#Fessenheim : les écolos aiment (se) faire peur


On prend les même et on r’commence.

Centrale nucléaire de Fessenheim

(c) 20minutes.fr

L’incident de Fessenheim, hier, a vu la renaissance du grand combat écologiste français : la fermeture des centrales nucléaires (parce que, ne nous voilons pas la face, s’ils obtiennent celle de Fessenheim, ils iront plus loin).

Et la technique est la même qu’après Fukushima, que pendant la campagne : on fait peur et on se fait peur, on parle de catastrophe, de fin du monde, d’une France dévisagée, de milliers de victimes, la Troisième Guerre mondiale sans même qu’on ait besoin de sortir de nos frontières.

Dans les faits, le début de cataclysme qu’a connu Fessenheim hier se résume à un dégagement de vapeur qui aurait brûlé les mains de deux personnes (à travers leurs gants). Oui, il faut arrêter cette centrale au plus vite.

Je vais reprendre le même refrain mais il me semble autant justifié : arrêtons aussi de prendre l’avion, le train, la voiture, arrêtons d’aller au stade avant qu’il ne s’écroule, arrêtons d’entrer dans des bâtiments qui ont connu des incendies ou des départs d’incendie, arrêtons de prendre des risques inconsidérés qui mettent au vie en danger parce qu’il subsiste un bon pourcent de chance que tout explose.

Oui Sarkozy avait dit que Fessenheim était sans danger, ce qui s’est passé hier ne semble pas avoir été un danger. Arrêtez de faire peur, vous pourriez réussir.

 

 

 

Publicités

14 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

14 réponses à “#Fessenheim : les écolos aiment (se) faire peur

  1. Je ne sais même pas si cela vaut le coup de répondre à l’indigne instrumentalisation et aux mensonges de certains écolos…

    Sinon, arrêter Fessenheim ne me dérangerait pas. Si on remplace les vieux réacteurs par des neufs tous beaux tous propres.

    • ValLeNain

      Bien sûr que l’idéal serait de la reconstruire. Seulement, peut-on se permettre de mettre de l’argent pour cela alors que le réacteur 1 a été jugé en bon état pour encore 10ans, et que les autres sont en cours d’inspection ?

  2. C’est sûr qu’en fermant les yeux on ne voit pas le danger…

    • Fais gaffe que la tour où tu travailles à la Défense elle s’écroule pas !…
      Evites aussi les ascenseurs…

      • ValLeNain

        On appelant le moindre incident un danger, comment qualifiera-t-on le prochain vrai problème ?

        • Non. Mais en disant que chaque incident n’est qu’un incident on n’évitera pas le danger non plus. La cata de Fukumachin est partie d’un incident provoqué par un risque ignoré.

          Arrête donc de défendre des positions de principe. Il y a un tas de sujets sur lesquels ont peut polémiquer mais on ne peut pas nier que l’enlace production d’énergie est un vrai problème. Le nucléaire est dangereux même si on n’a rien trouvé de mieux.

          Faut savoir avoir des positions mesurées, c’est la seule solution de faire avancer le débat. Et pour défendre une position politique de principe, dictée par ton ancien chef, tu éludes la discussion alors qu’on sait très bien que dans 50 ans on ne sera pas sorti du nucléaire.

      • Ça fait deux ans que je ne bosse plus à la Défense (j’y retourne en Novembre). Parler sans savoir est une spécialité ? Je ne sais pas si vous vous rendez compte que vous vous faites des opinions en niant la réalité.

        Je ne parle pas pour Falconhill qui connaît le dossier mais pour Minijupe et Val qui se font une opinion parce que le chef a dit qulle opinion il fait avoir. Moi je m’en fous : j’ai soutenu le seul type qui a eu une position raisonnable (on sait que le nucléaire est dangereux mais on a rien de mieux, sortons en progressivement et laissons nous le temps de trouver mieux).

        Val qui ne connaît rien au sujet a fait un billet pour écrire qu’il fallait défende une centrale parce qu’un candidat a dit qu’il fallait le faire.

        Bravo.

        • ValLeNain

          Ce qui est bien avec toi, c’est qu’au bout de 2-3 commentaires, si l’on ne partage pas ton point de vue (qui, en toute objectivité, est le plus raisonnable), on est un gros débile inculte et borné. Ce n’est donc pas à moi qu’il faut dire Bravo.

          J’ai toujours défendu le nucléaire, c’est un technologie impressionnante, un savoir-faire français reconnu dans le monde, qui ne pollue pas durant le production d’électricité (le problème vient des déchets). On ne sera pas sorti du nucléaire dans 50ans si l’on n’a rien trouvé de mieux, et je n’ai aucun problème avec ça. J’espère que tu es contre le projet ITER aussi, parce qu’en terme d’explosion, elle est autrement plus importante que le résultat de la fission nucléaire.

          • Nicolas

            Mouarf ! Si on ne partage pas le point de vue objectivement le plus raisonnable…

            Justement ! M’as tu déjà vu parler d’ITER ? Je n’ai aucune compétence pour parler de ce truc. Je fais confiances aux scientifiques et aux politiques…

            Dès que tu n’as plus rien à répondre, tu accuses les gens de te trouver borné ? Arretes le blogage. Surtout si objectivement tu les trouves plus raisonnables.

          • ValLeNain

            le passage sur le point de vue objectivement le plus raisonnable était bien entendu ironique, et faisait référence à la position de Hollande.

            J’accuse les gens de me trouver borné ? « Arrête donc de défendre des positions de principe. », « qui se font une opinion parce que le chef a dit qulle opinion il fait avoir. », « parce qu’un candidat a dit qu’il fallait le faire » : ça n’est pas de moi.

  3. Et oubliez pas aussi de mettre un gilet pare-balle quand vous faites du vélo !
    Y a des jours où ça risque…

    • Et ne niez pas le danger, je ne me fatigue pas à nier les autres dangers. Un barrage hydroélectrique peut se détruire provoquant une inondation qui provoquera des dégâts abominables sur un site pétrolier.

  4. On voit bien que tu n’habites pas à côté de Fessenheim (ni à côté de Fukushima, ni à côté de Tchernobyl). C’est pas pour être désagréable mais les planqués n’ont pas peur, ça c’est une chose dont même les scientifiques sont sûrs.
    Merci quand même pour le lien 🙂

  5. Oui enfin concernant l’info de départ, elle vient des médias locaux alsaciens (L’Alsace et les DNA) qui ne sont pas des soutiens aux écolos, au contraire, et qui ont titré pendant plusieurs heures : incendie chimique à Fessenheim. C’est EELV de Strasbourg qui suite à des infos de la préfecture 68 a fini par donner les bonnes infos, bien avant le site officiel d’EDF…
    Alors après profiter de cette événement pour attirer l’attention sur cette vieille centrale, ça me semble de bonne guerre….