Lyon (OL) – Dinamo Zagreb : résumé à chaud depuis Gerland !


Quand je dis depuis Gerland, c’est que j’ai vu le match au stade, pas que j’y sois encore quand j’écris ces lignes.

2 – 0 – Victoire à domicile sans difficulté, avec de la maîtrise, de la facilité pour certains joueurs. Une 1ère mi-temps dynamique pour les Gones et deux buts logiques. Une seconde mi-temps malheureusement plus amorphe avec un Dinamo qui s’arrête de jouer (sauf en début de période où il s’est montré menaçant).

Il manque encore quelques automatisme (décisions trop lentes) entre le milieu et l’attaque mais la défense m’a paru solidifiée. Petite revue des joueurs.

Gomis : le buteur. On l’attendait, et il n’a pas manqué le rendez-vous. Comme lors de ses derniers matches de ligue 1, il met la balle au fond des filets, et de fort belle manière avec ce lob magistral ! Dommage qu’il loupe au moins 4 occasions offertes sur un plateau, dommage qu’il n’ait toujours pas compris la règle du hors-jeu (c’est impressionnant de le voir toujours 2 mètres derrière le dernier défenseur). Gomis est bon, mais trop imparfait, trop… bizarre.

Bastos : certainement le joueur que je préfère dans l’OL de cette année. Une maîtrise du ballon qui me rappelle Lisandro, un placement et des appels toujours nickels, une facilité dans la conduite de balle, j’adore et j’adhère ! Dommage qu’en première mi-temps Cissokho ne l’ait pas plus surpris (il jouait juste devant notre bloc, c’était flagrant, ils se sont d’ailleurs échangés quelques mots agressifs). Peut-être le meilleur joueur de ligue 1.

Grenier : le garçon manque un peu d’assurance dans son rôle de meneur mais il a réalisé quelques très jolis coups (comme une transversale vers Baston en 2è presque à l’aveugle et pourtant millimétrée). R. Garde a bien compris qu’il lui fallait du temps de jeu, c’est peut-être la future perle de l’OL et il fait plaisir à voir jouer.

Kallström : j’ai toujours apprécié le souriant Suédois. Son esprit combatif, sa modestie et ses frappes de loin (que l’on a pas vues ce soir). Il était présent et bon dans son rôle de milieu défensif/récupérateurs de ballons. Cette année sonne comme un renouveau pour lui tant il parait plus à l’aise et plus intégré au jeu lyonnais.

Lloris : son prénom c’est Hugo, sa surface est à lui, il ne tremble pas.

Lacazette : dommage qu’il ait pris la place de Gomis. J’aime beaucoup ce joueur mais ce soir il fut transparent alors que Garde lui laissait l’attaque de pointe. Il faut dire qu’il a un peu été oublié par les milieux, la faute à ses appels qui manquent de conviction.

Rémi Garde : fidèle à lui-même (ancien responsable du centre de formation), il a fait rentré, comme contre Bordeaux, des joueurs avec moins d’expérience mais qui aiment jouer : Lacazette, Pied et j’ai cru à un moment à la rentrée de Fofana. J’aime bien cette vision, et les joueurs qu’il fait rentrer le lui rendent bien. Seul bémol, la sortie de Gomis qui semblait avoir encore des jambes.

(Koné fut correct et buteur, Briand correct mais ne vaut pas Bastos, Réveillère toujours à l’aise sur son aile, Lovren un peu moins bien que d’habitude, Gonalons précis et présent, Cissokho trop lent sur ses relances)

Oui, j’ai aimé ce match. Il n’était pas fou, mais il donne beaucoup d’espoir pour la suite.

Publicités

Commentaires fermés sur Lyon (OL) – Dinamo Zagreb : résumé à chaud depuis Gerland !

Classé dans Éclairs de sport

Les commentaires sont fermés.