Le FN contre un pseudo mur républicain #Municipales2014


Ca y est. Les résultats sont tombés et les plateaux télé commencent. La montée en puissance du Front National s’accentue et l’UMPS nous signe le retour du front républicain.

Najat Belkacem a annoncé sans détour que le PS prendrait ses responsabilités et n’hésiterait pas à retirer ses candidats des triangulaires dans lesquels il est dernier. Copé s’est contenté de dire que l’UMP n’appellera jamais à voter pour le candidat FN. Pour le candidat PS non plus.

Un mot sur ce pseudo front républicain qu’on essaie de nous vendre à chaque élection : il est malsain.

  1. Il va à l’encontre du principe suivant lequel on vote pour quelqu’un et non contre quelqu’un.
  2. Il permet aux deux Grands (deux Vieux…) de garder leurs sièges et d’asseoir leur emprise sur la politique Française (l’inverse du changement, donc).
  3. Il leur permet surtout de ne pas avoir à assumer leur politique déplorable à base de copinage en faisant croire que la France va bien. C’est un leurre. Si le FN gagnait en importance, il les obligerait à se bouger. A se bouger ou à se faire bouger par d’autres partis plus dynamiques et plus sains. Comme Microsoft s’est fait bougé après avoir perdu petit à petit son monopole sur l’informatique.

Je n’appellerai pas à voter FN, loin de là. Mais j’appellerai à ne pas croire en ce front républicain qui ferait presque oublier à quel point UMP et PS se détestent mais se ressemblent dans leur médiocrité.

« Elections municipales. Changeons. » (c) http://www.lejdc.fr

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

2 réponses à “Le FN contre un pseudo mur républicain #Municipales2014

  1. Mais ‘rlem désir a fait un geste pour le front republicon
    Il a retiré les listes de Tarascon et St Gilles
    Deux bleds où elles n’avaient aucune chance d’avoir le moindre siège, même en se maintenant
    Marché de dupes, donc
    Bon, c’est si gros que ça devrait passer…