Cantonales 2011, que s’est-il passé dans l’Ain


Voilà, les Cantonales, c’est passé. J’aurai bien utilisé la méthode Jegoun pour rédiger ce billet mais c’aurait été trop simple. Et puis on est le lendemain de la soirée électorale, et puis j’avais 40 de fièvre hier soir. Par contre, je suis son conseil de faire dans le local.

Dans le global, il suffit de reprendre les titres de BFM : la Gauche est celle qui est en meilleure place, la Droite connait un bon petit recul dû à la montée impressionnante du Front National qui serait au second tour dans quelques 300 cantons.

On notera la volonté de faire barrage au FN, prononcée par la Gauche, et le Centre mais pas par l’UMP qui laisse son électeur choisir comme il l’entend. La Gauche et le Centre sont donc très ouverts politiquement, refusant qu’un candidat du FN accède à des responsabilités. M’enfin, ils font bien ce qu’ils veulent, s’ils préfèrent l’UMP au FN, il est normal d’appeler à voter UMP.

Hier soir, j’ai vu la première réaction de Marine Le Pen (ainsi que d’Aubry et de Copé), tout dans le symbole, avec deux drapeaux Français d’un côté, un presse-livre en forme de coq de l’autre. C’était amusant.

Bon parlons de l’Ain.

Cliquez sur la carte pour voir les résultats pour toute la France

 

Vous devez certainement savoir comment c’est fait, mais dans le doute : les cantons qui sont déjà en couleur sont ceux dont l’élection se tenait en 2008, et qui ont donc déjà un élu, ceux en blanc sont ceux qui connaîtront le second tour la semaine prochaine.

2008 : 9 cantons à Droite (principalement UMP)

12 cantons à Gauche (principalement Divers-Gauche)

2011 : (si l’on considère que les votes ne changeront pas entre les deux tours)

10 cantons à Droite (principalement Divers-Droite), à noter que le canton de St-Trivier de Courtes (à droite de Pont-de-Vaux, tout au Nord) a vu son candidat Divers-Droite élu au premier tour avec 57.91 % des voix.

11 cantons à Gauche (principalement Divers-Gauche)

1 canton « Autres »

Globalement, l’Ain restera à Gauche. Ce qui est à noter, c’est que les deux gros partis n’ont pas du tout séduit cette année, on avait vu que les candidats UMP n’osaient pas mettre le logo sur leurs affiches, voire n’osaient pas se présenter sous cette étiquette, il semblerait que ce soit la même chose avec le PS, PS qui en 2008 n’avait pris que 3 cantons.

Notons aussi que le FN est presque toujours troisième, et qu’il ne jouera le second tour que dans le canton de Thoissey (à l’Ouest, juste au dessus du canton PS) contre un Divers-Gauche, mais au vu des pourcentages du premier tour (39 contre 22,4), il n’a pas beaucoup de chance de passer.

Le Pays de Gex

Le Pays de Gex, ce sont les 3 cantons que vous voyez au Nord-Est, et qui donnent au département une forme bizarre. C’est là que j’habite. Et il restera à Droite, c’est l’impact de la Suisse ça. En effet, dans le canton de Ferney-Voltaire (là où vivait Voltaire), seul canton où il y avait un vote, c’est le candidat UMP qui est en tête avec 29 % contre un Divers-Gauche qui a 21%, le match est sensiblement fait.

Vous en conclurez ce que vous voulez en conclure, pour ma part, ce sera que les gens de l’Ain ont bien compris que les deux gros pourris de la politique, amoureusement surnommés UMPS, n’apporteront jamais rien à la France.

Les Cantonales chez :

Le Faucon

Romain

De tout et de rien

 

 

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

7 réponses à “Cantonales 2011, que s’est-il passé dans l’Ain

  1. Le Pays de Gex… J’avais bien connu un village par là.

    (ça me fait drole au coeur ce billet).

  2. ca va mieux la fièvre apparemment !
    Bon et toi tes consignes de vote c’est quoi ?

    • j’aimerai pouvoir dire que ça va mieux.
      Mes consignes de vote ? Votez en faisant abstraction de tout ce que vous pouvez entendre 🙂

  3. moi

    « On notera la volonté de faire barrage au FN, prononcée par la Gauche, et le Centre mais pas par l’UMP qui laisse son électeur choisir comme il l’entend. »

    Sauf Fillon, Pécresse, (Borloo) …