Steve Jobs, hommage et respect à cet adversaire de taille


Steve Jobs est mort hier(*). On le savait malade, il avait même quitté la direction pour ses problèmes de santé.

Aujourd’hui, je mets entre parenthèses la guéguerre contre Apple pour saluer l’homme qui a su redresser une entreprise alors réservée à une élite de la population.

L’Homme, fondateur de la Pomme, qui la quitta puis la retrouva en 98 pour sortir l’iPod, début d’une longue saga qui ne s’arrête toujours pas avec l’annonce du nouvel iPhone 4GS suivie par des milions d’internautes.

Si je n’aime pas cette entreprise, j’en respecte profondément l’entrepreneur, et aujourd’hui, je lui tire mon chapeau pour l’ensemble de son oeuvre.

Demain, je ré-attaquerai Apple.

Voir les hommages de Bembelly | Le Faucon | Le Journal du Geek | Le Parisien Libéral

Advertisements

8 Commentaires

Classé dans Éclairs de science

8 réponses à “Steve Jobs, hommage et respect à cet adversaire de taille

  1. Tu remontes dans mon estime….

  2. Complètement d’accord avec toi

  3. Mais qu’as tu contre Apple ?
    Voilà une boite qui mise sur l’innovation et la recherche, et exploite un fillon typé et à forte valeur ajoutée, dans un seceur fortement concurrentiel, avec un gars charismatique, abandonné de naissance, etc, etc… Une carrière comme cela, une entreprise florrissante, c’est le rève de tout entrepreneur libéral, le graal absolu. Que peux-tu bien reprocher à Apple ?

    • ValLeNain

      leur manière de faire croire qu’ils sont uniques et bien au dessus du lot, quand on voit la réelle qualité de leurs produits ; toute une ambiance de mystification ; leur image de « boite sans faille ». C’est ni sincère et un mec qui touche à l’informatique se doit de sentir l’arnaque (mais ce n’est pas le jour pour en parler)

  4. ...

    Il a rejoint le iCloud