L’OL oublie sa filière brésilienne sur ce mercato


On en discutait sur Twitter avec LeMotDuGone et Alex B : qu’en est-il de la filière brésilienne qui a tant réussi à l’OL ?

Où sont les nouveaux Anderson, Juninho, Caçapa, Bastos et Cris (qui s’en va ce soir à Galatasaray pour 1,25million soit une belle somme)  ? (et j’en oublie plein).

Cris signe à Galatasaray

(c) eurosport

Marcelo, le recruteur de l’OL au Brésil, a semble-t-il été oublié. Alors donnons quelques chiffres sur ces transferts brésiliens (tirés du très bon site http://www.transfermarkt.de ) :

D’une part, le 1ère division brésilienne a une balance positive durant ce mercato : +124 millions : il existe donc toujours de très bons joueurs brésiliens ( et Neymar n’a pas encore été acheté).

Rappelons que Juninho ne nous avait rien coûté à l’époque car libéré de tout contrat, que Cris ne nous avait coûté que 3,5 millions. Quand on connait l’histoire qui fut la sienne à l’OL, on peut affirmer qu’il a été rentable.

Sonny Anderson avait coûté quelques 17 (19 ?) millions, mais il a beaucoup apporté lui-aussi.

Caçapa avait été un transfert gratuit aussi.

Bastos n’a coûté que 3 millions à Lille (puis 18 millions à Lyon).

Thiago Silva, l’actuel défenseur parisien de 42 millions avait été vendu 10 millions à Milan.

Voilà où trouver nos futures recrues (ajouté au très bon centre de formation que nous avons), voilà où regarder avant d’engager le dijonais Corgnet pour 4 millions (même si ça n’est pas encore acté)…

Advertisements

Commentaires fermés sur L’OL oublie sa filière brésilienne sur ce mercato

Classé dans Éclairs de sport

Les commentaires sont fermés.