Archives de Tag: fraude au système

Je suis Français – Moi non plus. Part. I

Je n’aurai tenu que deux jours avant de parler de mon sujet préféré et qui fait très certainement le plus polémique : l’identité nationale. (Identité Nationale ? Ma main à couper que ça va encore tourner autour…). Je voulais l’aborder par un tout autre angle de vue que celui que je vais vous présenter mais c’est H16 (encore lui oui) qui m’a proposé très involontairement un angle d’attaque qui a le mérite de nous mettre en face d’une réalité à laquelle nous sommes directement confrontés. En effet, il a écrit un article à propos d’une fraude d’un nouveau genre : une sorte d’assurance pour payer les amendes des transports en commun.

Explications : des gens se réunissent pour former une sorte de mutuelle en payant mensuellement une maigre somme d’argent (dans l’article en question, 5 ou 7 euros) formant le pot commun. Pot commun utilisé par ceux qui tomberont par malchance sur des contrôleurs qui exigeront (quelle bande de méchants !) d’eux une amende ! Selon eux c’est une manière de militer pour la gratuité des transports publics qui devrait être aussi légitime que celle de l’éducation et de la santé (vous m’expliquerez comment l’on peut mettre les transports publics au niveau de domaines aussi primordiaux que la santé et l’éducation ?!)

Ce qu’il faut en retenir : à cause d’un dysfonctionnement du système, ici on peut penser que les amendes ne sont pas assez chères et/ou les contrôles pas assez nombreux puisqu’il est plus rentable de ne pas payer, des personnes s’organisent pour en profiter malhonnêtement. Je comprendrais que ça vous fasse sourire, étant moi-même plutôt d’esprit à profiter honteusement des vices du système, mais il y là pour moi un problème de fond. Car outre l’infraction que cela représente, il y a à mon goût un sérieux problème de solidarité nationale, de patriotisme peut-être. Mais attention, loin de moi l’idée de partager cette notion de solidarité avec cette mouvance politique qui prône une entraide internationale utopique de bisounours, je parle d’une solidarité pour le bien du pays donc pour ses habitants, la fameuse fraternité de notre si belle mais si oubliée devise !

On arrive donc enfin au cœur du problème, les Français… ne se revendiquent pas Français, ne se sentent plus français. Il faudrait pourtant que chacun revendique fièrement apporter son honnête contribution au système qui en échange apporte aussi son aide. C’est en pensant aux autres concitoyens qui s’activent tout comme nous à aider le pays que nous avancerons. Utopique ? Je ne pense pas. Mais c’est ce qui manque cruellement à la France, c’est pour cette raison que je ne pense pas que le débat sur l’Identité Nationale lancée par notre ministre de l’Immigration Eric Besson était si inutile que ça. Ceux qui l’ont habilement noyé dans l’œuf savaient certainement les répercussions d’un tel débat : il y allait avoir du grabuge au sein du peuple français, la question n’étant pas Comment sait-on qu’on est Français mais Ne faut-il pas se revendiquer Français pour s’en sortir ? Je développerais dans un second article plus polémique cette idée qu’il faut une culture commune aux Français, une véritable fraternité (Si Madame Royal voulait bien se faire discrète par contre) entre les Français pour pouvoir remettre le système d’aplomb car ceux qui ne veulent pas apporter leur pierre à l’édifice ne devraient pas avoir la conscience tranquille. « S’il y en a que ça gêne d’être en France, je le dis avec le sourire mais avec fermeté, qu’ils ne se gênent pas pour quitter un pays qu’ils n’aiment pas ». Et si M. Nicolas Sarkozy avait raison ?

La devise française

Publicités

26 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins