Et le Monde continua de tourner


Ah !

« nous étions accoudés, là, calmement. Nous refaisions le monde. Soudain, j’ai levé un oeil vers la rue ; ce monde tournait sans nous. » – Jegoun

Ce monde tournait sans moi. Ô égocentrisme bafoué, orgueil blessé, fierté moquée. Cruelle désillusion. C’eut été pourtant un choix éditorial affirmé, une volonté de se tourner vers l’avenir, un retournement de veste avec classe que cette main tendue vers les blogs.

Quelle n’aurait pas été la splendeur d’une colonne 100 000 v sur les pages du Monde. Qui sait, peut-être même aurais-je eu le droit à quelques lignes dans leur version papier, chaque jour, à déverser quelques idées acides et folles, à piquer de quelques mots judicieux, à vexer de quelques adjectifs venimeux. Qui sait si la voie du journalisme n’était pas toute tracée pour mes pas littéraires.

Mais non, et c’est l’oeil humide, que je vous annonce que l’aventure ne continuera pas, qu’elle n’a véritablement jamais commencé. Et les patates de Vidberg resteront à leur purée, la mienne n’aura pas cet égard.

Je resterai donc, modestement, dans la sphère où l’on se compare au Wikio, où l’on se défie au KdB et où s’amuse entre amis.

Advertisements

5 Commentaires

Classé dans Éclairs d'en haut

5 réponses à “Et le Monde continua de tourner

  1. zetteandthecity

    C’était un fuckin’ colin d’avril?
    Naaaaaaaaaaaaaaaan!

  2. Il n’y a pas que le Monde ! 🙂

  3. akismet-f059a5374c4536e95e77d5f6c7529ae7

    Mais où va le monde ??? 😛