Archives de Tag: Ligue des Champions

OL Zénith : gueule de bois d’après-match

Lors du match aller, les jeunes de l’OL avaient perdu 3 – 1 contre les jeunes du Zénith (Youth league), et les plus vieux avaient pris le même tarif. Du coup, on se ravissait de la victoire 6 – 0 des petits gones lors du match retour.

Douche froide.

L’OL a globalement maîtrisé le match, sans vraiment savoir quoi faire du ballon qu’il faisait tourner d’un bout à l’autre du terrain, sans trop d’idée, et sans trop de mouvement.

Si j’avais écrit cet article hier soir, juste après être revenu de Gerland, j’aurais tout mis sur le dos de l’arbitre, qui a distribué pas moins de 7 cartons jaunes pour les joueurs russes (dont un qui s’est transformé en rouge). Étonnamment, le gardien qui mettait des plombes avant ses dégagements n’en a pas pris. Étonnamment Hulk, plus souvent par terre que debout, n’en a pas pris non plus.

Étonnamment encore, Fournier, qui savait pertinemment que le Zénith se moquait d’avoir le ballon et préférait contre-attaquer à fond pendant que sa défense tenait le choc, a laissé des Valbuena et des Darder qui depuis leurs premiers matchs ne font que ralentir les transmissions, et sont absents dans l’impact.

Cela donne 21 tirs à 8 pour les Lyonnais, mais 2 – 0 pour les Russes au final.

On ne passe pas les poules de Ligue des Champions quand on n’en a pas envie. Hier, Lyon manquait d’envie.

OLZENIT

Publicités

Commentaires fermés sur OL Zénith : gueule de bois d’après-match

Classé dans Éclairs de sport

L’OL essaiera d’être deuxième

Triste prestation des Gones chez les Caennais avec une défaite 3 à 0 méritée d’après la presse et les twittos. Hubert Fournier l’a dit « Oui, forcément, c’est la perte du titre ». On n’avait déjà peu d’espoir, il est définitivement enterré.

L’objectif maintenant, c’est de contenir Monaco qui reste sur 11 matches sans défaite et qui nous colle au train au classement (à 6 points avec un match en moins).

Podium Live 36eme journée Ligue 1

La 2ème place assure la qualification en Ligue des Champions tandis que la 3ème ne permet que d’accéder aux phases de barrage. Le match contre Bordeaux, qui vient de fêter la fin de son histoire au stade Chaban-Delmas (anciennement Parc Lescure) par une victoire 2 – 1 contre Nantes, est capital.

Allez l’OL !

Commentaires fermés sur L’OL essaiera d’être deuxième

Classé dans Éclairs de sport

Le Bayern Munich tout en haut

ldc1 ldcequipe ldcfigaro ldclemonde

Commentaires fermés sur Le Bayern Munich tout en haut

Classé dans Éclairs de sport

Quand Drogba et Chelsea font les trouble-fête entre Merkel et Hollande

Forcément, Angela Merkel va pas être opérationnelle tout de suite après la victoire hier de Chelsea face au Bayern Munich en finale de Ligue des Champions, et c’est Hollande qui l’a dans l’os pour son traité budgétaire. « Avec des pincettes, Monsieur le président ! »

Le G8 devant la finale de Champions League

2 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat, Buzz l'éclair

Chelsea : grand vainqueur de la Ligue des Champions 2012 !

Après un match dont les 80ème premières minutes furent longues et stériles, pleines de fautes techniques, d’imprécisions, de retenue, ce sont finalement les Tirs Aux Buts et Didier Drogba qui donneront la victoire aux Blues de Chelsea par 4 TaB réussis à 3 (alors que Neuer, le gardien du Bayern, avait réussi à marquer le sien!).

Un grand bravo !

(c) Reuters

3 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport

Lyon, tout simplement

Malgré les polémiques et les attaques, la victoire de hier se passe de mots !

Qui ne saute pas n’est pas lyonnais !

3 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport

Olympique Lyonnais – Ajax d’Amsterdam : la déception

Le match était capital pour les Gones puisque la victoire était, si ce n’est vitale, au moins bien plus qu’importante tant la situation en cas de défaite ou de nul plaçait les Lyonnais dans l’attente d’un miracle, indépendant même de leur prochain match.

La première mi-temps fut donc serrée comme on pouvait s’y attendre. L’OL peinait à trouver son rythme et l’Ajax mettait le pied sur le ballon même si les quelques occasions étaient plutôt favorable aux Rhodaniens. Rien de spécial à signaler.

La deuxième mi-temps ne faisait qu’augmenter la pression, comme c’est le cas avec un ballon rempli d’air que l’on compresse. Pourtant, elle démarra gentiment, reprenant le schéma de la 1ère avec une possession tournant à l’avantage de l’Olympique. C’est la rentrée d’Ederson qui fit grand bien, à la 74ème. N’oublions tout de même pas de citer la superbe frappe de Bastos à la 70ème qui sonnait aussi le début de l’assaut.

L’Olympique Lyonnais pris l’entière possession du jeu, et les percées dans la défense adverse augmentaient de fréquence et dangerosité. Ederson apporta ce petit instinct d’attaquant, obnubilé par la balle et les cages, créant les décalages.

Et la 81ème minute fut la première des deux minutes de ce match dont tous les supporters Rhonalpins se souviendront : une frappe de Bastos magnifique, alors qu’il était excentré sur la droite de la surface adverse, après un contrôle sublimement orienté d’Ederson qui lui glisse la balle à travers la défense. Sa balle prend le chemin du second poteau et ce n’est qu’in extremis que le gardien de l’Ajax le claque !

La deuxième minute fut la 89ème. Ederson (toujours lui) après une déviation de la tête de Gomis, rentre dans la surface et se fait accroché alors que la cage s’ouvrait à lui… mais l’arbitre ne bronche pas et la frappe de Gourcuff qui s’ensuivit (après l’accrochage) passa à quelques centimètres de la cage du portier alors largement battu. C’est triste à dire, mais notre qualification pour les 8èmes de finale s’est peut-être jouée sur ce penalty non sifflé. Et l’on comprend la frustration de l’ex-bordelais.

 

Ainsi se termine le match, sur des assauts incessants, et sur un OL qui méritait d’en planter un. Je suis officiellement dégoûté.

5 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport