Oui, j’ai envié l’Angleterre


Mariage Kate William Baiser au balcon

Je ne voulais pas faire de billet tant les critiques pleuvaient sur la surmédiatisation de l’évènement, sur le ridicule de l’intérêt qu’on pouvait porter à un mariage d’un autre pays, sur la célébration d’un système monarchique contre lequel nous nous étions battu quelques siècles auparavant, mais Corto m’a redonné le goût d’en dire un mot.

En fait, je prendrai les siens :

« J’ai regardé et j’ai aimé apprécié. Une belle histoire de roturière qui épouse son prince et enflamme le coeur de tout un peuple; c’est vrai que nous, on est tout juste capable de se moquer d’une première dame qui serait enceinte à 43ans ! Non, franchement, tout cela était bien beau. Du faste, de la couleur, de beaux costumes, des chapeaux magnifiques, de somptueux uniformes, des invités prestigieux, des carrosses et des bagnoles de la mort, de la belle musique, tout était beau; qu’on vienne me dire le contraire ! »

La mariée était magnifique, le couple était ravi et sa joie faisait sourire, c’était certes une romance médiatique et théâtralisée, mais c’étais sympa, et puis, la monarchie, ça a quelque chose de grandiose qui nous laisse songeur et timide, comme lorsque l’on rentre dans un église et qu’on est pris par ce silence apaisant qui nous force à nous taire.

Les Anglais étaient heureux, eux n’avaient pas honte de dire qu’ils étaient anglais, eux agitaient des drapeaux, fiers, eux m’ont rappelé ce qu’il manquait peut-être chez nous.

Foule à Londres pour le mariage de Kate et William

Publicités

11 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

11 réponses à “Oui, j’ai envié l’Angleterre

  1. Hello, tu vas voir, tu vas te faire asimiler a un nostalgique de la monarchie et toussa ! je sais, j y suis passé chez Homer !

    je ne peux que plussoyer a ce que tu écris

  2. Mais reviens sur Terre, c’est plus d’époque tout ce cinéma !!!…

  3. j’avais honte, je t’assure.

  4. ValLeNain

    @Corto : et attend ! J’ai pas encore dit à Alexandre que je voterais Le Pen si les élections étaient demain 😛

    @Minijupe : j’ai vu cela comme un spectacle, un spectacle vivant, réel, historique, plein de symboles et de souvenirs d’un temps que je ne connais pas mais dont les Anglais sont fiers de garder des traces, je ne peux qu’applaudir.

    @greatbiglizard : honte de ?

  5. tiens tu vois: « reviens sur terre », « j avais honte » …

  6. Pas certain que la majorité des anglais apprécie ce spectacle désuet et terriblement kitsch. Voir toute cette débauche de moyens financiers était d’une indécence rarement atteinte quand on sait combien la pauvreté a augmenté là-bas depuis 30 ans… combien les services publics manquent de moyens… Mais bon, le temps d’une journée, on amuse le peuple… on le divertit…

    • ValLeNain

      Il y avait quand même une petite foule pressée aux grilles pour contempler le baiser des deux nouveaux mariés.
      C’est une débauche de moyens financiers mais c’est quand même une tradition bien ancrée, il s’agit d’une famille royale, je pense que quand Louis XIV donnait une réception à Versailles, il y avait une belle débauche de moyens financiers aussi. Là c’est pareil, comme tout cérémonie royale. Et ca donne autre chose qu’une vieille réception bling-bling, c’était beau.

  7. Je linke ton billet dans le mien, je suis complétement d’accord avec…sauf que tu fais une lourde erreur: ce n’étaient pas les drapeaux anglais mais les drapeaux britanniques! La nuance est très importante dans ce cas.

    • ValLeNain

      oui c’était l’Union Jack c’est vrai, mais quand je pense Angleterre, je pense Royaume-Uni, c’est un raccourci qui ferait pâlir les historiens ou les vrais Anglais mais bon 🙂

  8. ah j’oubliais: c’est même d’ailleurs plus le drapeau des quinze pays sur lequels régne la royauté british

  9. Ils n’ont certainement jamais eu honte d’être anglais les anglais c’est un peuple fier et qui ne montre pas souvent sa colère (si ce n’est pour certains, des crétins, dans les stades de foot)