Archives mensuelles : novembre 2011

La récursivité des perles

On pourrait croire à un nom d’épisode de The Big Bang Theory (série américaine très sympathique sur des scientifiques que je vous recommande et qui en est à sa 5ème saison) mais non, il n’en est rien.

La récursivité des perles est le phénomène que l’on rencontre dans le milieu de la presse (amateur comme professionnelle) et qui se caractérise par le fait d’écrire soi-même une perle quand on cherchait à rigoler des perles d’un autre. Vous ne trouverez pas cela dans Wikipédia.

Ceci est tiré d’un billet écrit à la suite du forum Libé de ce week-end par une membre de l’association Qabilat el Codemmo et qui traite des perles du discours de De Villepin.

Voyez plutôt.

« Troisième principe fondateur de la diplomatie française est la solidarité ; une présence non seulement dans les crises mais qui au-delà des crises va vers la recherche de solutions innovantes. Le tout à travers d’autres principes fondamentaux, la  paix la justice le respect. Ce corpus là c’est l’héritage français ». Il est vrai que l’année 2011 n’a jamais vu autant briller la solidarité, la paix la justice et le respect, à l’heure où les étrangers se voient interdire le droit de vote, les femmes voilées interdites d’accompagner leurs enfants en sorties de classe, à l’heure où les communes recourent à des arrêts anti-mendicités afin de cacher la précarité grimpante.

« A l’heure où les étrangers se voient interdire le droit de vote » – Parce qu’ils l’avaient, avant ? Parce qu’ils ont, pour l’instant, une quelconque légitimité pour l’avoir ? Je veux bien qu’il y ait des débats sur le sujet, moi-même ayant été dubitatif sur le sujet, mais opposer cela à la paix, la justice et le respect, arrêtons deux minutes.

Le passage sur les femmes voilées est assez croustillant aussi, car si l’on est du camp qui considère que la laïcité est une forme de respect, le port du voile peut heurter. Mais bon, le débat a déjà été en partie traité.

Vous savez maintenant ce qu’est la récursivité des perles.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Éclairs orphelins

Le chômage dans l’Union

Ce matin, plusieurs billets tapent sur Sarkozy car le nombre de chômeurs en France a encore augmenté en France pour le mois d’Octobre (+1,2% – oui, il faut du temps pour calculer ce chiffre).

Je ne sais qu’en penser n’étant pas spécialiste de l’emploi et de l’économie mais je me permets de jeter un coup d’oeil sur la situation dans l’Union Européenne et je me rends compte que quelque soit le gouvernement, les chiffres du chômage ont grimpé ! (sauf en Allemagne, qui gagne une médaille).

Est-il donc bien nécessaire de taper sur Sarkozy et la Droite ? 

Comparatif chômage dans l'Union Européenne

source : Google PublicData

La barre de 2008 semble avoir fait du mal… pour tout le monde.

3 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Google, la Fnac, France Culture, le livre, Internet

Le Forum Libé étant bien prenant, je n’ai guère de temps pour écrire ici. J’ai assisté vendredi matin à la conférence Internet écrit-il la fin du livre ? avec le pdg de la Fnac (Alexandre Bompard), le responsable du programme Google Livres (Philippe Colombet) et le directeur de France Culture (Olivier Poivre d’Arvor).

Ayant déjà écrit un billet sur le sujet sur le blog des étudiants qui couvrent l’evenement, je n’en referai pas un ici.

La magie d’Internet, je ne sais pas si c’est de tuer le livre, mais c’est en tout cas de faire des liens !

Internet écrit-il la fin du livre ?

Bonne lecture, et peut-être à cet après-midi 14h30 pour la conférence sur l’islamisme radical en Lybie avec BHL et Mustafa El-Sagezli.

Commentaires fermés sur Google, la Fnac, France Culture, le livre, Internet

Classé dans Éclairs moi de ta sagesse

Forum Libération à Lyon, J-1

Demain commence le forum Libération à Lyon, et ce comme chaque année depuis… plusieurs années.

Sur le thème des nouvelles frontières il traitera de sujets divers et variés avec des personnalités toutes autant diverses que variées elles-aussi : De Villepin, Hollande, Cohn-Bendit, Bachelot, José Bové (dans un face à face avec De Margerie PDG de Total), Collomb bien sûr (maire de Lyon), Queyranne (à la tête de Rhône-Alpes) et puis quelques inconnus comme BHL, F. Mitterand, P. Rabhi etc. etc. Le programme est ici.

Si je vous parle de ceci, ce n’est pas anodin, c’est bien parce que j’y serai. Avec une belle accréditation pour passer dans les coulisses car cette année, en plus de l’ENS et de Science Po, l’INSA est partenaire !

Et je me demandais donc si certains d’entre vous (Romain, Bembelly, Marco, Minijupe, Trublyonne ?) seraient là.

Il y a quelques beaux sujets comme Internet écrit-il la fin du livre, Le coût et le goût sont-ils incompatibles, Internet ou l’illusion de la liberté d’expression, etc. etc.

Voilà voilà.

4 Commentaires

Classé dans Éclairs d'en haut, Éclairs orphelins

Nicolas porterait-il des oeillères ?

Le dernier billet de Nicolas m’étonne.

Pourquoi serait-il crétin d’aller consulter le programme des candidats, quand bien même on les exècre ?

Ne serait-ce pas là un bon moyen de confirmer nos opinions en constatant que l’inverse nous déplaît ?

Ne serait-ce pas là un bon moyen de s’ouvrir à certaines idées qui ne sont peut-être pas si différentes des nôtres ?

Vraiment, ce billet m’étonne.

8 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

Olympique Lyonnais – Ajax d’Amsterdam : la déception

Le match était capital pour les Gones puisque la victoire était, si ce n’est vitale, au moins bien plus qu’importante tant la situation en cas de défaite ou de nul plaçait les Lyonnais dans l’attente d’un miracle, indépendant même de leur prochain match.

La première mi-temps fut donc serrée comme on pouvait s’y attendre. L’OL peinait à trouver son rythme et l’Ajax mettait le pied sur le ballon même si les quelques occasions étaient plutôt favorable aux Rhodaniens. Rien de spécial à signaler.

La deuxième mi-temps ne faisait qu’augmenter la pression, comme c’est le cas avec un ballon rempli d’air que l’on compresse. Pourtant, elle démarra gentiment, reprenant le schéma de la 1ère avec une possession tournant à l’avantage de l’Olympique. C’est la rentrée d’Ederson qui fit grand bien, à la 74ème. N’oublions tout de même pas de citer la superbe frappe de Bastos à la 70ème qui sonnait aussi le début de l’assaut.

L’Olympique Lyonnais pris l’entière possession du jeu, et les percées dans la défense adverse augmentaient de fréquence et dangerosité. Ederson apporta ce petit instinct d’attaquant, obnubilé par la balle et les cages, créant les décalages.

Et la 81ème minute fut la première des deux minutes de ce match dont tous les supporters Rhonalpins se souviendront : une frappe de Bastos magnifique, alors qu’il était excentré sur la droite de la surface adverse, après un contrôle sublimement orienté d’Ederson qui lui glisse la balle à travers la défense. Sa balle prend le chemin du second poteau et ce n’est qu’in extremis que le gardien de l’Ajax le claque !

La deuxième minute fut la 89ème. Ederson (toujours lui) après une déviation de la tête de Gomis, rentre dans la surface et se fait accroché alors que la cage s’ouvrait à lui… mais l’arbitre ne bronche pas et la frappe de Gourcuff qui s’ensuivit (après l’accrochage) passa à quelques centimètres de la cage du portier alors largement battu. C’est triste à dire, mais notre qualification pour les 8èmes de finale s’est peut-être jouée sur ce penalty non sifflé. Et l’on comprend la frustration de l’ex-bordelais.

 

Ainsi se termine le match, sur des assauts incessants, et sur un OL qui méritait d’en planter un. Je suis officiellement dégoûté.

5 Commentaires

Classé dans Éclairs de sport

Rajoy, Hollande, même combat.

La Gauche a perdu hier en Espagne. Sacrément perdu. Cependant, le résultat n’est pas si étonnant. Comme le souligne Yann, c’est un ras le bol du peuple qui s’est exprimé dans ce suffrage. Ça n’a pas marché avec la Gauche, alors on met la Droite.

vous aussi vous trouvez que Rubalcaba ressemble à un Kad Merad vieilli ?

Deux points me semblent intéressants à soulever.

Premièrement, la France a toutes les chances de subir le même sort. Hollande deviendrait président, élu par défaut pour ne pas risquer de retrouver la Droite au pouvoir. L’Espagne n’a pas vu la victoire de la Droite en tant que la Droite mais en tant que non-Gauche (c’est affreusement mathématique ces appellations).

Deuxièmement, le message semble clair pour tous nos affreux gauchistes que la Gauche n’est pas la réponse à la crise. Papandréou était de gauche, Zapatero aussi. Ils se sont fait descendre. DesPasPerdus rappelle d’ailleurs le bilan « catastrophique » de l’Espagnol. Si l’on peut dire la même chose de celui de Sarkozy, c’est parce que cela n’a rien à voir avec l’étiquette politique du chef, cela à avoir avec la crise qui s’est abattue sur nos pays et les a frappés de manière sensiblement égale.

Hollande va avoir la même difficulté que Rajoy a assumé son étiquette une fois au pouvoir (dans l’hypothèse où François serait élu, ce qui, d’après les derniers sondages, n’est pas gagné 🙂 ), parce que là encore, tant que la crise de la dette ne sera pas résorbée, de droite ou de gauche, l’action sera la même (et risque d’être inefficace, rajoute le pessimiste).

Et s’il veut être élu, il vaudrait mieux qu’il appelle à « tester le changement » plus qu’à « voter à gauche », cela plus en vogue.

Commentaires fermés sur Rajoy, Hollande, même combat.

Classé dans Éclairs orphelins