Archives mensuelles : décembre 2012

Une année et 10 billets plus tard

[edit] et WordPress qui vient de m’envoyer mon joli rapport de 2012 😉 [/edit]

Le Faucon a fait sa petite rétrospective de 2012 en 12 billets, bien lui en a pris, je vais lui piquer l’idée. Le classement est fait par ordre décroissant de vues sur les dits billets.

L'année 2012

10 bonnes raisons de ne pas laisser Hollande gagner l’Elysée

Une des rares chaînes auxquelles j’ai participé cette année, ce qui explique que je me sois fait virer de la carte de la blogosphère (faite par Le Monde, et qui me mettait chez les Socialistes avant :D). Malgré les visites, il semblerait que ça n’ait pas suffit à convaincre les Français.

Le Paquebot et le Pédalo

Nous sommes encore en tout début d’année mais les tensions sont déjà là entre défenseurs socialistes et sympathisants de droite, il est question d’un billet de PMonAvis sur la gestion de la crise que je reprends pour lui donner une autre tournure.

Revoir les buts de l’Euro 2012 sous n’importe quel angle

Tiens ! Du foot’ ! L’occasion de revoir les buts de l’euro en 3D. Et de se rappeler que 2012 a été une année du ballon rond, à n’en pas douter !

Quand Drogba et Chelsea font les trouble-fête entre Merkel et Hollande

Magnifique photographie lors de la finale de la Ligue des Champions : Chelsea – Bayern Munich. Hollande venait d’être élu et voulait renégocier le traité budgétaire avec l’Allemagne. L’image parle d’elle-même 😀

Maria Kirilenko, la tennis woman made in Russia #JO2012

Maria Kirilenko, une des belles plantes du dossier de l’été sur les JO 2012. On regarde avec les yeux (parce que sans, c’est compliqué).

Federica Pellegrini, l’eau à la bouche #JO2012

La rivale de Laure Manaudou avait aussi attiré son lot de visiteurs !

10 minutes à perdre sur Canal+ et ça commence bien #LaQuestionDeLaFin

Canal+ lançait #LaQuestionDeLaFin par le collectif de 10minutesàperdre. Et si les premiers épisodes présageaient quelque chose de bien, la suite fut bien pauvre, d’où l’arrêt de la série, remplacée par Shitcom.

Les Résultats du 1er Tour à Lyon, dans le Rhône et Rhône-Alpes

Retour à la politique, locale qui plus est. La région Rhône-Alpes avait plutôt bien résisté à l’assaut rosoyant, mais ça n’aura pas suffit.

Parité : merci Najat Belkacem et bravo le FN ?

Lyon toujours ou presque. Najat Belkacem, désormais ministre des femmes et grande défenseur de celles-ci s’attaque à la parité de l’Assemblée Nationale. Qu’importe les idées pourvu qu’elles soient portées par des femmes !

Ilka Semmler et Katrin Holtwick, les Allemandes à la plage #JO2012

Une Russe, une Italienne, le podium est complété par deux Allemandes. Drôle de hasard que le web nous sert là. Mais vu les volleyeuses, on lui pardonne !

Une année plus sport que politique, enfin… sport ou sportives ! 😉

Publicités

Commentaires fermés sur Une année et 10 billets plus tard

Classé dans Éclairs d'en haut

Seuls à deux

J’avoue sans honte que le Vendée Globe a moins d’effet sur moi qu’une bonne coupe du monde de foot mais, il faut bien l’avouer, le bras de fer entre Gabart (ancien Insalien !) et Le Cléac’h en plein pacifique donne envie de rêver.

Isolés du reste du monde par des kilomètres et des kilomètres d’eau salée, à l’approche du cap Horn, dans une maison mobile de moins de 20 mètres de long. reléguant leurs adversaires à plus de 300 miles marins, ils se tirent la bourre. C’est grand.

Le bras de fer Gabart/Le Cléac'h en plein Pacifique

[edit] au moment même où je publie ce billet, Cécile Duflot fait part elle aussi de son admiration pour le mano a mano

Commentaires fermés sur Seuls à deux

Classé dans Éclairs de sport

Un très Joyeux Noël à tous !

Je souhaite un très joyeux Noël à tous !

Dans l’esprit que vous aurez choisi comme le meilleur !

Sapin de Noël en pleine nature

6 Commentaires

Classé dans Éclairs d'en haut

Un peu d’antiracisme primaire avant les fêtes

Et avant de revêtir les couleurs rouge et vert de Noël (jusqu’à ce qu’un énième bonhomme nous rabatte les oreilles avec son histoire Coca-cola) !

Un peu d’antiracisme primaire, donc. Cette année, je me réjouissais de l’élection d’une Miss France jolie et sympathique. Mais vous comprenez, élire une personne blanche, de Bourgogne, c’est du communautarisme pur et simple dans un pays comme le nôtre.

Marine Lorphelin, Miss France 2013

C’est en tout cas l’avis du CRAN, je vous laisse avec le billet de Ragemag (le Figaro et d’autres médias plus classiques s’étaient aussi offusqués) et cette citation :

« Dans le monde désuet, voire parallèle, de Miss France, les Noirs ne peuvent apparemment venir que des départements tellement exotiques d’Outre-Mer […] Un pareil manque de représentativité de la population française contemporaine lors d’un tel événement est grave, évidemment. Il s’agit d’une véritable négation de l’existence des Français d’origine africaine, qui disparaissent le temps d’une soirée de notre territoire. »

4 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Montebourg condamné, démission ?

Montebourg condamné

L’info me provient du 20minutes : Montebourg condamné lundi à verser 2.000 euros de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la présomption d’innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini.

Bon bon bon, après l’échec de Florange, sa première condamnation et celle-ci, il n’a plus qu’à démissionner non ?

C’est ce que Hollande avait dit en tout cas.

Wait&See !

6 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Lettre ouverte de Depardieu à Ayrault

Gérard Depardieu

(c)RTL

Gérard Depardieu a répondu par lettre ouverte à notre 1er ministre. 1er ministre qui, dans toute sa splendeur et dans le respect de l’uniforme, avait émis un jugement dans la finesse à l’égard du départ de l’acteur en Belgique.

La réponse est à déguster, si le style est simple, la vérité n’en est pas moins vraie.

Minable, vous avez dit « minable »? Comme c’est minable.

Je suis né en 1948, j’ai commencé à travailler à l’âge de 14 ans comme imprimeur, comme manutentionnaire puis comme artiste dramatique. J’ai toujours payé mes taxes et impôts quel qu’en soit le taux sous tous les gouvernements en place.

À aucun moment, je n’ai failli à mes devoirs. Les films historiques auxquels j’ai participé témoignent de mon amour de la France et de son histoire.

Des personnages plus illustres que moi ont été expatriés ou ont quitté notre pays.

Je n’ai malheureusement plus rien à faire ici, mais je continuerai à aimer les Français et ce public avec lequel j’ai partagé tant d’émotions!Je pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent, en fait, la différence, doivent être sanctionnés.

Je ne demande pas à être approuvé, je pourrais au moins être respecté.

Tous ceux qui ont quitté la France n’ont pas été injuriés comme je le suis.

Je n’ai pas à justifier les raisons de mon choix, qui sont nombreuses et intimes.

Je pars, après avoir payé, en 2012, 85% d’impôt sur mes revenus. Mais je conserve l’esprit de cette France qui était belle et qui, j’espère, le restera.

Je vous rends mon passeport et ma Sécurité sociale, dont je ne me suis jamais servi. Nous n’avons plus la même patrie, je suis un vrai Européen, un citoyen du monde, comme mon père me l’a toujours inculqué.

Je trouve minable l’acharnement de la justice contre mon fils Guillaume jugé par des juges qui l’ont condamné tout gosse à trois ans de prison ferme pour 2 grammes d’héroïne, quand tant d’autres échappaient à la prison pour des faits autrement plus graves.

Je ne jette pas la pierre à tous ceux qui ont du cholestérol, de l’hypertension, du diabète ou trop d’alcool ou ceux qui s’endorment sur leur scooter : je suis un des leurs, comme vos chers médias aiment tant à le répéter.

Je n’ai jamais tué personne, je ne pense pas avoir démérité, j’ai payé 145 millions d’euros d’impôts en quarante-cinq ans, je fais travailler 80 personnes dans des entreprises qui ont été créées pour eux et qui sont gérées par eux.

Je ne suis ni à plaindre ni à vanter, mais je refuse le mot « minable ».

Qui êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande monsieur Ayrault, Premier ministre de monsieur Hollande, je vous le demande, qui êtes-vous? Malgré mes excès, mon appétit et mon amour de la vie, je suis un être libre, Monsieur, et je vais rester poli.

Gérard Depardieu

17 Commentaires

Classé dans Buzz l'éclair

Newtown : la génération Pokémon fait peur

L’article qui vous dira tout ce qu’il faut savoir autour de la tragédie de Newtown !

Pour des raisons de confidentialité, nous appellerons l’auteur de la tragédie Racine.

Des corps mutilés, ensanglantés sortent désormais du bâtiment autour duquel se sont massés les habitants de la petite ville de Newtown. Il y a quelques heures, Racine, pour des raisons que nous seuls savons, ouvrait le feu sur ses camarades.

Enquête.

Pour mieux comprendre la psychologie du petit Racine, il faut remonter dans son enfance. Né dans une famille modeste américaine, il est très tôt entraîné par sa mère à shooter des pigeons avec la maverick de papy. C’est alors qu’il se découvre une passion, le Japon et ses Pokémons.

Le petit Racine vouait un culte à Ondine, jusque dans la couleur des cheveux.

« On pensait pas que ça irait si loin. raconte un camarade. Au début, il collectionnait des cartes normales, des Dracaufeu, des Voltorbe. Et puis il en a voulu plus, il s’est mis en tête que certaines cartes valaient plus que d’autres, que certains Pokémons formaient une élite. Il disait vouloir éliminer les autres. Jusqu’au jour où… »

L’épisode Canarticho.

Carte Canarticho

Canarticho, le Pokémon Poireau qui attaque à coup d’oignons.

Ce fameux soir de 2007, le petit Racine rentre de l’école en pleurs. Sa journée fut la plus tourmentée de sa vie : parce qu’il venait d’acheter le carte de Canarticho sur eBay, ses amis se moquèrent sans relâche.

« Un canard avec un poireau dans la main, vous vous imaginez avec un poireau vous ? ». Les écoliers sont unanimes : Canarticho est bel et bien un pokémon pourri.

« Il nous expliquait qu’avec sa baguette, il pouvait diriger tous les autres, qu’il était l’être suprême. Vous vous doutez bien qu’on l’a pris pour un con. »

De cet épisode naîtra une rancœur et une haine de l’autre que Racine n’oubliera jamais. Toujours soutenu par sa mère, et par le stand de tir installé dans leur jardin, il mettra quelques années à préparer sa vengeance.

« Vous savez moi, j’ai toujours trouvé que les Pokémons ça faisait tarlouze, alors pour ses 15ans, je lui ai offert une M16, avec la crosse chromée, pour qu’il regagne en virilité » nous explique sa maman, Rosy, fière membre du comité de défense des valeurs américaines contre l’immigré Un pour tous, tous sur un.

Ce soir, après la tragédie de Newtown, sa mère se dit choquée et compte porter plainte contre la Chine.

« Vous voyez jusqu’où ça l’a amené ces conneries de Pokémons ? Oh mon dieu, mon enfant qui allait devenir un homme. 

– Vous ne pensez pas que le problème vienne du fait qu’il allait à l’école avec un uzi dans chaque poche ?

– Non, c’est facile de remettre ça sur la faute des armes. Mais s’il n’y avait pas eu les Pokémons, jamais il n’aurait tiré sur quelqu’un. 

– Et votre intention de porter plainte, pourquoi la Chine ? Les Pokémons sont originaires du Japon.

– Ça, ce sont leurs affaires, ils se débrouilleront en interne, je porte plainte contre le pays moi ! ».

C’est en compagnie d’une Rosy encore sous le choc que nous rendons l’antenne, en direct de Newtown et de cette tragédie déjà surnommée La Vengeance du Canard au Poireau.

1 commentaire

Classé dans Buzz l'éclair