Archives de Tag: gouvernement

La Chine nous montre ce que deviendra le carnet d’engagement

Dessin sans titre

A l’occasion de ses vœux pour la jeunesse (le 11 Janvier), François Hollande a parlé de la création d’un carnet d’engagement.

Il souhaite […] la création d’un « carnet d’engagement » à partir de 16 ans, sur le modèle du carnet de santé, pour consigner toutes les actions entreprises par les jeunes au service de la collectivité.Sur LeMonde.fr

Il faut craindre toute mesure gouvernementale qui consiste à « consigner » nos actions de manière automatique. C’est un flicage comme un autre. Flicage devenu beaucoup trop commun depuis les événements de l’année 2015.

Il est déjà question avec ce carnet de rendre certaines étapes obligatoires (un nombre d’heure de citoyenneté, un service rendu à la nation) afin de valider des diplômes d’Etat (style brevet des collèges).

Or, à quelques milliers de kilomètres de chez nous, dans un régime autoritaire pratiquant la censure qu’on appelle la Chine, la version 2.0 du carnet d’engagement est prête à sortir de terre : les Crédits Sésame.

Présenté comme un jeu, Crédit Sesame permet d’évaluer la fiabilité de chaque citoyen : plus vous faites de bonnes actions telles qu’acheter chinois ou vanter la politique du gouvernement sur les réseaux sociaux, plus vous obtenez de points et donc de privilèges.Sur Rue89

Une fois que ce carnet sera mis en place, ça ne demandera pas beaucoup d’effort d’en analyser les contenus et d’en tirer un score de citoyenneté. Et Dieu seul sait comment le gouvernement pourrait s’en servir.

La Chine nous montre l’exemple à ne pas suivre, opposons nous à ce carnet !

Commentaires fermés sur La Chine nous montre ce que deviendra le carnet d’engagement

Classé dans Éclairs d'actu

L’éducation pour tous

(Oui, figurez-vous que les homosexuels ont le droit à l’éducation)

L'Education pour tous

« C’est inadmissible que sous un gouvernement de gauche on doive montrer ses papiers pour entrer au lycée. Tout le monde a le droit à une éducation. »Le Monde

L’auteur de ces saintes paroles est Steven Narici, porte parole du syndicat FIDL. Qui était dans la rue pour manifester contre l’expulsion de Leonarda et Khatchik (tous deux scolarisés en situation irrégulière).

Deux réflexions :

  1. Le sous-entendu comme quoi il serait normal qu’un gouvernement de droite demande les papiers à l’entrée du lycée est toujours amusant à lire. La Droite, c’est le démon.
  2. Il me semble que l’éducation pour tous est un engagement de la république envers ses citoyens. Pas envers les autres, aussi cruel et égoïste que cela puisse être.

Commentaires fermés sur L’éducation pour tous

Classé dans Éclairs orphelins

Ces ministres qui connaissent bien l’entreprise

Challenges.fr a glissé inopinément un article dans ma liste de lecture. Celui-ci, dans lequel on apprend que seuls 10 ministres sont passés par le monde de l’entreprise, et de façon très passagère, dans l’actuel gouvernement.

Je n’hésite pas à dire que l’on n’a pas besoin d’être plombier pour voir qu’il y a une fuite dans une canalisation mais tout de même. Je trouve ce chiffre gênant. Et plus gênant encore : les ministres de l’économie (Moscovici), du commerce (Pinel), du Travail et de l’Emploi (Sapin) et du Redressement productif (Montebourg), dont les décisions affectent pourtant directement les entreprises, n’en font pas partie. Quand je parle d’entreprise, je parle d’entreprise privé, enfin, je me fie au diaporama de Challenges.fr.

Espérons qu’ils savent quand même de quoi ils causent…

2 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

François Hollande et ses ministres.

Quelle belle famille ils forment ! Et comme dans toute famille, les uns et les autres ont tendance à un peu trop parler.

« La plupart découvrent ce que c’est que d’être ministre. Il faut qu’ils apprennent à ne plus commenter à tout bout de champ hors de leurs domaines de compétence ». 

Oui, et qu’ils grandissent aussi.

8 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Les Fausses notes socialistes, le film de la rentrée

un film de François Hollande, avec Jean-Marc Ayrault et son gouvernement.

Ce midi, Vincent Peillon expliquait (martelait serait plus juste) sur BFMTV que toutes les fausses notes de cette rentrée scolaire, notamment les 13 000 suppressions de postes d’enseignant, étaient de la faute du précédent gouvernement qui avait saccagé l’enseignement en France.

Petite réflexion en passant, et qui n’est en fait qu’un rebond des discussions précédentes, après 3 mois de service, le gouvernement ne pouvait-il pas faire quelque chose contre ça ? Hollande qui avait promis des créations de postes étalées sur cinq ans commencent donc par des suppressions car c’est bien sous son gouvernement, et donc sa responsabilité, que ses suppressions se sont déroulées.

Et puis vint cette nouvelle info croustillante (je suis en période croustillante) : en Corrèze, le transport scolaire ne sera plus gratuit.

Alors je me demande ce que répondra à cela l’homme responsable de la Corrèze depuis bien des années : la faute à ceux d’avant encore ? Car pour le coup, nul doute qu’il est responsable de la situation désastreuse de ce département, le plus endetté de France, et responsable de ce véritable recul pour les collégiens et lycéens.

Il va falloir accorder les pipeaux pour continuer à endormir les Français avant de ne sombrer plus encore.

4 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Hollande pose des mines sur le terrain de jeu Twitter

« Je vous demande d’être attentifs à votre activité numérique ». F. Hollande vient de miner le terrain de jeu Twitter. En effet, nous connaissions les capacités de NKM, Morano et Valérie Pécresse à tweeter tout et n’importe quoi, voilà que le président met à l’épreuve les siens. Sera-ce (cool comme tournure, non?) une parole en l’air ? Y-a-t-il des punissions prévues ? Pourra-t-on crier à la démission dès qu’un tweet aura une tournure un peu trop incorrecte pour un ministre ? On ne sait pas grand chose, mais on s’amusera à suivre tous ces comptes (les non vérifiés le seront certainement par la suite) :

Nous saurons être les tweeters d’élite qui débusqueront leurs perles

C. Taubira : @ChTaubira (non vérifié – on va rigoler)

N. Vallaud-Belkacem : @najavb (qui bien que jolie et lyonnaise, me semble capable de belles perles)

F. Hollande : @fhollande (qui ferait bien de changer son background…)

J-M. Ayrault : @jeanmarcayrault

L. Fabius : @LaurentFabius (non vérifié)

V. Peillon : @Vincent_Peillon (non vérifié)

P. Moscovici : @pierremoscovici

M. Touraine : @MarisolTouraine (non vérifié)

C. Duflot : @CecileDuflot

M. Valls : ?

N. Bricq : ?

A. Filippetti : @aurelifil (non vérifié)

A. Montebourg : @montebourg

M. Sapin : ?

J-Y. Le Drian : ?

G. Fioraso : ? (des comptes semblent avoir été réservés à son nom : par son camp ou par l’autre ?)

S. Le Foll : @SLeFoll (non vérifié)

M. Lebranchu : @mlebranchu (non vérifié)

V. Lurel : @VictorinLurel (non vérifié)

V. Fourneyron : @vfourneyron

2 Commentaires

Classé dans Buzz l'éclair

Le Paquebot et le Pédalo

Je me permets de reprendre le dernier billet de Nicolas et d’y ajouter quelques passages, colorés, pour qu’on voit bien qui écrit quoi. Je vais me faire un peu l’avocat du diable, sur cette histoire.

J’ai choisi le rose pour Nicolas, le bleu pour moi.

« Dans un communiqué, l’ancien ministre du budget de François Fillon tente de relativiser l’avis de l’agence américaine en soulignant que « cette appréciation n’est pas aujourd’hui partagée par les deux autres grandes agences. L’agence Fitch a même confirmé le triple A de la France pour 2012 en début de semaine » précise-t-il, tout décernant un satisfecit à la la majorité pour sa gestion de la crise. »

Alors ! Vous avez bien compris, bande de mécréants ! C’est l’agence qui s’est trompée ! La preuve : les deux autres n’ont pas bougé leurs appréciations ; c’est donc que la majorité a bien géré la crise.

Alors ! Vous avez bien compris, bande de mécréants ! On s’est fait lâché par une agence sur trois, soit un tiers, soit une minorité (mathématique) ; peut-on donc dire que le gouvernement à mal gérer la crise ? 

Carte notation Standard & Poor's Europe 2012

source : LeMonde.fr

« Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche du 15 janvier, le premier ministre s’offusque de « l’appétit avec lequel certains candidats à la présidentielle se sont jetés sur la décision de Standard & Poor’s ». Cela ne « dénote pas un grand sens des responsabilités » a poursuivi l’élu sarthois, suivi sur cette ligne par les responsables de l’UMP. »

Vous avez vu le toupet de ces gauchistes ? Ils profitent de l’abaissement de la note pour se foutre de notre gueule, pour dire que c’est notre faute, qu’on a mal géré. Ils ne sont franchement pas responsables, hein ! Voila ! La majorité ne sait plus quoi dire. Mais elle le dit.

Vous avez vu le toupet de ces gauchistes ? Ils se bornent à penser que c’est uniquement la faute notre gouvernement de Droite si l’on s’est fait abaisser notre note. Peut-on alors les qualifier de politiciens responsables ?

Du côté du Modem, ce n’est pas franchement mieux ! « Le candidat MoDem, François Bayrou, a également renvoyé dos à dos ses principaux adversaires évoquant une « co-responsabilité » UMP-PS dans la situation économique. » François Bayrou oublie qu’il était ministre dans la période où la dette a le plus augmenté (avant l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, mais ils ne jouent pas dans la même division… sauf que Nicolas Sarkozy a été ministre du budget d’un des gouvernements dont faisait partie François Bayrou).

Du côté des blogs de droite, ce n’est pas spécialement mieux ! Un petit tour chez le sympathique Authueil :

« Que de cirque autour de la perte d’une note d’agence internationale. Pourtant, on le savait depuis plusieurs mois qu’on le perdrait, ce triple A. Et encore, ce n’est que dans une agence sur trois, les autres nous conservant le triple A. On a eu un défilé de politique de droite et de gauche qui nous ont sorti les conneries les plus énormes et surtout les plus stupides, pouvant se résumer à « je n’y suis pour rien, c’est la faute de l’autre ». Les militants ont relayé ça sur Twitter, provoquant chez moi une nausée qui m’a éloigné de twitter pendant 24h. Si le reste de la campagne est de ce niveau, on ne risque pas de m’y voir. »

Ah ! Le gouvernement a pris les mauvaises décisions depuis 5 ou 10 ans et on ne devrait pas le dire. Pour un peu, mon copain FalconHill passerait ici pour dire qu’en dénonçant la mauvaise gestion, je fais de la politique de caniveau.

Tiens pourquoi s’arrêter à 5 ou 10 ans ? on a qu’à remonter un peu plus loin dans le temps, à moins que ça ne déplaise…

Dans cette histoire, la palme revient peut-être à Gérard Longuet (si on fait abstraction de Luc Chatel, quand même) : « Il y a des capitaines qui frôlent trop les côtes et qui conduisent leurs bateaux sur les récifs et je trouve que François Hollande côtoie et tutoie les déficits publics avec beaucoup de complaisance. » Je rappelle à Monsieur Longuet que François Hollande n’est que capitaine de pédalo et que, pour l’instant, c’est Nicolas Sarkozy qui est à la barre et qui a amené la France dans ce désastre.

J’ose espérer qu’Hollande n’était pas la vigie de notre paquebot alors, parce que c’est vrai qu’il semble cruellement l’apprécier cette situation.

C’est fou ce qu’on peut faire avec des couleurs.

15 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins