Archives quotidiennes : 10 juillet 2012

La panne du réseau Orange fut-elle si dramatique ?

Orange panne réseauVous le savez certainement (parce que vous êtes tous des gens informés, ou parce que vous en avez été victime), l’opérateur Orange a connu une panne nationale sur son réseau entre vendredi et samedi (6 et 7 Juillet, donc).

Orange a donc prévu une indemnisation pour s’excuser auprès de ses clients de ces quelques heures durant lesquelles le monde est soudain paru vaste et mystérieux. C’est un beau geste.

Et là, je viens de tomber sur un article du Figaro citant l’UFC-Que Choisir et Familles Rurales qui s’insurgent de cette indemnisation « mal adaptée » et qui n’aurait rien de « généreuse ».

L’UFC met en avant le fait que l’indemnisation sera une journée gratuite de communications, à la rentrée, et que donc ceux qui partent d’Orange ne pourront pas en bénéficier, et que ça ne changera pas l’impact dans les porte-monnaies, etc. etc. (C’est vrai que l’impact de quelques heures de panne sur un forfait à 20€ avoisinerait au moins les 70cents !).

Familles Rurales cite quant à elle l’arrêté du 26 mars 2006 qui obligerait les opérateurs à indemniser leurs clients. Les associations de consommateurs seront bientôt pire que les syndicats : se plaindre pour se plaindre, vouloir toujours plus, se foutre complètement des conséquences de telle ou telle revendication, chercher continuellement la petite bête. Ça m’horripile. Oui, vous avez bien lu.

D’autant qu’à la lecture dudit arrêté, il apparaît que l’opérateur à l’obligation de respecter les engagements qu’il a écrits dans le contrat qu’a signé le client, et qu’il a obligation de faire figurer dans ce contrat l’indemnisation possible en cas de dysfonctionnement de son service. Je pense donc qu’il a notamment le droit de dire qu’il n’y en a aucune (je ne sais pas ce qu’à écrit Orange, il faudrait que je relise le mien). Auquel cas, libre au citoyen d’aller voir ailleurs si cela ne lui convient pas.

Je n’avais pas écrit depuis ce dernier billet du Dico des blogs (qui continue son chemin, j’espère), voilà la parfaite occasion de pousser un coup d’gueule contre ces personnes qui font d’une panne passagère une affaire d’état. Presque pire que des syndicats j’vous dis !

6 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins