Les primaires : une belle propagande !


Désolé de casser un peu l’ambiance en ce lundi de fête pour certains mais les primaires ont pour moi un amer goût de propagande (j’exagère un poil, c’est pour attirer les trolls).

De propagande parce que depuis un mois on n’entend plus parler que de cela. Est-ce parce que je lis quotidiennement des blogs de gauche ? En partie. Mais pas seulement, les médias leur font la belle part.

De propagande sous ces allures de « la démocratie c’est nous », « vive les primaires citoyennes », et j’en passe et des meilleures. C’était un scrutin. Alors, oui, comme beaucoup de scrutin, c’est démocratique. Mais participer aux Primaires du PS ne fera pas de vous un honnête citoyen qui n’a plus rien à se reprocher, ce n’était pas un devoir de citoyen. C’est un choix que d’aller voter pour choisir le représentant du PS (et seulement du PS, un parti politique). J’ai eu l’impression qu’on essayait de faire passer ça pour un scrutin officiel de notre République, alors que ce n’était pas le cas. Ce paragraphe de Yann semble le confirmer :

« Le grand vainqueur de ce scrutin, est ce besoin de plus de démocratie. Le Parti socialiste a réussit ce tour de force d’organiser ces primaires et d’ouvrir la voie afin que d’autres s’y engagent. C’était une première en France. Ce n’est pas une dernière et loin de là. »

De propagande car les chiffres allaient bon train. Et pour trouver une info fiable là dedans, il fallait se donner de la peine. Entre tous ces sondages menteurs, ces pronostics ratés, ces estimation de Marseillais (je le dis affectueusement)

Le PS n’est pas le centre de la politique française parce qu’il a ouvert (contre 1€ + une signature) ses primaires.

« Ce qui importe, c’est que j’ai eu confirmation que les gens se déplaçaient nombreux pour voter. C’est bien. Ça veut surement dire quelque chose, non? » écrivait Homer.

Je pense que ça veut dire que beaucoup se sont fait endoctriner. Des gens qui n’avaient pas plus de sympathie que ça pour le PS et qui ont cru devoir voter pour leur devoir de citoyen. Espérons que je me trompe.
Le Faucon pense que « Cela démontre une première évidence, qu’il est important de rappeler. Les français aiment la politique. ». Et bien je n’en suis pas si sûr. Les Français aiment les messages qui passent en boucle sur leur écran de télé. Comme quand ils achètent au supermarché ce qui était affiché à l’arrêt de bus.
M’enfin, Montebourg a fini 3ème, Royal a pleuré, ce 1er tour m’aura au moins apporté quelques satisfactions même si ce n’est pas surprenant.
Publicités

13 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

13 réponses à “Les primaires : une belle propagande !

  1. « De propagande parce que depuis un mois on n’entend plus parler que de cela. »

    Tu sais quoi ? C’est fait pour 🙂

  2. Si Val, les français aiment la politique. les français aiment parler de politique. Par contre, ils n’aiment pas qu’on les prenne pour des billes. Le peuple est intelligent : il serait bon qu’on arrête de les prendre pour des cons…

  3. Pingback: Ce n'est pas encore gagné | Alter Oueb

  4. BOB

    La solution n’est pas d’attendre 2012. Les principaux prétendants à la présidentielle sont d’accord pour revenir à un déficit de 3 % en 2013 et aucun ne défend ni le refus de payer la dette, ni un plan radical pour prendre sur les profits. Ce sera donc l’austérité contre les services publics et contre les classes populaires comme le font dès à présent les gouvernements socialistes en Grèce ou dans l’État espagnol.
    L’urgence est de prendre le mal à la racine, de remettre en cause radicalement le remboursement de la dette et l’austérité. Seul le rapport de force construit dans les luttes, dans les manifestations peuvent contraindre patrons et gouvernement à reculer.
    http://2ccr.unblog.fr/2011/10/10/refusons-de-payer-leur-crise/

  5. ValLeNain

    @romain : oui, j’ai bien compris que monopoliser les médias c’était fait pour, mais pour quoi ? Si ce n’est forcer les gens à faire partie de l’évènement ?

    @falconhill : que les Français aiment la politique, peut-être ; que c’en soit la preuve, non.

    @BOB : je me demande si ce commentaire a bien un rapport avec le billet mais soit, il est posté 😉 Je ne suis pas pour ces idées de gauche radicale (si vous me permettez l’expression), je ne suis pas pour un nouvelle révolution.

  6. tiens BOB est passé par ici 🙂

    ceci dit je pense que Falcon a raison les Français aiment la politique, en parler, se chamailler, débattre..; Par contre, le peuple est intelligent, j’ai parfois de grands doutes

  7. L’euro, je l’ai donné avec plaisir, pour les frais notamment, voir avec les maire comme Eric Raoult qui ont fait du bénef sur le dos des primaires.

  8. Tu devrais plutôt te réjouir de ce que ces primaires ont utilement effacé pour sarkozy sa cuisante défaite d’hier, après l’échec des négociations avec Merkel. Ainsi, on en parle pas… Mais au fait, j’ai un doute… tu es de droite, mais… sarkozyste ? ou pas ? je ne sais plus trop (ça, c’était pour te montrer que l’appeau à trolls a bien fonctionné, et que je peux en être un chaque fois que j’en éprouve le besoin…).

  9. Encore une fois ils s’arrogent le monopole de la démocratie, de la citoyenneté, de l’émotion, blabla…C’est plus fort qu’eux.
    Faut toujours qu’ils rapportent tout à eux en excluant les autres, en se pavanant d’une vertu nauséeuse comme un chamallow fondu.
    Mais il faut avouer que cela fait toujours plaisir à voir quand des gens participent activement à un débat politique, en ce sens je ne peut blâmer ces primaires.

  10. ValLeNain

    @GdC : non, pas spécialement sarkozyste. Je suis accroché à une personne. Plutôt à des idées et des valeurs.

    @Vlad : Je pense comme toi 😉

  11. Fred

    Ce ne sont pas les primaires du PS, mais les primaires de la gauche. L’intérêt était d’éviter le vote utile aux présidentielles en n’y présentant pas une multitude de candidats de la gauche.
    Bon, au final, il y en a quand même qui ont trouvé le moyen de voter utile aux primaires, et étant donné qu’on aura de toute façon d’autres candidats de gauche aux présidentielles, ça ne change à peu près rien.
    Mais l’idée en soi reste bonne, et je sais que tu n’aimes pas le vote utile.

    Après, pour le coup de la médiatisation du truc, c’était plus ou moins inévitable, on commence à connaître les journalistes.

  12. il gagnera avec 50.0000001% et sa légitimité sera faible en interne. Bien !

  13. ValLeNain

    @Fred : dans tous les discours c’était « les Primaires organisées par le PS ». Mais bon, le PS a toujours eu cette attitude de penser représenter plus que ses militants (comportement insupportable).

    @Le Parisien Liberal :c’est sûr