Nicolas Hulot : un gamin de plus ou un homme sage ?


La vidéo du Parisien Libéral laisse perplexe (tellement qu’il l’a supprimée).

Nicolas Hulot à l’air d’accuser le coup après sa défaite contre Eva Joly et il n’y va pas de main morte quand il s’agit d’attaquer les autres.

Deux possibilités.

Ou Nicolas Hulot est, à l’instar de nos Socialistes bien aimés, un gamin de plus qui ne supporte pas la défaite et ne peut s’empêcher d’attaquer les autres dès qu’il n’est plus le chouchou des militants.

Ou EELV lui a fait un sacré sale coup en l’utilisant comme le bel objet médiatique qu’il est pour qu’on s’intéresse enfin à eux. Objet dont la date limite d’utilisation serait désormais dépassée.

Sa décision de quitter le parti (qui n’est pas encore prise si je ne me trompe pas) sera de toute façon bonne : bonne pour le parti si c’est lui l’enfant, bonne pour lui si c’est le parti qui est ingrat.

Vive les écolos !

Advertisements

8 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

8 réponses à “Nicolas Hulot : un gamin de plus ou un homme sage ?

  1. Ce n’est pas « ou » et « ou », c’est les 2 ! Hulot est un gamin en politique qui est allé se frotter à de vieux briscards qui ont su parfaitement l’utiliser.

  2. ValLeNain

    @dominique lemoine : il y a toutes les chances
    @corto : oui, je laissais aux subtils lecteurs trouver que c’était certainement les deux à la fois ^^

  3. Nicolas Hulot a certainement pensé que sa popularité d’homme de télévision et son aura de personnalité préférée des Français allait le faire élire à l’Elysée. Il n’a peut-être pas tout compris à la politique. Surtout auras-le-bol du peuple.

  4. Il a cru qu’il pouvait se payer ce parti politique … je dirai donc sale gosse capricieux

  5. pas supprimé, je l’ai re posté plus tard dans l’aprem !

  6. sinon, sur le fond du sujet, on imagine que Hulot n’a juste pas pris la peine de sonder les militanrs d’EELV pour savoir quelle était son image en interne (et non pas aupres d’un panel TF1) et quels étaient les themes sur lesquels ils avaient envier de voir des debats.