Le vote utile a fait des petits


Steve Jobs AppleLomiG, que je n’ai pas l’honneur de connaître, dit qu’il votera Aubry en 2012 si elle se présente, parce qu’il pense que si l’UMP se fait gicler au 1er tour (il faudrait que beaucoup de gens fassent comme lui), elle se refera libérale comme les vrais gens de droite l’aiment.

N’ayant pas lu sa réponse, je ne m’avancerais pas trop sur ce qu’il a dit. Toujours est-il que Nicolas, lui, n’est pas d’accord, et pense que cela pourrait au contraire, la rendre encore plus socialiste, pour gagner les électeurs qui lui ont manqué.

La question qui m’est posée est, si je ne me trompe pas, qu’est ce que j’en pense ?

Cette question me rappelle le débat du vote utile. J’ai toujours considéré que l’on votait pour ses opinions. Le but d’une élection, c’est de donner la chance (ou la possibilité pour être plus cartésien) aux citoyens de décider qui va les représenter/gouverner, c’est de représenter l’opinion dominante. En faire un calcul stratégiquement politique me semble malsain, pas incompréhensible, mais malsain. Rien ne nous en empêche mais on détourne la chose.

Seulement LomiG soulève un problème intéressant, comment fait-on quand il n’y a pas de candidats en phase avec nos idées ? On vote pour Bayrou ? 😀

On fait ce calcul dans l’espoir qu’à la prochaine candidature, les candidats se soient rapprochés de notre idéologie ?

Personnellement, je pencherai pour un « On vote pour celui dont les idées sont les plus proches des nôtres et on s’investit pour faire bouger les choses ». C’est beau et utopique. On dirait un Mac (ça c’était gratuit).

Est-ce que par hasard Bembelly, Antonin Moulart, Marco et Romain auraient-ils des avis ?

Advertisements

6 Commentaires

Classé dans Éclairs moi de ta sagesse

6 réponses à “Le vote utile a fait des petits

  1. ...

    Perso, je voterais utile (le vote est toujours utile, n’est pas?)
    Mais je ne sais pas encore pour qui! (y a les primaires…)

  2. Alors moi quand je vois sa photo, je fonds…

  3. nap

    à force de voter « utile »… les français vont arrêter de voter…
    « voter utile » c’est à vous dégoûter de la politique…
    m’enfin,
    @+
    (et merci pour la bienvenue… je suis venu par la blogroll de PMA… et je lis de temps en temps ;o)

  4. ValLeNain

    @bembelly (si je ne me trompe pas) : si tu comptais voter PS avant, ya pas de soucis, c’est si tu comptais voter pour un autre parti que le PS qu’il y a un problème…

    @minijupe : tu te fais du mal

    @nap : on est d’accord 😉 (ce Nicolas, il fait la pluie et le beau temps sur la blogo)

  5. 2 chaines le même jour… Stop aux cadences infernales 😉
    J’ai pas trop le temps d’approfondir, alors je livre mon avis brut, comme cela…
    Le vote est toujours utile, même au premier tour. Il n’y a que l’abstention d’inutile. Au premier tour, on exprime sa sensibilité, au second on choisit parmi ce qui reste. Le problème récurent est qu’il faut alors choisir en ayant un dénominateur commun ridicule avec celui à qui on va donner sa voix. Ca a toujours fonctionné comme cela, mais un certain 20 avril a changé la donne, et la menace d’un renouvellement du scénario pousse les grands partis à appeler au vote « utile »… Ils ont tout à y gagner. Pour ma part, la perte de la représentation dans toutes ses couleurs par un vote « utile » serait gravissime pour le pays, le privant de nombreuses sensibilités qui font malgré tout avancer le débat. Sans compter que dans ce cas de figure, faute d’atteindre les 5% fatidiques, on prive de financement nombre de petits partis qui ne s’en relèveraient peut-être pas, jusqu’à arriver à l’extrême américain : républicains ou démocrates, et rien d’autre…
    Pas glop. Pour ma part, je ne tomberai pas dans ce piège. Je voterai utile, donc pas PS, qui que ce soit, ni Hulot…