Archives de Tag: bien-penseance

La pente glissante

Fahrenheit 451 sur le webTraîner sur les blogs devient malsain. Les blogueurs sont vraiment… spéciaux. La polémique ebuzzing était venue troubler mon twitter mais le sujet ne m’intéressait pas. Et puis la force des choses a finalement pris le dessus et j’en ai pris connaissance. Mais retraçons comment j’en suis arrivé à lire ce billet de Pierre Chappaz.

Parmi les blogueurs que je trouve toujours agréable de lire, il y a le Faucon en haut de la liste. Parce qu’on a des sensibilités politiques proches, parce qu’on a une PS3 et qu’on aime le foot (en voilà de bons critères). Son dernier billet est l’image même de la dérive que connait la blogosphère : critiquer le gouvernement, ne pas être sympathisant socialiste, sont des raisons suffisantes pour en prendre plein la figure. Internet, la liberté de faire comme nous.

Inquisition de la blogosphèreDe là, polémique eBuzzing donc. Chez Alter-oueb, blogueur lyonnais qui sur ce coup m’étonne. Qui d’un côté dit se moquer de ces classements mais s’en prend quand même à son créateur, en des termes peu élogieux. La raison ? Une entreprise privée change de politique, ça leur déplaît, ils montent au créneau. Le fait par exemple de se retrouver dans le même classement que Fdesouche les dérange. C’est vrai qu’il ne fait pas bon se trouver sur le chemin de la croisade de la pensée unique. On espérait trouver sur Internet un espace de libre expression, on en est réduit à de l’auto-censure pour ne pas se faire attaquer.

On en arrive à ce premier billet de P. Chappaz dans lequel il répond aux agresseurs. Oui, certains blogs de droite montent. C’est bien normal. La blogosphère prenait une teinte rosée malsaine

Lynchage des autresEnfin on termine par ce deuxième billet de P. Chappaz. Il est obligé d’expliquer pourquoi il est parti en Suisse. Je ne suis pas fan de la Suisse mais je suis contrainte de reconnaître que ce qu’il en dit est vrai. Être entrepreneur, c’est une autre manière d’être en dehors des clous socialistes. Donc on en prend plein la figure. Il suffit de lire ce commentaire pour comprendre la dérive du net que certains décrivent sans se rendre compte qu’ils en sont acteur majeur : « On s’en moque de vos raisons, de votre parano et du reste… ».

Traîner sur les blogs devient vraiment malsain.

1 commentaire

Classé dans Éclairs orphelins

Moraner contre la bien-penseance #DicoDesBlogueurs

L’ami Bembelly surfe sur la vague de la Radio des Blogueurs pour lancer le Dico des Blogueurs, une très bonne initiative à laquelle j’apporterai ma modeste participation. Les règles sont ici : lisez-les et participez.

moraner (n’a aucun rapport avec la chanteuse, ni avec Bob) v.i. :  débiter des conneries publiquement à un rythme toujours plus incroyable.

L’action de moraner nécessite donc un point de départ appelé couramment « Point Morano » en référence au point Godwin et qui permet ainsi d’évaluer l’évolution du propos, si celui-ci s’enfonce dans les tréfonds de la bêtise, on peut dire que l’orateur morane.

Exemple : « Après un début d’argumentation pitoyable, l’élève, au pied du mur, ne saisit pas la dernière chance qui s’offrait à lui et morana jusqu’à la fin de son intervention, sous le regard consterné de ses évaluateurs ».

De ce verbe sont tirés les noms moraneur et moranage, décrivant respectivement celui qui morane, et le propos en lui-même.

Morano, se préparant à moraner

Ahah, et vous avez encore rien vu !

bien-penseance (aussi orthographié bien-penssance par les débiles) n.f. ( de « bien ou bien ? » et un mélange de pensée et semence) : courant de pensée pseudo-politique très ancré dans la gauche molle, dominant chez les Degauches/Modernoeuds et se voulant être le plus sûr chemin à suivre, la lumière au bout du tunnel, la voix de la Raison, la Vérité, la référence permettant de définir le Bien et le Mal, le Vrai et le Faux.

Exemple : « – Dis Papa c’est quoi la bien-penseance ? – Annie, tu vas me désinscrire le gosse de cette école privée d’enculés de capitalistes liberaux qui exploitent les ouvriers pour satisfaire toujours plus les actionnaires qui… »

-> Faire preuve de bien-penseance – synonyme : être arrogant, supérieur, prétentieux, socialiste.

-> Se carrer la bien-penseance où je pense – synonyme : ouvrir les yeux, réaliser, se rendre compte.

-> bien-penser v.i. : se livrer à la réflexion sans utiliser aucun des procédés cérébraux normalement disponibles chez l’être humain, se contentant de répéter ce que tout le monde dit.

-> bien-penseant n.m : celui qui approuve la bien-penseance. (à ne pas confondre avec celui qui fait preuve de bien-penseance, et qui, ne comprenant pas qu’il fait partie du courant, ne peut avoir de mot pour le définir) – synonyme : pigeon, benêt.

Cortège de bien-penseants regroupés sous différentes étiquettes

Cortège de bien-penseants regroupés sous différentes étiquettes.

8 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat