La folie du web, un samedi aprem


S’il y a quelque chose de fou avec le web, ce sont tous ces liens qui permettent d’aller n’importe où depuis n’importe où. Jamais l’information n’avait connu pareil tissage, pareil réseau. On en a notamment créé un jeu se basant sur Wikipédia.

D’un tweet innocent du Journal du Geek, je me retrouvai (oui la tournure au passé simple, ça a de la gueule) sur cet article à propos d’une nouvelle découverte qui valait le détour (je ne le sus qu’après).

L’aventure commence donc ici. On y parle d’un site qui recenserait tous les sites inutiles du web, vous savez ces sites qui ne font rien mais qu’on ne peut s’empêcher de visiter. Le site en question s’appelle The Useless Web et c’est là que nous continuons notre aventure.

The Useless Web

The Useless Web a tout du site inutile lui-même : un design simple, une seule fonctionnalité : nous faire découvrir d’autres sites inutiles. Ainsi l’on peut découvrir le parfait déclencheur de crise d’épilepsie (et je ne blague pas, si vous l’êtes, n’y mettez pas les pieds). Mais l’on y découvre aussi ce genre de… curiosité.

Internet Test Card

Une bande-son oscillant entre le thérémine de Sheldon et les effets sonores d’un bon Moonraker et 3 liens : Info, Facebook et Twitter. Le premier attirera forcément le curieux qui veut en savoir plus.

Et c’est là que nous tombons sur ce site qui ne semble, au premier coup d’oeil, pas plus intéressant que ça si ce n’est qu’il propose d’autres curiosités mais la boucle serait longue. Non. C’est la 3ème vignette qui est intéressante. « Sony and Bond ». Si vous vous rappelez de ce billet, dans lequel je parlais d’un jeu en ligne vous permettant de guider un agent secret dans sa mission, vous la reconnaîtrez.

Mr Boonstra

Par un cheminement dont seul le web a le secret, nous avons réussi à retrouver sans l’avoir chercher un membre de l’équipe de développement d’un jeu dont nous parlions il y a de ça des jours et des jours.

C’est bon, vous pouvez retournez à votre rien hebdomadaire.

 

 

Commentaires fermés sur La folie du web, un samedi aprem

Classé dans Éclairs de geek

Les commentaires sont fermés.