Lyon, tout simplement

Malgré les polémiques et les attaques, la victoire de hier se passe de mots !

Qui ne saute pas n’est pas lyonnais !

3 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport

Olympique Lyonnais – Ajax d’Amsterdam : la déception

Le match était capital pour les Gones puisque la victoire était, si ce n’est vitale, au moins bien plus qu’importante tant la situation en cas de défaite ou de nul plaçait les Lyonnais dans l’attente d’un miracle, indépendant même de leur prochain match.

La première mi-temps fut donc serrée comme on pouvait s’y attendre. L’OL peinait à trouver son rythme et l’Ajax mettait le pied sur le ballon même si les quelques occasions étaient plutôt favorable aux Rhodaniens. Rien de spécial à signaler.

La deuxième mi-temps ne faisait qu’augmenter la pression, comme c’est le cas avec un ballon rempli d’air que l’on compresse. Pourtant, elle démarra gentiment, reprenant le schéma de la 1ère avec une possession tournant à l’avantage de l’Olympique. C’est la rentrée d’Ederson qui fit grand bien, à la 74ème. N’oublions tout de même pas de citer la superbe frappe de Bastos à la 70ème qui sonnait aussi le début de l’assaut.

L’Olympique Lyonnais pris l’entière possession du jeu, et les percées dans la défense adverse augmentaient de fréquence et dangerosité. Ederson apporta ce petit instinct d’attaquant, obnubilé par la balle et les cages, créant les décalages.

Et la 81ème minute fut la première des deux minutes de ce match dont tous les supporters Rhonalpins se souviendront : une frappe de Bastos magnifique, alors qu’il était excentré sur la droite de la surface adverse, après un contrôle sublimement orienté d’Ederson qui lui glisse la balle à travers la défense. Sa balle prend le chemin du second poteau et ce n’est qu’in extremis que le gardien de l’Ajax le claque !

La deuxième minute fut la 89ème. Ederson (toujours lui) après une déviation de la tête de Gomis, rentre dans la surface et se fait accroché alors que la cage s’ouvrait à lui… mais l’arbitre ne bronche pas et la frappe de Gourcuff qui s’ensuivit (après l’accrochage) passa à quelques centimètres de la cage du portier alors largement battu. C’est triste à dire, mais notre qualification pour les 8èmes de finale s’est peut-être jouée sur ce penalty non sifflé. Et l’on comprend la frustration de l’ex-bordelais.

 

Ainsi se termine le match, sur des assauts incessants, et sur un OL qui méritait d’en planter un. Je suis officiellement dégoûté.

5 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport

L’OL perd, mais n’a pas à baisser la tête

Hier, l’Olympique Lyonnais a perdu à Gerland contre les Merengue du Real Madrid. 2-0. Force est de constater que l’on a été moins fort. Force est de constater aussi qu’on s’est bien relevé du match aller.

L’OL d’hier était meilleur, dominé en première mi-temps mais pas abattu. Le fait de jouer à domicile peut-être. On prend un but sur coup franc. Cela veut dire que le Real n’a jamais réussi à se jouer de la défense et de Lloris sur un temps de jeu. Il y a eu des occasions menaçantes, voire dangereuses, mais Lyon a su les contenir tant bien que mal.

La deuxième mi-temps m’a tout bonnement fait espérer que nous retrouverions les 8ème de finale cette année. Le Real marque sur penalty (pour moi discutable). Et Lyon s’est montré plus présent, à l’image de la toute fin de la 1ère avec ce tir de Gourcuff et l’action qui l’a amené. Une tête de Briand qui frappe la transversale. Des tirs qui ricochent pour finir déviés par Casillas.

Et même si les contra-attaques madrilènes nous faisaient trembler, les mauvaises prestations de Di Maria et Ozil, les quelques coups d’éclats de défenseurs, le toujours présent Lloris, nous permettait de rester accroché.

Hier, je n’ai pas été déçu par cette défaite, j’aurai préféré un nul ou une victoire, mais le Lyon d’hier sera un très bon Lyon demain contre Amsterdam ! Allez l’OL !

la petite balle piquée qui aurait pu faire mouche

1 commentaire

Classé dans Éclairs de sport

Le plan com’ d’Hollande tombe à l’eau

Hollande a fait un plutôt mauvais score dans la région Rhône-Alpes à ses primaires, mauvais si l’on compare par rapport aux autres régions, pas mauvais en soit puisqu’il était devant.

Du coup, il s’est dit qu’il fallait faire quelque chose pour remédier à cela, revenir dans le coeur des gauchistes rhônalpins.

Et comme c’est son ami Gerard Collomb est à la tête de Lyon, il s’est tout bonnement fait invité en tribune présidentielle pour suivre le match de Champions League contre le Real, à Madrid.

Dommage, c’est une déculottée. C’est en partie dû à la mauvaise prestation de Gomis et à toute l’équipe qui n’a tout simplement pas joué le match. C’était affligeant. Les commentateurs de C+ avaient beau dire que c’était pour préparer le match contre Lille ce week-end, ça n’avait rien de réjouissant.

Hollande s’est donc planté et le député Tardy nous rappelle pourquoi :

7 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport

Lyon (OL) – Dinamo Zagreb : résumé à chaud depuis Gerland !

Quand je dis depuis Gerland, c’est que j’ai vu le match au stade, pas que j’y sois encore quand j’écris ces lignes.

2 – 0 – Victoire à domicile sans difficulté, avec de la maîtrise, de la facilité pour certains joueurs. Une 1ère mi-temps dynamique pour les Gones et deux buts logiques. Une seconde mi-temps malheureusement plus amorphe avec un Dinamo qui s’arrête de jouer (sauf en début de période où il s’est montré menaçant).

Il manque encore quelques automatisme (décisions trop lentes) entre le milieu et l’attaque mais la défense m’a paru solidifiée. Petite revue des joueurs.

Gomis : le buteur. On l’attendait, et il n’a pas manqué le rendez-vous. Comme lors de ses derniers matches de ligue 1, il met la balle au fond des filets, et de fort belle manière avec ce lob magistral ! Dommage qu’il loupe au moins 4 occasions offertes sur un plateau, dommage qu’il n’ait toujours pas compris la règle du hors-jeu (c’est impressionnant de le voir toujours 2 mètres derrière le dernier défenseur). Gomis est bon, mais trop imparfait, trop… bizarre.

Bastos : certainement le joueur que je préfère dans l’OL de cette année. Une maîtrise du ballon qui me rappelle Lisandro, un placement et des appels toujours nickels, une facilité dans la conduite de balle, j’adore et j’adhère ! Dommage qu’en première mi-temps Cissokho ne l’ait pas plus surpris (il jouait juste devant notre bloc, c’était flagrant, ils se sont d’ailleurs échangés quelques mots agressifs). Peut-être le meilleur joueur de ligue 1.

Grenier : le garçon manque un peu d’assurance dans son rôle de meneur mais il a réalisé quelques très jolis coups (comme une transversale vers Baston en 2è presque à l’aveugle et pourtant millimétrée). R. Garde a bien compris qu’il lui fallait du temps de jeu, c’est peut-être la future perle de l’OL et il fait plaisir à voir jouer.

Kallström : j’ai toujours apprécié le souriant Suédois. Son esprit combatif, sa modestie et ses frappes de loin (que l’on a pas vues ce soir). Il était présent et bon dans son rôle de milieu défensif/récupérateurs de ballons. Cette année sonne comme un renouveau pour lui tant il parait plus à l’aise et plus intégré au jeu lyonnais.

Lloris : son prénom c’est Hugo, sa surface est à lui, il ne tremble pas.

Lacazette : dommage qu’il ait pris la place de Gomis. J’aime beaucoup ce joueur mais ce soir il fut transparent alors que Garde lui laissait l’attaque de pointe. Il faut dire qu’il a un peu été oublié par les milieux, la faute à ses appels qui manquent de conviction.

Rémi Garde : fidèle à lui-même (ancien responsable du centre de formation), il a fait rentré, comme contre Bordeaux, des joueurs avec moins d’expérience mais qui aiment jouer : Lacazette, Pied et j’ai cru à un moment à la rentrée de Fofana. J’aime bien cette vision, et les joueurs qu’il fait rentrer le lui rendent bien. Seul bémol, la sortie de Gomis qui semblait avoir encore des jambes.

(Koné fut correct et buteur, Briand correct mais ne vaut pas Bastos, Réveillère toujours à l’aise sur son aile, Lovren un peu moins bien que d’habitude, Gonalons précis et présent, Cissokho trop lent sur ses relances)

Oui, j’ai aimé ce match. Il n’était pas fou, mais il donne beaucoup d’espoir pour la suite.

Commentaires fermés sur Lyon (OL) – Dinamo Zagreb : résumé à chaud depuis Gerland !

Classé dans Éclairs de sport