Samba, dans les pas d’Intouchables


Omar Sy Charlotte Gainsbourg Tahar Rahim Izïa Higelin Samba

Dans le monde du cinéma, une très bonne recette ne donne pas forcément deux fois de très bons plats. Voilà ce que nous apprend Samba, la dernière création d’Olivier Nakache et Eric Toledano, featuring Omar Sy.

D’ailleurs, les noms qui reviennent y sont peut-être pour quelque chose. Quand, lors des premiers écrans, vous lisez : film de Toledano et Nakache, avec Omar Sy, sur une musique de Ludovico Einaudi, la connexion avec Intouchables se fait très vite. Et vous laisse un goût de « Ils ne pourront pas faire aussi bien » avant même que l’histoire ait commencé.

Alors certes, l’histoire de Samba n’est pas aussi touchante que celle de Driss mais le film est bon. J’ai particulièrement apprécié le rapport à l’immigration illégale : elle est présente, elle maintient une ambiance dans le film, mais rien ne parait exagéré, on ne verse ni dans la complainte suintante, ni dans la critique abrupte. Elle est là comme un fait avec lequel vivent les différents personnages.

Et ces personnages, sans en faire des tonnes, amusent et distraient. Un film qui passe tout seul, sans être parfait, sans être plat non plus.

Commentaires fermés sur Samba, dans les pas d’Intouchables

Classé dans Éclairs d'art

Les commentaires sont fermés.