Say no to racism


Say No To Racism FootballL’affaire de la FFF raciste fait du bruit. On remerciera Mediapart, le média de gauche, pour ses accusations sensiblement mensongères. Je vais reprendre des passages de l’article du Faucon que je trouve sacrément bien écrit.

Aujourd’hui, nous en savons plus. Voilà le verbatim d’une discussion Erik Monbaerts (sélectionneur des espoirs) et Laurent Blanc. Le premier demande « est-ce qu’on s’attelle au problème et on limite l’entrée du nombre de gamins qui peuvent changer de nationalité?». Réponse de Laurent Blanc : « Moi j’y suis tout à fait favorable. Sincèrement, ça me dérange beaucoup […] A mon avis, il faut essayer de l’éradiquer. Et ça n’a aucune connotation raciste ou quoi que ce soit. Quand les gens portent les maillots de l’équipe nationale des 16 ans, 17 ans, 18 ans, 19 ans, 20 ans, Espoirs, et qu’après ils vont aller jouer dans des équipes nord-africaines ou africaines, ça me dérange énormément. ». En ce qui me concerne, je suis totalement d’accord avec Laurent Blanc.

Le football français investit sur la formation de joueurs. Celui qui fait toutes les sélections de jeunes, et qui une fois qu’il a 22 ans vous dit « bye bye », cela me gêne. […] Il a le droit légal. Moralement, cela me dérange plus.

Ça me dérange aussi. Comment ne pas se sentir un peu roulé quand on s’applique à faire de gosses talentueux des footballeurs professionnels qui, en signe de remerciement, se barrent jouer pour leur pays natal (qui lui n’a qu’à récupérer les talents pour lesquels il n’a rien mis en place si ce n’est une équipe nationale, sélectionnée par un étranger…) ?

Après, de cette discussion, les sélectionneurs et le DTN auraient émis l’hypothèse de « quotas » ? En ce qui me concerne, je suis profondément opposé aux revendications de certains de vouloir voir, dans les médias ou à la télé, un « quota de personne issus des minorités visibles » (sic). Je suis donc profondément opposé à tous quotas imposant un nombre de noir, de blanc ou de bleus dans les équipes de sports nationales.

Ce système de quotas, où qu’il soit appliqué, est lié à la discrimination positive. Les gens oublient que le mot discrimination reste le même, oublient qu’on s’occupe donc de catégories de personnes différemment suivant leur couleur de peau ou leur origine. M’est avis que ça ne les aide pas beaucoup au final, ces personnes là. Ça ne fait qu’accentuer les tensions, et puis pourquoi serait-elle tolérable dans un sens et pas dans l’autre ? Question de bien-pensance sans doute.

Caryotype de l'étrangerEnsuite, plus loin dans l’article de l’Equipe, s’en suit une discussion sur la politique de la Direction Technique Nationale. Laurent Blanc dit « Qu’est-ce qu’il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les blacks. Et c’est comme ça. C’est un fait actuel. Dieu sait que dans les centres de formation, dans les écoles de football, ben y en a beaucoup (…) Je crois qu’il faut recentrer, surtout pour des garçons de 13-14 ans, 12-13 ans, avoir d’autres critères, modifiés avec notre propre culture ». Certains trouveront que c’est raciste de dire qu’une majorité de joueurs « grands, costauds, puissants », sont noirs. Mais au foot en France, c’est le constat que fait le sélectionneur Laurent Blanc, qui a fait de son capitaine à Bordeaux et en Equipe de France Alou Diarra.

En France, il est désormais interdit d’allouer à certaines personnes des caractéristiques particulières si cela est fait en fonction de l’origine. Pourtant, les généticiens vous le diront, que nous ne sommes pas tous faits pareils. Et puis, pour la discrimination positive, ça ne les gênait pas tant que ça…

Est-ce raciste de dire que de vouloir essayer de privilégier une formation, au niveau DTN, de jeunes plus vifs, techniques, rapides et bons footballeurs ? Est-ce scandaleux de vouloir dire préférer un modèle de joueurs « à l’espagnole », plutôt que des forts costauds et puissants comme on a souvent ? Est-ce raciste de dire qu’aujourd’hui, on préfère privilégier l’éclosion d’un profil Zidane, Govou, Hazard ou Valbuena plutôt que Cissé ou Toni ? Pour moi, ça ne l’est pas.

Je suis désolé de faire une petite récupération politique sur ce coup, mais c’est bien souvent de la part de la Gauche qu’on entend fuser les « halte au racisme » et autres attaques contre la droite dans ce sens. On en est arrivé au point où dès que la moindre discussion, la moindre mesure, la moindre remarque ou observation peut aller à l’encontre d’une certaine population d’origine étrangère, on crie au racisme et au fascisme.

Chose promise chose due, je citerai Didier Goux :

Le fascisme, comme on s’en doutait un peu, est donc devenu ce grand cabas-de-la-ménagère-révolutionnaire, dansLe saucisson est nazi lequel il vous est loisible de fourrer tout ce qui vous encombre, sans vous soucier de la moindre vraisemblance historique. […] Ce qui compte seul, c’est le mantra. Le mot creux que l’on répète jusqu’à s’en saouler, le cri de primate que l’on hurle avec tous les autres dès que l’adrénaline vient faire mumuse dans les artères durcies.

Le gauchiste, au fond, c’est devenu une sorte de supporter du PSG ou de l’OM moins les peintures sur la gueule et les jantes en alliage à la bagnole.

Cela marche aussi avec le racisme…

Publicités

24 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

24 réponses à “Say no to racism

  1. – Un coup t’es pour les quotas pour justifier l’injustifiable en te basant sur la sélection à l’espagnole…
    – De l’autre, t’es contre! 30% de noirs en EDF ça fera beaucoup. 0% ça sera peut être mieux..

    Le Brésil est la meilleure équipe du monde. Les jeunes dont tu parles sont Français. C’est la FIFA qui fixe les règles des sélections jeunes.. Les mêmes pour tous!
    Enfin, se justifier (ou se chercher des excuses) c’est valider les révélations de MediPart…

    • Quand on lit notre ami, il n’est pour aucun quota, sinon un quota de bons joueurs.
      Et oui, il y a des règles de la FIFA. Moralement, peut être peut on les contester, et il me semble que c’est le sens du billet…

      Par contre, je cherche le passage où Vall dit que « 30% de noir, c’est déjà trop, 0% c’est mieux ». On peut peut être exprimer nos désaccords sans se caricaturer à outrance, non ?

      • 30% c’est le chiffre du papier de MediaPart. La contradiction? C’est comme dire  » Oui, on veut les garder chez nous, ces jeunes qu’on forme dans nos centres de formation, on paie des cents et des milles et puis, il vont jouer dans leur pays natal!!
        Donc, on fait 30%! (dixit L Blanc selon MediaPart) »
        Le billet est d’accord à 100% avec L. Blanc. Donc…

        Ce que je trouve formidable c’est de dire:  »Est-ce raciste de dire qu’aujourd’hui, on préfère privilégier l’éclosion d’un profil Zidane, Govou, Hazard ou Valbuena plutôt que Cissé ou Toni ? »
        ou encore
         »Certains trouveront que c’est raciste de dire qu’une majorité de joueurs « grands, costauds, puissants », sont noirs. Mais au foot en France, c’est le constat que fait le sélectionneur Laurent Blanc, qui a fait de son capitaine à Bordeaux et en Équipe de France Alou Diarra. »
        Excellent…
        J’aime bien le titre du billet: Say no to racism traduction: Dire Non au au Racisme…

        • ValLeNain

          Pour le coup des joueurs espagnols, ce n’est pas des quotas que je veux, je dis juste que je suis favorable à une équipe de France qui adopterait une stratégie à l’espagnole, c’est plus joli à regarder je trouve.

          Après, je partage les constats de L. Blanc sur le fait qu’en France, ce sont principalement les Blacks (puisque c’est le terme qu’il emploie) qui sont grands et costauds.

          Je mets en adéquation ma vision du foot avec mes idées politiques sur le racisme.

  2. Merci pour les citations. Et merci pour le billet, auquel je souscris évidemment !

  3. Comment sais tu Vall qu’elles sont mensongères ses accusations ? Attends peut-être que Médiapart sorte le reste des preuves avant d’écrire des choses que tu pourrais regretter… Déjà lors de la polémique Bettancourt, on utilisait le même genre d’arguments que celui-ci… La suite a prouvé que Médiapart avait fait œuvre de salubrité publique,e t avait bien des preuves avant de publier ses accusations.

    Mais il est plus facile d »utiliser la légende du crypto marxisme de Plenel et celui archi usé du gauchiste le couteau entre les dents… Quant à faire de nous des ennemis du système à la solde de je en sais quels sombres intérêts (je sens qu’on va nous ressortir l’argument à deux balles du complot judéo maçonnique, si ça continue), qu’on me permette simplement de préciser ici que ce genre de polémiques et de tensions entre nous (et je ne parle pas que des blogueurs, mais de toute la soiété) est le fruit d’une certaine politique sarkozyste qui nous a dressé les uns contre les autres… et dont tu es, Vlla, le dupe. Car si en plus d’être gauchiste, j’étais fonctionnaire, arabe, et que j’étais poruuqoi aps, un supporter d’ l’OM, purée… ça craint !

    • ValLeNain

      Tu vas un peu trop loin. Pour les affirmations mensongères, je dois t’avouer que j’ai longuement réfléchi avant de publier la phrase telle qu’elle, et puis, ayant vu la première version de Mediapart, et la nouvelle (où ils donnent l’entretien en entier), je constate un raccourci honteux qui tronque la vérité, donc pour moi c’est du mensonge.

      Ensuite, je ne fais pas de la Gauche des ennemis du système et ne parle d’aucun complot, mais je trouve que les attaques portant sur le racisme viennent bien souvent de la part de la Gauche, et qu’elles sont bien souvent, si ce n’est injustifiées, au moins bien trop aiguisées.

      Si tu étais gauchiste, arabe, fonctionnaire et supporter de l’OM, oui, ça serait le coup dur 😀

  4. Mélusine

    Dites moi, vous ne trouvez pas aussi absolument immoral que des binationaux soient formés dans des écoles françaises, des universités françaises, des grandes écoles françaises, et qu’ils aient le culot, l’égoïsme – que dis-je, la traitrise ! – d’aller travailler dans leur second pays ?

    Mon dieu, l’Etat français – donc vos impôts ! – participent à perte à l’enrichissement de pays d’Afrique ! C’est quand même plus terrible qu’une histoire de coupe plaquée or, non ?

    : )

    • ValLeNain

      Dois-je vois dans ce smiley final l’aveu de votre ironisme ? : )

      Parce que personnellement, je ne trouve en effet pas cela plus glorieux… mais c’est légal, que voulez-vous…

      • Mélusine

        Malheureusement oui ! 🙂

        Et devrait-on interdire aux binationaux d’étudier dans les écoles françaises ? Instaurer des quotas ? Je suis persuadée que l’idée vous paraîtra ridicule (et surtout pas du tout républicaine). Au contraire, il me semble que la solution pour garder les cerveaux que l’on forme, c’est de rendre la France plus attractive (dans tous les sens que peut avoir le terme).

        Donc à mon sens, c’est la même chose pour le foot. On forme, en espérant – et en faisant en sorte – qu’ils aient envie de rester. C’est pas ça, le libéralisme ?

        • ValLeNain

          ça va bien au delà, puisque l’équipe nationale en France est, il me semble, beaucoup plus attirante que les équipes nationales qu’ils rejoignent (je parle en terme de niveau technique et de moyens mis en place).
          Pourtant ils n’y restent pas, parce qu’ils ont à coeur d’offrir leur talent à leur pays d’origine.

          • Mélusine

            Pour la question des moyens et du prestige, je suis d’accord.
            Mais votre phrase me laisse perplexe : « ils ont à coeur d’offrir leur talent », comme s’ils voulaient consciemment spolier la France, en se vendant ailleurs. J’ai l’impression que le foot est un prétexte pour un autre débat, la binationalité, le choix qu’il serait nécessaire de faire.

            De manière plus pragmatique, j’ai lu que beaucoup de jeunes espoirs formés par la France mais non sélectionnés, partaient jouer dans leur pays d’origine parce que c’était leur seul moyen de jouer en équipe nationale. Ça me semble normal.

    • Bembelly

      Oh la putain de bonne question…
      Excellent argument. Je retiens.

  5. moi j’aime bien Mélusine. Tiens, si elle en avait un, je la mettrai sur ma blogroll. C’est pour dire.

  6. Plenel a mis en cause l’Elysée dans cette sinistre affaire.

  7. Bembelly

    Selon @BFMTV BFMTV
    Foot – Quotas : Le sélectionneur des Bleus L. Blanc a « admis » que certains de ses propos « puissent prêter à équivoque ». #foot quotas #Blanc

    J’accepte ses excuses… Je l’aime bien lolo 😉

  8. Bon je n’ai pas tout lu mais je vais m’y atteler je pense.

  9. Pingback: quand le foot n’est pas tout noir ou tout blanc… « les échos de la gauchosphère

  10. Pingback: quand le foot n’est pas tout noir ou tout blanc… « les échos de la gauchosphère

  11. Pingback: Variae › Racisme à la FFF : un coup monté par Mediapart ?