Benzema, la victime à plaindre du racisme français


Karim Benzema Français Arabe

Il y en a qui ont une facilité à tout remettre sur le dos de leur origine que ça en devient lassant. Et même si le discours de Benzema dans cette entretien pour So Foot, relayé par le 20minutes, ne doit pas être des plus bêtes, il y a des phrases qui dérangent.

«Mes parents sont français, nés en France, après oui, mon sang, il est algérien, voilà.».

Qu’est ce que cela veut dire ? Je suis Français mais je ne l’assume pas ? Je suis Français de papier, mais algérien de coeur ? Si je ne doute pas de la sincérité du joueur de vouloir effectivement se battre en tant que Bleu, j’ai du mal à comprendre certaines de ces réactions.

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport

5 réponses à “Benzema, la victime à plaindre du racisme français

  1. Visiblement un type tiraillé par l’image qu’on lui renvoie …

  2. Sont lassant ces gens-là, comme Ribery, on ne lui demande pas de penser, il ne peut pas; on lui demande de bien jouer. Point. 🙂

  3. Ouais, bof, on s’en fout un peu non ?
    Les états-d’âme d’un multi-millionaire de 24 ans, qui ne sait que pousser la baballe du pied, je n’en ai franchement que faire…