Archives de Tag: #dicodesblogueurs

L’actualité du jour #DicoDesBlogueurs

Nicolas me demande de nouveau de participer au dico des blogueurs, il a bien raison, je ne peux pas le laisser en prendre le monopole (voir ici, ici et ici, ainsi qu’ici et ici). A ce propos, il ne me semble pas avoir lu Minijupe ou GerardMentor

En plus, le Parrain se la joue « je définis les mots courants que tout le monde utilise comme si j’étais la référence ! » (je rigole).

Du coup, je m’en vais marcher sur ses plates-bandes, et définir l’actualité.

actualité n.f. : contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’actualité n’est pas forcément actuelle, ou alors il faudrait redéfinir l’adjectif. L’actualité, c’est cette histoire, ce fait divers, cette tâche d’encre à peine travaillée, balbutiée, qui demande à être commentée. L’actualité a plusieurs facettes : polémique, elle pourra faire tomber les plus grands ou mettre en avant les petits; banale, elle révélera les plus réactionnaires sans effleurer les timides. L’actualité se nourrit d’elle-même, l’actualité appelle l’actualité, elle est cette femme séduisante qui aime glisser entre les blogueurs pour les laisser toujours plus frustrés, mais qui, dès qu’ils tenteront d’aller voir ailleurs, réapparaîtra avec plus de force. L’actualité, c’est beau.

Exemple :  » – C’est qui qui t’as fait ça ?! -Laisse tomber, c’est l’actualité… »

L'actualité, omniprésente, enivrante, séduisante

2 Commentaires

Classé dans Éclairs moi de ta sagesse

Moraner contre la bien-penseance #DicoDesBlogueurs

L’ami Bembelly surfe sur la vague de la Radio des Blogueurs pour lancer le Dico des Blogueurs, une très bonne initiative à laquelle j’apporterai ma modeste participation. Les règles sont ici : lisez-les et participez.

moraner (n’a aucun rapport avec la chanteuse, ni avec Bob) v.i. :  débiter des conneries publiquement à un rythme toujours plus incroyable.

L’action de moraner nécessite donc un point de départ appelé couramment « Point Morano » en référence au point Godwin et qui permet ainsi d’évaluer l’évolution du propos, si celui-ci s’enfonce dans les tréfonds de la bêtise, on peut dire que l’orateur morane.

Exemple : « Après un début d’argumentation pitoyable, l’élève, au pied du mur, ne saisit pas la dernière chance qui s’offrait à lui et morana jusqu’à la fin de son intervention, sous le regard consterné de ses évaluateurs ».

De ce verbe sont tirés les noms moraneur et moranage, décrivant respectivement celui qui morane, et le propos en lui-même.

Morano, se préparant à moraner

Ahah, et vous avez encore rien vu !

bien-penseance (aussi orthographié bien-penssance par les débiles) n.f. ( de « bien ou bien ? » et un mélange de pensée et semence) : courant de pensée pseudo-politique très ancré dans la gauche molle, dominant chez les Degauches/Modernoeuds et se voulant être le plus sûr chemin à suivre, la lumière au bout du tunnel, la voix de la Raison, la Vérité, la référence permettant de définir le Bien et le Mal, le Vrai et le Faux.

Exemple : « – Dis Papa c’est quoi la bien-penseance ? – Annie, tu vas me désinscrire le gosse de cette école privée d’enculés de capitalistes liberaux qui exploitent les ouvriers pour satisfaire toujours plus les actionnaires qui… »

-> Faire preuve de bien-penseance – synonyme : être arrogant, supérieur, prétentieux, socialiste.

-> Se carrer la bien-penseance où je pense – synonyme : ouvrir les yeux, réaliser, se rendre compte.

-> bien-penser v.i. : se livrer à la réflexion sans utiliser aucun des procédés cérébraux normalement disponibles chez l’être humain, se contentant de répéter ce que tout le monde dit.

-> bien-penseant n.m : celui qui approuve la bien-penseance. (à ne pas confondre avec celui qui fait preuve de bien-penseance, et qui, ne comprenant pas qu’il fait partie du courant, ne peut avoir de mot pour le définir) – synonyme : pigeon, benêt.

Cortège de bien-penseants regroupés sous différentes étiquettes

Cortège de bien-penseants regroupés sous différentes étiquettes.

8 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat