Sous les déferlantes niçoises, l’OL a pris l’eau


OGCN - OL Coupe de la Ligue

C’est un étrange sentiment qui me pousse à écrire alors que l’arbitre siffle juste la fin de la rencontre. L’Olympique Lyonnais vient de se faire semi-humilié par les Aiglons, chez eux, 3 buts à 1.

L’occasion de faire le tour de tous les jeux de mots les plus pourris possibles mettant en relation d’un côté la météo, de l’autre la piètre performance des Gones.

Après un premier quart d’heure du tonnerre avec 4 buts en 11 minutes, Lyon n’a jamais pu sortir la tête de l’eau (ce qui aurait été compliqué vu le déluge, mouarf).

Concoctant un football à base d’imprécisions finement choisies, de passes impuissantes et d’un manque d’envie saisissant, c’est très logiquement que l’arbitre distribua les premiers jaunes à la défense Rouge et Bleu, agrémentant la pluie un peu fade de cette saveur anisée propre au Sud.

Si la possession était lyonnaise, c’était bien Nice qui tenait la barre et surfait sur chaque attaque lors de cette première mi-temps. A noter la bonne perf de notre jeune gardien Anthony Lopes qui, comme un poisson dans la boue, se débattait avait vigueur et nous sortit de bons arrêts.

Alors que Nice marchait sur l’eau, la deuxième période ne fit qu’accentuer le naufrage rhodanien et, comme cela se pressentait, c’est un défenseur central, Bisevac, qui but la tasse le premier et prit la porte. Ainsi se termina le match, démontrant aux observateurs l’ampleur des dégâts que pouvait causer Sandy.

Espérons que l’épave lyonnaise soit retapée à tant pour la Ligue 1, car pour ce qui est de la Coupe de la Ligue, ça tombe à l’eau !

Publicités

1 commentaire

Classé dans Éclairs de sport

Une réponse à “Sous les déferlantes niçoises, l’OL a pris l’eau

  1. minijupe69

    Ah ah ah, je me marre, ils sont nuls à l’ OL ;o)