Archives de Tag: 2012

Nicolas Sarkozy s’en va, François Hollande arrive, les blogueurs restent

(c) Reuters

Voilà. C’est fait. François Hollande est élu Président de la République. On ne connait pas le score exact mais qu’importe. C’est le changement, l’alternance. Nicolas Sarkozy a fait un discours d’adieu très propre, très correct, émouvant. Un discours qui donne envie de continuer. Nous serons donc l’opposition.

Peut-être quelques blogueurs de droite, de centre-droit ou tout volontaire quelque soit son orientation, décideront de monter un blog participatif. S’il se fait, j’en serai.

Ce soir est un soir de fête pour certains, pour beaucoup puis-je dire même puisque c’en est une pour plus de la moitié des Français. Je ne la ternirai pas. J’aurai du mal à accepter François Hollande comme président mais il aura tout le respect qui lui est dû. Et même si je doute qu’il soit capable de relever les défis auxquels il sera confronté, j’espère qu’il y arrivera. Pour la France !

(c) Les Echos

8 Commentaires

Classé dans Éclairs d'en haut

Alors que le futur président doit déjà avoir gagné

La plupart des Français ont déjà voté et quoiqu’en dise les médias (qui, après avoir raconter n’importe quoi sur Mélenchon, racontent peut-être aussi n’importe quoi sur le score du second tour), je ne pense pas que ça sera si serré : je pense même que le futur président est déjà officieusement élu à ce moment de la journée.

Je n’espère donc convaincre personne. J’avais juste envie de faire part de ces petites remarques qui agrémentent la journée.

Je ne sais si la France est forte, je ne sais sur qui remettre la faute de tout ce qui peut arriver mais céder à la tentation du rêve qui, évidemment en période de crise, attire toujours plus que l’autre, ce n’est pas faire son travail de citoyen : nous ne sortons pas d’une ornière sans mettre les mains dans la boue, nous ne sortirons pas d’une crise sans se salir les mains.

Les #JeMeSouviens des sympathisants socialistes sur Twitter sont nombreux. Ils se souviennent de beaucoup de choses de ces 5 dernières années, comme quoi, ce quinquennat aura au moins le mérite d’avoir été marquant. Ils font aussi abstraction de beaucoup de choses. On pourrait se souvenir de ce qui a sali le PS, car les affaires ne manquent pas.

Enfin, il n’y aura pas à être triste ce soir, quelque soit le résultat. On appréciera même d’en voir certains fêter l’heureux élu comme un on célèbre un sportif, et l’on pourra se réjouir qu’en France, encore, la politique est proche du peuple et qu’elle l’anime à chaque fois qu’elle doit se renouveler.

Nous finirons sur cette petite chanson, reprise du passage culte du débat d’entre-deux tours, que Gildan a eu la bonté de publier. Et qu’importe qui sera président, nous serons toujours là, et puis commence bientôt un autre match, celui de l’OL contre Brest.

Commentaires fermés sur Alors que le futur président doit déjà avoir gagné

Classé dans Éclairs orphelins

Ce que nous retiendrons du débat d’entre-deux tours

(c) Reuters

Ce que nous retiendrons du débat d’entre-deux tours ce ne seront pas les idées évoquées par les deux candidats. D’une part parce que nous les connaissions, d’autre part parce qu’elles n’ont pas été le coeur du débat.

Un 3ème point, très important à ajouter, nous est rappelé par ce tweet de Valérie Pecresse : En même temps on s’en doutait un peu… « @CecileDuflot: Voilà c’est fini… et à la fin, on #voteHollande« 

C’est très marrant de suivre le débat sur Twitter : il n’y a pas d’indécis. Les gens savent depuis 6 mois pour qui ils vont voter mais se donnent tout de même la peine d’essayer de convaincre, ou tout du moins d’attaquer, l’autre camp. Quels en seront les bénéfices ? Certainement aucun. Mais c’est marrant, alors on se prête au jeu.

Un autre tweet résumait la soirée avec une objectivité assez rare ce soir, c’est celui d’Alboss_zsDébut : Sarkozy. Milieu : égalité. Fin : Hollande. Sur la totalité ? Très compliqué… #LeDébat #avecSarkozy

Non seulement les gens savaient à l’avance pour qui ils voteraient, mais quand bien même il y aurait eu des indécis, ce débat ne les aurait pas aidés à choisir.

Bien sûr on gardera en tête ces répliques et ces petites phrases. Le « Moi, président de la république », prononcé 16 fois en quelques minutes par Hollande, le « petit calomniateur » de Sarkozy, le « je ne suis pas votre élève » toujours du même permettront d’alimenter les zappings de demain.

Et bien sûr nous avons eu droit aux réflexions sur DSK, les horaires de piscine, les musulmans, l’affaire Woerth-Bettencourt,…(un grand coup de chapeau à Eva Joly pour son tweet qui montre qu’elle a décidément bien compris l’enjeu d’un pareil débat…)

Rien de surprenant, rien de marquant. 3 heures presque perdues et un scrutin qui approche. Au final, ce que nous en retiendrons, ce sont des petits riens sur un peu de tout, dont on se serait passé.

1 commentaire

Classé dans Éclairs orphelins

La belle hypocrisie de François Hollande et des socialistes

Le dernier billet partisan sur ce blog date un peu, l’élection n’est pas si excitante que ça à commenter, certains se chargent de nous en dégoûter (médias et blogs) et la subjectivité (légitime quand elle n’est pas poussée à l’extrême) ne peut que nous pousser à prendre de la hauteur et à observer avec une certaine impuissance, et un certain dégoût.

Mais là, j’avais envie de prendre le clavier. Il y a deux choses assez frappantes qui me marquent ces derniers jours.

1- Le lynchage de DSK par son propre camp (avec l’anniversaire de Julien Dray – dont on se fout, avouons-le) est risible. Ces mêmes socialistes qui le défendaient à l’époque de l’affaire Diallo et qui disaient « attendre le jugement » pour se réjouir de son issue, ces socialistes qui, à force d’essayer de remettre au coeur de la campagne les affaires Sarkozy (comme le possible financement de sa campagne par Kadhafi), se mangent le retour de la pédale et se voient dans l’obligation, pour faire bonne figure, de lui cracher à la figure. Bel esprit. Bel esprit d’équipe. Beau retournement de veste.

2- L’appel de F. Hollande au rassemblement. Ça pourrait être drôle s’il n’était pas le probable futur président. Comment un homme se revendiquant de Gauche, pour la Gauche ( » La gauche, si je suis élu dimanche, sera pleinement associée à la responsabilité du pays. »), et critiquant sans réserve les riches pourrait-il rassembler les Français ? A moins que les Français ne soient tous socialistes ? Comment le leader d’un camp qui a décidé de faire flotter dans le ciel de ses meetings des drapeaux socialistes (et non français, comme on peut l’apprécier dans ceux de Nicolas Sarkozy) peut-il représenter la France ?

(suite à la remarque de Nicolas en commentaire, voici une vidéo qui montre le meeting, vous apprécierez effectivement les drapeaux dans les mains d’Hollande… quoique ça jure un peu sur le fond blanc et rose des centaines de drapeaux du PS…)

Alors que je perdais un peu de dynamisme pour ce deuxième tour, voilà qui vient confirmer ce choix que j’avais déjà fait : ne pas voter pour François Hollande, voter pour Nicolas Sarkozy.

8 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Les Résultats du 1er Tour à Lyon, dans le Rhône et Rhône-Alpes

et non les résultats de Lyon à Tours, ce qui n’aurait aucun sens…

Lyon 1er : FH 35,3 % NS 21,2 % JLM 19,9 % (plus gros score de FH à Lyon)

Lyon 2ème : NS 41,9% FH 22,8% FB 11,2 %

Lyon 3ème : FH 30,6 % NS 30,4 % FB 11,2 %

Lyon 4ème : FH 31% NS 28,6 JLM 14,3 % ( plus gros score de JLM à Lyon)

Lyon 5ème :  NS 33,3 % FH 28,2 % FB 11,8 % (plus gros score de FB à Lyon)

Lyon 6ème : NS 48% FH 22% FB 10,9% (plus gros score de NS à Lyon)

Lyon 7ème : FH 33% NS 24% JLM 13,7 % (Romain a bien fait son travail)

Lyon 8ème : FH 33,9 % NS 24,8 % MLP 14,4 % (seul arrondissement où elle arrive 3ème)

Lyon 9ème : FH : 33,7 NS 24,2 % JLM 13,7%

1er Tour 2012 Rhone-Alpes

Rhône-Alpes

1er Tour 2012 Rhône

Rhône

A noter que pour le département du Rhône tout entier c’est Nicolas Sarkozy qui prend la tête avec 30, 8% contre 26,9 % pour François Hollande et Marine Le Pen 3ème avec 15,1%. Rhône-Alpes semble d’ailleurs plus acquis à la cause du président sortant puisque 5 départements sur 8 mettent Sarko en tête (avec grosse piquette en Haute-Savoie).

Ces résultats viennent du portail Google dédié à nos élections.

3 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins