Archives quotidiennes : 2 avril 2011

J’ai un cadeau à faire, de chez Zadig et Voltaire #bibliolefebvre

Depuis quelques heures, je voyais, dubitatif, s’enchaîner les jeux de mots sur les titres de roman avec l’étrange hashtag #bibliolefebvre.

Heureusement, @Just1Mt m’a mis au courant. Tout part d’un lapsus de Lefebvre, au salon du livre politique, qui dit tirer des leçons au quotidien du très bon Zadig et Voltaire, conte philosophique érotique qui nous fait voir les dessous de la vie !

Tout ça n’est pas sans nous rappeler la chanson d’Helmut Fritz

Venez donc vous amusez sur Twitter !

[edit] en live, ceux que je trouve les plus droles

  • @ogermiyan « Le Cidre » de Cornouille
  • @Tom_freres Le Petit Puceau de Pernaut.
  • @damienwipf « Le joueur des chèques » par E. Woerth.
  • @ParanoidPenny « La gloire de mon père » Jean Sarkozy (mais déjà vu plusieurs fois)
  • @Damdam_ « Terminal » de Gorgone Zola
  • @n_laurain « L’immigré » d’Albert Camus
  • @BenjaminPoulin « Vingt mille lieues sous ta mère » Marc Dorcel
  • @GuillaumeLaunay Babybel Ami, de Maupassant
  • @Malkovitch « le crime du Pékin-express » Agatha Christie/ M6
  • @docteur_bang « J’encule… ! » d’Emile Zola des fois, la finesse…
  • @b02t Ali Badou et les quarante voleurs dédicace au Grand Journal
  • @sweetsumo « L’étroit mousquetaire », par Mireille Dumas. Une vraie leçon de vie.
  • @La100emploi: « Au bonheur d’Etam »
  • @balmeyer « Patrickbruel » de Rabelais.
  • @Kaczmarek_Piotr « Ben Ali » de Maupassant
  • @MarielaureK Canon le barbare, de Pentax
  • @mmaestracci 1664 de George Orwell
  • @bonpourtonpoil « J’irai cracher sur Nothomb »
  • @merebordel « Parfumez-vous ! » de Stefan Aisselle
  • @iriamarques « Autant en emporte le vent » de Iro fukushima

[/edit]

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Éclairs au chocolat

Et d’Astérix naquit le 100 000 V

Astérix le fier Gaulois« Un avantage indéniable pour les classements alphabétiques des futures encyclopédies de la bande dessinée ». Voilà comment Goscinny expliquait le choix du nom d’Astérix pour son héros.

Nicolas, dans sa liste de liens d’un nouveau genre, et qui a dû lui prendre un temps fou à concocter, mais c’est terriblement plus sympathique ainsi, me positionnait en première place, sous les yeux de tous.

« Il est le premier de cette liste. Même si c’est à cause de l’ordre « alphabétique », il peut être fier. »

Voilà comment est né aussi le 100 000 V. Ce n’était pas du tout un blog (mais vous saurez tout ça pour son anniversaire, dans un mois) mais je trouvais marrant de lui donner pour premier caractère quelque chose qui le mette immédiatement en tête d’affiche, en l’occurrence, le chiffre 1.

Peut-être à l’époque avais-je déjà en tête de le faire figurer dans la Grande Encyclopédie des Blogs, qui s’écrit jour après jour, et qui n’omettra pas de me citer, j’espère.

Commentaires fermés sur Et d’Astérix naquit le 100 000 V

Classé dans Éclairs d'en haut

Et le Monde continua de tourner

Ah !

« nous étions accoudés, là, calmement. Nous refaisions le monde. Soudain, j’ai levé un oeil vers la rue ; ce monde tournait sans nous. » – Jegoun

Ce monde tournait sans moi. Ô égocentrisme bafoué, orgueil blessé, fierté moquée. Cruelle désillusion. C’eut été pourtant un choix éditorial affirmé, une volonté de se tourner vers l’avenir, un retournement de veste avec classe que cette main tendue vers les blogs.

Quelle n’aurait pas été la splendeur d’une colonne 100 000 v sur les pages du Monde. Qui sait, peut-être même aurais-je eu le droit à quelques lignes dans leur version papier, chaque jour, à déverser quelques idées acides et folles, à piquer de quelques mots judicieux, à vexer de quelques adjectifs venimeux. Qui sait si la voie du journalisme n’était pas toute tracée pour mes pas littéraires.

Mais non, et c’est l’oeil humide, que je vous annonce que l’aventure ne continuera pas, qu’elle n’a véritablement jamais commencé. Et les patates de Vidberg resteront à leur purée, la mienne n’aura pas cet égard.

Je resterai donc, modestement, dans la sphère où l’on se compare au Wikio, où l’on se défie au KdB et où s’amuse entre amis.

5 Commentaires

Classé dans Éclairs d'en haut