Archives mensuelles : février 2017

Une tartinade et ça repart !

Aujourd’hui se lance la campagne de crowdfunding des Tartinades, signant ainsi leur retour sur la place lyonnaise.

La food-startup qui avait annoncé le 21 Avril 2015 sa fermeture fait peau neuve, avec un nouveau logo mais surtout un nouveau local de fabrication, de nouveaux partenaires producteurs, et l’espoir de trouver sa place sur le marché des pâtes à tartiner pour de bon !

J’avais justement acheté un sachet de poudre peu avant qu’ils n’arrêtent de produire. Pour soutenir le projet (une pâte à tartiner saine, qu’on peut customiser chez soi) et pour goûter. Je n’avais pas été déçu !

Vous pouvez donc soutenir le projet, et attendre comme quelques uns d’entre nous sur Twitter que la boutique ré-ouvre ses portes.

 

Publicités

Commentaires fermés sur Une tartinade et ça repart !

Classé dans Éclairs d'actu, Éclairs gourmands

Présidentielles: 3, 2, 1, prêts, partez !(mais partez loin)

charpi

Charpi.fr

Pas sûr que les élections présidentielles à venir me donnent plus envie de bloguer.

Hamon et son revenu universel: « Dégradons la valeur du travail, de toute façon, personne n’aime ça ». J’espère qu’il instaurera le vote payant s’il est élu, ça semble être à la mode.

Valls (ne le sortons pas trop vite): « Vos libertés, je m’en tape ». 6 utilisations de l’article 49.3 en un mandat. Dans Call Of Duty, il a déjà gagné le badge dictateur.

Mélenchon: « Le système est pété ! » dixit l’ancien membre du PS, conseiller municipal, conseiller général, sénateur, ministre délégué, député européen. Parti fonder son propre mouvement quand il a compris que le PS n’était pas derrière lui (belle rouste du congrès de Reims en 2008). Devra nécessairement créer un duumvirat en cas de succès, pour lui et son égo.

Macron: « Je ne suis pas financé par vos impôts » mais j’étais ministre il y a encore un an. L’arrivisme a un nom et un visage.

Fillon: digne héritier des politicards français. Magouille sur magouille. Certainement trahi par un frustré du parti (on va rigoler quand Juppé va revenir en « sauveur » de la droite après avoir monté toute cette affaire).

Le Pen: « vol au dessus d’un champ de pâquerettes ». Tu m’étonnes qu’elle soutienne Trump… Et en terme de magouilles politiques, les Le Pen sont pas en reste.

Et vous comptez voter pour l’un d’eux ?

Commentaires fermés sur Présidentielles: 3, 2, 1, prêts, partez !(mais partez loin)

Classé dans Éclairs d'actu