La belle hypocrisie de François Hollande et des socialistes


Le dernier billet partisan sur ce blog date un peu, l’élection n’est pas si excitante que ça à commenter, certains se chargent de nous en dégoûter (médias et blogs) et la subjectivité (légitime quand elle n’est pas poussée à l’extrême) ne peut que nous pousser à prendre de la hauteur et à observer avec une certaine impuissance, et un certain dégoût.

Mais là, j’avais envie de prendre le clavier. Il y a deux choses assez frappantes qui me marquent ces derniers jours.

1- Le lynchage de DSK par son propre camp (avec l’anniversaire de Julien Dray – dont on se fout, avouons-le) est risible. Ces mêmes socialistes qui le défendaient à l’époque de l’affaire Diallo et qui disaient « attendre le jugement » pour se réjouir de son issue, ces socialistes qui, à force d’essayer de remettre au coeur de la campagne les affaires Sarkozy (comme le possible financement de sa campagne par Kadhafi), se mangent le retour de la pédale et se voient dans l’obligation, pour faire bonne figure, de lui cracher à la figure. Bel esprit. Bel esprit d’équipe. Beau retournement de veste.

2- L’appel de F. Hollande au rassemblement. Ça pourrait être drôle s’il n’était pas le probable futur président. Comment un homme se revendiquant de Gauche, pour la Gauche ( » La gauche, si je suis élu dimanche, sera pleinement associée à la responsabilité du pays. »), et critiquant sans réserve les riches pourrait-il rassembler les Français ? A moins que les Français ne soient tous socialistes ? Comment le leader d’un camp qui a décidé de faire flotter dans le ciel de ses meetings des drapeaux socialistes (et non français, comme on peut l’apprécier dans ceux de Nicolas Sarkozy) peut-il représenter la France ?

(suite à la remarque de Nicolas en commentaire, voici une vidéo qui montre le meeting, vous apprécierez effectivement les drapeaux dans les mains d’Hollande… quoique ça jure un peu sur le fond blanc et rose des centaines de drapeaux du PS…)

Alors que je perdais un peu de dynamisme pour ce deuxième tour, voilà qui vient confirmer ce choix que j’avais déjà fait : ne pas voter pour François Hollande, voter pour Nicolas Sarkozy.

8 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

8 réponses à “La belle hypocrisie de François Hollande et des socialistes

  1. Nicolas

    Ce billeté est grotesque. Hollande a un drapeau Français dans la main droite.

  2. va voir la vidéo du meeting et tu verras les drapeaux français…
    C’est donc le dernier argument à droite, l’appartenance à la nation. Tu vois en Holande le « futur » président d’un camp. Il faudrait te souvenir des rencontres des donateurs du premier cercle avec Nicolas Sarkozy avant d’accuser le camp d’en face.

    • ValLeNain

      la vidéo est en lien, c’est assez criant effectivement (si on plisse les yeux, on en aperçoit un ou deux).
      Ça n’est pas le dernier argument de la droite, je ne suis pas la droite, ça n’est pas une argument, par contre c’est un symbole très fort. Les donateurs du premier cercle ? Qu’est-ce donc que cela ? Et Sarkozy peut bien ce qu’il souhaite que cela ne m’empêchera de critiquer Hollande.

  3. Vlad

    A propos du déjeuner avec Dray, il y a quelque chose qui me chiffonne… Tu ne crois pas que Ségo, Mosco et compagnie se sont fait griller en compagnie de DSK et que du coup sentant que s’ils restaient plus longtemps les flash allaient crépiter, ils ont préféré se tailler en se fendant d’un communiqué ?

    • ValLeNain

      ça n’aurait rien d’étonnant. Leur attitude m’a semblé très « dernière minute ». Ils se font prendre à leur propre jeu et du coup ont peur d’être au coeur d’affaires qui ruineraient leur campagne.

  4. Pingback: Quand un blogueur de Droite découvre le mot… «Respect». | Pensez Bibi

  5. Pingback: Variae › Nadine Morano, Louis Alliot, ouvrez une boutique de drapeaux !