Parité : merci Najat Belkacem et bravo le FN ?


Najat Vallaud-Belkacem

« si seulement je pouvais avoir une paire de… »

Voilà, il n’y a pas 50% de femmes à l’assemblée nationale, alors ça en vexe certaines. Comme la charmante Najat Vallaud-Belkacem. Sauf qu’elle devient plus pénible que charmante, depuis qu’elle est en place.

La porte-parole du gouvernement s’est enorgueillie d’un «On ne rejoint pas le peloton de têtes des états démocratiques. Mais peut-être parce ce que la droite n’a pas fait ce qu’il fallait faire […] La droite a présenté 30% de candidates aux législatives, le PS, 50%».

Le Point fait bien de préciser qu’en réalité, le PS n’a présenté que 45,3% de femmes, ce qui le rend hors-la-loi.

Mais on se moque bien de ce nombre.

La brave surenchérit« En particulier, s’agissant des élections législatives, des mesures seront adoptées pour que, à l’avenir, les dotations de l’Etat aux partis politiques qui ne contribueront pas à la parité dans l’investiture de leurs candidats soient purement et simplement supprimées ».

Voilà. Tout est dit. Un parti politique sera pénalisé parce qu’il a fait l’affront de ne pas présenter autant de femmes que d’hommes. Ce ministère des femmes (pardon, du droit des femmes) commence bien. J’espère que ce concept sera élargit à tous les domaines, qu’il ne puisse plus y avoir plus de boulangers hommes que femmes, qu’il ne puisse plus y avoir plus de maçons que de maçonnes, plus d’infirmières que d’infirmiers. L’égalité absolue (enfin à 2% près d’après la loi) partout. Les compétences n’ont rien à faire là dedans. Et si les Français n’ont pas jugé bon d’envoyer autant de femmes que d’hommes dans l’Hémicycle, c’est parce que ce sont des machos, ces salauds !

Félicitons le Front National, mesdames les féministes, qui a envoyé une femme (et quelle femme!) sur deux députés ! Vous ne pourrez leur enlever ça, puisque ce ne sont sensiblement pas les idées qui vous intéressent.

Advertisements

Commentaires fermés sur Parité : merci Najat Belkacem et bravo le FN ?

Classé dans Éclairs orphelins

Les commentaires sont fermés.