Archives de Tag: futilités

La folie du web, un samedi aprem

S’il y a quelque chose de fou avec le web, ce sont tous ces liens qui permettent d’aller n’importe où depuis n’importe où. Jamais l’information n’avait connu pareil tissage, pareil réseau. On en a notamment créé un jeu se basant sur Wikipédia.

D’un tweet innocent du Journal du Geek, je me retrouvai (oui la tournure au passé simple, ça a de la gueule) sur cet article à propos d’une nouvelle découverte qui valait le détour (je ne le sus qu’après).

L’aventure commence donc ici. On y parle d’un site qui recenserait tous les sites inutiles du web, vous savez ces sites qui ne font rien mais qu’on ne peut s’empêcher de visiter. Le site en question s’appelle The Useless Web et c’est là que nous continuons notre aventure.

The Useless Web

The Useless Web a tout du site inutile lui-même : un design simple, une seule fonctionnalité : nous faire découvrir d’autres sites inutiles. Ainsi l’on peut découvrir le parfait déclencheur de crise d’épilepsie (et je ne blague pas, si vous l’êtes, n’y mettez pas les pieds). Mais l’on y découvre aussi ce genre de… curiosité.

Internet Test Card

Une bande-son oscillant entre le thérémine de Sheldon et les effets sonores d’un bon Moonraker et 3 liens : Info, Facebook et Twitter. Le premier attirera forcément le curieux qui veut en savoir plus.

Et c’est là que nous tombons sur ce site qui ne semble, au premier coup d’oeil, pas plus intéressant que ça si ce n’est qu’il propose d’autres curiosités mais la boucle serait longue. Non. C’est la 3ème vignette qui est intéressante. « Sony and Bond ». Si vous vous rappelez de ce billet, dans lequel je parlais d’un jeu en ligne vous permettant de guider un agent secret dans sa mission, vous la reconnaîtrez.

Mr Boonstra

Par un cheminement dont seul le web a le secret, nous avons réussi à retrouver sans l’avoir chercher un membre de l’équipe de développement d’un jeu dont nous parlions il y a de ça des jours et des jours.

C’est bon, vous pouvez retournez à votre rien hebdomadaire.

 

 

Publicités

Commentaires fermés sur La folie du web, un samedi aprem

Classé dans Éclairs de geek

Déménagement, par Gomez et Cie (cc @Selenagomez and @Justinbieber)

Les parfums ont désormais leur poids lourd.

Selena Gomez Bikini Naked Beach

Cela faisait loooongtemps (looooongtemps) que je n’avais pas écrit du people. Il semblerait que ça remonte au 14 Novembre 2011, c’est dire. Mais c’est Homer qui m’y force.

Il semblerait donc que Selena Gomez, qui se met en avant ici, s’en aille squatter la demeure du blondinet canadien. C’est une femme, elle sait où est son intérêt.

Bon, une chose sympa avec les billets people, c’est qu’il n’y a pas besoin d’écrire grand chose, les fans viennent ici pour les photos dénudées, et dénuées de sens aussi un peu. L’utilisation des bon mots-clés devient alors primordiale pour le bon référencement dudit article (la qualité de celui-ci passant après).

On se réjouit d’avance des folles nuits que les deux tourt(ere)aux vont passer, ce qui permettra de rédiger de nouveaux billets inutiles, et d’attirer de nouveaux curieux. Ce n’est pas Nicolas qui pourra me donner tort.

 

2 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat

Sex On the Beach, le cocktail revisité par Justin Bieber

Retour aux fondamentaux, mais c’est la faute à Nicolas.

Il a le culot de parler d’un buzz vieux de plusieurs mois, les tatouages de Bieber, alors que tout le monde sait quel est le buzz du moment.

La période estivale approche et la chaleur emplie les lieux, les corps et les décors. Les âmes se débrident, la frivolité s’insinue petit à petit dans les esprits comme la marche à suivre pour ces quelques mois de soleil, de plage, de transat’ et d’embouteillage où il fait bon sentir l’asphalte fumant et la crème solaire Eco+.

Les board shorts, les chemises ouvertes, les Ray Ban, les bikinis multicolores laisseront s’exprimer les égos frustés de tous ses vacanciers en quête d’aventure, de piment, ou tout simplement à la recherche d’une pause méritée, fleuriront un peu partout sur nos côtés méditerranéennes et basques.

Installé avec toute la simplicité et le confort d’une serviette sur un sable chaud et accueillant, nous nous abandonnerons alors à regarder l’horizon scintillant, sirotant un délicieux Sex On the Beach fraîchement servi et outrageusement cher.

Et c’est là que Bieber arrive. Vous vous apprêtiez à ouvrir un de ces magazines people pour découvrir comment ça se passe, sur la plage d’à côté, celle où les transat’ sont en teck et les parasols tissés à la main quand vous apprenez grâce à votre fidèle serviteur que Bieber est un chaud.

Si sa relation avec Sélena Gomez ne plus ni doute ni buzz, il restait à savoir s’ils couchaient ensemble, question existentielle qui passionnait, au bas mot, la moitié de la population hype de cette planète. Vous vous rappelez sans doute de l’épisode sulfureux de la chambre d’hôtel (nan pas celui-là, l’autre) ?

Les dubitatifs seront ravis de découvrir le cliché d’une position érotique superbement maîtrisée par le jeune couple, faisant ainsi taire toute rumeur de pudeur. Justin l’a fait. Et le soleil, la plage, les cocktails, n’y sont pas pour rien.

Voyez plutôt.

Justin Bieber Naked Sexy Selena Gomex Sex on the beach Having Sex

(cela n’est pas sans nous rappeler Mr. Efron et sa miss…)

Admirez les courbes, ici finement arrondies, là délicatement tranchantes ; admirez ce teint revêtant ses fidèles nuances ; enviez le mouvement, cette dynamique, qui transparaît ici. Ah, les vagues font toutes la beauté d’une plage !

4 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat

Mes 12 heures pré-fin du monde

Romain s’est laissé aller à un peu de légèreté ce week-end avec cette question qu’il pose à plusieurs blogueurs : Que ferions-nous s’il nous restait 12 h avant la fatidique fin du monde (annoncée pour 18h mais on l’a loupée, la prochaine sera le 21).

Je passe sans plus attendre la question à Vlad, Polluxe, Minijupe, Jujusete, Alexandre, Nicolas, Disparitus et Dadavidov.

Je serais certainement très bête. Mais cela passerait inaperçu parce que le monde serait alors sous le joug de la violence et de la stupidité la plus primaire.

Je braverais certainement toutes les lois, me permettant une liberté absolue en prenant soin d’écraser les autres aux passage. En prenant soin aussi de ne pas se faire écraser, puis qu’ils agiront de la même manière. Il y aurait de l’alcool, des filles, de la drogue, et il se pourrait bien que je décède avant l’heure. Dans un excès incontrôlé.

Un retour à l’état de Nature si cher à Rousseau… mais peut-être pas comme il le voyait. La débandade, l’orgie, la folie. Des morts, des blessés, des violés. Un Tarantino à l’échelle de la planète. Une sauvagerie animale.

On découvrirait alors si oui ou non, nous avons gardé nos instincts bestiaux de survie et de méfiance.

La fin du monde

11 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat

Ah les cons !

tweet guy Birenbaum

Voilà comment Guy Birenbaum, éminent taulier de blog, ou d’épicerie, en résume parfaitement le concept ou l’utilité (ne sachant pas vraiment ce que je vais dire, je vais utiliser des ‘ou’ abusivement).

Nous écrivons, nous sommes lus, rien ne change. Nous écrivons nos idées ou nos conneries, toujours meilleures ou plus intéressantes que celles des autres, et nous sommes lus par des blogueurs que l’on connait ou non, et qui ont déjà leurs idées ou leur conneries.

Je ne changerai pas d’avis, eux non plus.

Et après il y en a que ça amuse d’être au top chez Wikio ou Blogonet, qui en font même des billets longs comme ma… ceinture pour nous expliquer ce qu’il faut faire pour monter à tous ces classements. Il nous explique comment perdre du temps en fait ou comment être inutile.

Et pourtant, on blogue. Mieux vaut faire découvrir des choses ou montrer des pin-up !

Ou bien.

Call Of Duty : Blogowar

13 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat

Faisons dans le people avec Scarlett Johansson

Vous vous doutez qu’au titre, ce billet sert à appâter de l’internaute frustré et de l’adolescent(e) en manque.

Manu m’a fait découvrir un classement des soi-disantes 15 femmes les plus désirables au monde.

Ce classement honteux. Certaines seront d’accord avec moi, mais pas pour les mêmes raisons.

D’une part, j’ai la vague impression qu’il est sponsorisé par Victoria’s Secret, parce que sur les 15, il y a 3 mannequins de la firme anglaise, soit 20%…

Ensuite, vous noterez les positions, presque irrespectueuses, de Scarlett Johansson (7e), Katy Perry (8e) et Natalie Portman (11e), à croire que les votants n’avaient pas les yeux en face des trous.

Tout aussi abusif, la première place de Blake Lively, de Gossip Girl, qui, bien que charmante, devrait s’effacer devant les autres.

Il fallait bien entendu s’attendre à ce qu’il n’y ait pas de Françaises dedans, les anglophones restent des anglophones.

Bon, et puis parce que vous ceux que je décrivais plus haut risquent d’être encore plus frustrés après n’avoir vu aucune jolie photo, voilà pour les yeux

 

Sexy Naked Lindsey Vonn

La skieuse américaine Lindsey Vonn

Sexy Naked Scarlett Johansson

La provocante Scarlett Johansson

Sexy Naked Natalie Portman

La délicieuse Natalie Portman

Sexy Naked Laetitia Casta

La plantureuse - et Française ! - Laetitia Casta

4 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat

Too useless to miss

C’est L’extension à avoir pour Chrome.

Merci à 10minutesàperdre de me l’avoir fait découvrir, tous les geeks sauteront dessus comme des enfants sur une mine des souris sur du fromage.

4 Commentaires

Classé dans Éclairs de science