Archives mensuelles : octobre 2011

Bref, j’ai joué à Call Of Duty

On est Lundi, certain font le pont, d’autres bossent, d’autres regardent la télé, d’autres promènent leur chien, d’autres…

regardent des parodies débiles mais excellente sur Internet avant d’aller en cours.

Bref, j’ai joué à Call Of Duty.

Publicités

Commentaires fermés sur Bref, j’ai joué à Call Of Duty

Classé dans Éclairs au chocolat

Le Droit de vote des étrangers, par le FN

Le sujet avait été lancé par les Socialistes, je m’en souviens vaguement. Enfin, le sujet a toujours plus ou moins été là, jamais vraiment abordé, jamais vraiment oublié. Le droit de vote des étrangers au élections municipales.

A première vue, j’étais contre. Les étrangers n’étant pas des citoyens de ce pays, ils n’ont pas à y avoir de représentants. Et puis j’ai lu cet article sur le site du Front National : une pétition pour s’opposer à ce droit de vote. Et puis j’y ai vu les arguments du parti. Et puis je suis devenu dubitatif.

« 1/ Depuis la Révolution Française, nationalité et droits civiques sont liés. Or, accorder le droit de vote aux étrangers serait un moyen détourné d’en faire des citoyens en leur octroyant un droit réservé jusqu’à présent aux nationaux, ce qui serait en contradiction totale avec l’esprit républicain ! »

Accorder le droit de vote n’en ferait pas des citoyens, ce serait juste ouvrir le droit de vote aux non-citoyens, point. Le fait que ce soit réservé aux nationaux aujourd’hui n’est pas un argument, ça s’appellerait le changement. La fin est très bizarre, elle coupe court à toute logique et tente de rallier les patriotes en utilisant le terme qui fait mal. Mais ça ne marche pas.

« 2/ L’argument consistant à dire que « puisque les étrangers payent des impôts, ils doivent pouvoir voter » est totalement fallacieux. En effet, il y a déjà une contrepartie aux impôts, ce sont les diverses prestations dont ils bénéficient (école, sécurité, santé, justice…) »

Bon là je suis d’accord.

« 3/ Le Front National est pour la souveraineté des peuples, et reconnaît le droit à tous les peuples de pouvoir décider de leur destin, les Français les premiers ! »

C’est ce point qui fait que je suis contre le droit de vote des étrangers. Bien sûr que vivant en France depuis des années, ils ont un avis, un point de vue, sur la gestion de leur commune, et que les décisions prises par le Maire les affecte directement, seulement… ils ont aussi le droit de vote dans un autre pays. Ils sont aussi engagés ailleurs. L’image vous paraîtra abusive, mais c’est comme si un marié épousait une autre femme parce qu’il aime les deux et qu’il ne veut pas faire de choix. C’est ce point qui me gêne, qu’ils puissent jouer sur deux tableaux différents, en sachant que ces deux tableaux peuvent parfois « se rencontrer ».

Le FN rajoute ce paragraphe qui illustre maladroitement leur argument.

« Les récentes élections tunisiennes en sont une parfaite illustration : si le droit de vote des étrangers était accordé, les Tunisiens installés en France auraient le droit de voter aux élections françaises alors qu’ils participent déjà aux scrutins de leur pays. Ils bénéficieraient donc d’un droit de vote supérieur à celui des nationaux français. »

Que veut dire un droit de vote supérieur ? Parce que ça se quantifie ? Comme je le disais, ce qui me dérangerait plus, c’est qu’ils engagent des intérêts dans un seul de ces deux pays et votent en conséquence dans le deuxième (en cas de conflit, ça serait problématique). C’est pour cela que rester à l’échelle municipale semble plus judicieux.

« 4/ Alors que l’identité française est constamment mise à mal, que tout ce qui soude les Français s’effrite peu à peu, on les force à partager un droit qui leur est commun et qui contribue à maintenir un sentiment d’appartenance à la nation française ! »

Si je suis plutôt d’accord avec ce point, je trouve la fin bizarrement formulée, comme si partager ce droit de vote rendaient les Français moins Français. Et puis ce droit de vote, c’est une manière de participer à la vie et à l’organisation de sa ville, c’est lui qui affectera indirectement la vie des habitants (étrangers y compris). Le sujet est compliqué.

Bref, (je vais me la jouer à la Romain moi aussi) je suis dubitatif quant au droit de vote des étrangers, et le FN n’a pas trouvé les arguments pour me convaincre.

11 Commentaires

Classé dans Éclairs moi de ta sagesse

Indiana Tintin et le Secret de la Licorne (note : 2/10)

Je reviens juste du ciné où je suis allé voir Tintin en 3D.

J’ai été déçu, que les choses soient claires dès les premières lignes. Il paraîtrait que les réalisateurs, Spielberg et Jackson, des très Grands du cinéma, avaient prévenu que leur film se détacherait un peu de l’oeuvre originale, une sorte de Tintin modernisé.

J’ai vu un Tintin américanisé. Outre le fait que le reporter ait attrapé les traits d’un rouquin très british, l’aventure est tout à fait… hollywoodienne !

Tintin 3D Secret de la Licorne

Jamais je n’avais vu dans les albums d’Hergé Tintin détruire une ville, jamais je ne l’avais faire de cascades impossibles suspendu à un câble avec sa moto, jamais je n’avais vu Tintin lancer des banalités du genre « cette fois tout est fini, nous avons échoué », jamais je n’avais vu de Capitaine Haddock viser ses ennemis au bazooka (oui, vous avez bien lu).

Capitaine Haddock Bazooka Tintin 3DCe Tintin est un véritable Indiana Jones pour enfants, c’est impossible de voir autre chose tant les scènes qui s’enchaînent nous rappelle l’aventurier de Spielberg. Ce n’est pas tellement l’image que j’avais du reporter.

Pour moi, Tintin était brillant, astucieux, ingénieux, logique, courageux, malin. Celui du film semble niais, chanceux et a ce petit côté insupportable de ces héros qui sauvent le monde 2 minutes après avoir dit que tout était perdu.

Inutile de dire que la 3D n’apporte rien. Et puis terminons sur la bande-son, décevante, décevante quand on connait celle des dessins animés.

Hergé, excuse les d’être américains et d’avoir pondu un film pour leur jeunesse décérébrée qui s’amusera des gags lourdingues, loin d’imaginer la finesse qu’il y avait dans tes albums.

 

3 Commentaires

Classé dans Éclairs d'art

Problème de bourses

Oui, ce titre prête volontairement à confusion.

Non, ce billet ne parlera pas de sexe.

J’ai envoyé un mail au CROUS Lyon (l’organisme qui gère les bourses et les logements étudiants) parce que je n’ai pas encore reçu les deux premiers versements. J’ai reçu ce matin un joli mail automatique qui énumère les questions les plus fréquentes et y répond (il se trouve que c’est normal que je n’ai pas encore reçu celle d’octobre d’après le mail) et se termine par :
« Si la réponse à votre question est dans ce mail, vous n’aurez pas d’autres réponses de notre part.

POUR INFORMATION : C’EST LES VANCANCES SCOALIRES DU LUNDI 24 OCTOBRE AU MERCREDI 2 NOVEMBRE. DE CE FAIT SI NOUS TRANSFERONS VOTRE MAIL A VOTRE GESTIONNAIRE VOUS N’AUREZ PAS DE REPONSE AVANT UNE OU DEUX SEMAINES. »

Fautes d’orthographes comprises.

J’ai apprécié le une ou deux semaine. Les vacances ne durent qu’une semaine, mais le gestionnaire de mon dossier peut se permettre d’en prendre une deuxième, si jamais.

Commentaires fermés sur Problème de bourses

Classé dans Éclairs orphelins

Ce que j’attends de 2012 en matière de sciences

R&D Silicon Valley

Le Traqueur Stellaire nous demande ce qu’on serait à même de réclamer du futur président en matière de recherche scientifique.

C’est un angle d’attaque que je n’avais jamais considéré et qui pourtant le mérite. Je vais y mêler un peu d’enseignement supérieur puisque c’est le même ministère et que je suis directement intéressé.

Je souhaite :

  • que les écoles d’ingénieurs gardent leur entière intégrité. Le ministère actuel nous pousse à nous regrouper avec les universités dans des PRES pour plus de visibilité à l’international. Si le but officiel est tout à fait louable, les établissements français sont effectivement mal classés dans le classement de Shanghai, ce qui en résultera sera moins joyeux pour nous. Si je prends l’exemple de notre école, nous avons un internat (+ de 3000 lits), un système de restaurants (différents des Resto U), une bibliothèque, etc. Ces choses là, l’Université Lyon 1 nous les envie. En mettant en place le PRES, il se pourrait que ces services soient mis en commun, ce qui serait une perte pour les Insaliens (étudiants de l’INSA de Lyon). Cela vous semble peut-être égoïste, mais c’est important pour nous.
  • qu’on se tourne vers les hautes-technologies et qu’on adopte le système R&D des States. Les Français ont déjà fait des coups d’éclat en matière de hautes technologies, de nanotechnologie notamment. Le Pôle de Recherche de Grenoble est, si mes souvenirs sont bons, excellent en matière d’imagerie numérique. Nous avons une société, Archos, qui tient une bonne place dans le marché du high-tech. Nous pourrions faire tellement mieux. La France se moque des doctorants quand les boîtes américaines ont des labos rien qu’à elles. Nous avons l’enseignement supérieur qui nous permettrait d’envahir ce marché. Il nous faut juste le mettre à profit. Pas en production, les Chinois sont trop loin devant. Mais en innovation. Il faudrait par exemple ne pas interdire à certains étudiants étrangers le droit de rester bosser en France après leurs études s’ils y trouvent une boîte.
Nicolas a déjà répondu à cette chaîne. Pour HomerAlterwebEricDes pas perdusFalconhill,JujuseteRomain PigenelRomain Blachier et Yann Savidan, je ne sais pas.
Edit : Marco (d’Alter-oueb) a répondu en souhaitant une Recherche scientifique plus intègre.

3 Commentaires

Classé dans Éclairs de science

Et le XV de France s’incline, de la plus belle des manières

Comment ne pas être triste ce matin.

Comment ne pas partager la peine de Lievremont, les larmes aux yeux.

Comment pardonner à l’arbitrage sur un tel match.

Comment être à la fête en ce premier dimanche des vacances.

Mais comment peut-on en vouloir à nos Bleus ? Bravo à eux ! Bravo à Imanol, à Thierry, à William, aux autres, merci.

XV de France #rwc2011 Rugby World Cup 2011 Finale

1 commentaire

Classé dans Éclairs de sport

Comment ça marche la politique

Une petite blague, connue, mais avant le match capital de demain, je ne peux guère être à la politique. Allez les Bleus !

Pierre revient de l’école et dit à son père :
– Papa, demain j’ai un devoir sur la politique, tu peux m’en parler?
– Bien, je pense que la meilleure méthode pour te parler de la politique c’est de faire une analogie avec notre famille.
– Je suis le capitaliste car je nourris la famille. Ta mère est le gouvernement car elle contrôle tout. La bonne, c’est la classe ouvrière car elle travaille pour n……ous. Toi, tu es le peuple et ton petit frère la génération future.
– Dans la nuit, petit Pierre est réveillé par les cris de son petit frère. Il constate que ses couches sont sales. Il se rend dans la chambre des ses parents et essaie de réveiller sa mère,sans succès. Il se rend compte que la place où dort son père habituellement est vide et il le trouve au lit avec la bonne. Il retourne se coucher.
Le lendemain matin, son père lui demande :
– alors, as-tu compris ce que je t’ai expliqué hier?
– oui
– Excellent mon garçon, et qu’as-tu appris ?
– J’ai appris que le capitalisme baise la classe ouvrière tandis que le gouvernement roupille, ignorant le peuple et laissant la génération future dans la merde !

All Bleus

1 commentaire

Classé dans Éclairs au chocolat