Le hasard serait-il l’éden des blogueurs ?


Tous les bons amateurs de football auront remarqué le subtil jeu de mot.

Comme je le disais hier, Homer, suite à Nicolas, suite à… se pose la question de l’impact du hasard sur nos billets. A ce propos, il n’y aura pas de sportives sexy aujourd’hui, tout simplement parce qu’aucune sportive ne concourt aujourd’hui.

Nicolas avait formulé la question de cette manière : « Et toi, quand tu as furieusement envie de faire un billet, comment choisis-tu un sujet plus ou moins au hasard ? ».

Ça ne correspond pas à ma vision de la chose. En général, je n’ai pas envie d’écrire un billet, mais le hasard de tomber sur telle ou telle info, de rencontrer telle ou telle opportunité, me pousse à en écrire un quand même (me pousse, pas me force, nuance).

Hier par exemple, c’était en raison du faible décollage de mes stats suite au billet sur Bieber et sa gonz’, et parce que je regardais en même temps le match des filles. Il me fallait un nouveau billet people. Bien souvent, c’est un mini-débat dans les commentaires d’un autre billet (oui, on crée des billets avec des billets, si vous remplacez le mot billet par argent, vous êtes un affreux capitaliste). Ou la radio. Ou la télé. Ou le web. Ou le hasard pur : la coïncidence même de croiser ce sujet et ce sujet, de voir ceci en entendant cela, c’est beau non ?

Cela doit répondre à la question, et je peux faire passer le flambeau. A Je Vous Arrête parce qu’il faut commencer à lui donner des liens, à Vlad que je bombarde de chaînes dès que je le peux et à Dominique qui fait croire qu’il ne blogue plus.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Éclairs orphelins

Une réponse à “Le hasard serait-il l’éden des blogueurs ?

  1. Hey ! mais non je ne blogue plus 😉 pas le temps ;)))