Lyon – Madrid, le retour…manqué [vidéo des buts]


Triste fin de soirée hier.

L’Olympique Lyonnais devait battre le Real qui jouait à domicile (ou faire un match nul, mais marquer obligatoirement) pour continuer la compétition, et ça ne s’est pas fait.

Pire, la belle bataille qu’on aurait pu avoir, à l’image du match aller plus relevé, n’a pas eu lieu. Et c’est le Real, pour mes 20 ans, qui élimine Lyon, prenant ainsi sa revanche sur les années précédentes. Le Lyon est retourné à sa sieste…

Pour parler, du match, et espérer un jour figurer dans les auteurs d’Une-Deux, il fut… engagé en première mi-temps, avec domination madrilène, avec des Espagnols assez fautifs malgré tout (2 cartons jaunes, qu’ils ont pris) mais qui donnait lieu à une situation d’incertitude : l’OL pouvait-il reprendre le dessus pour en planter un ?

Le but de Marcelo, à la 36ème, vient illustrer le jeu maîtrisé des Ibères, sur un mouvement collectif terminé par un bel exploit individuel : un but tout simplement classe, quoiqu’un peu malchanceux pour Lloris qui touche la balle sans pouvoir la dévier assez…

Puis c’est la deuxième mi-temps, et la chute des Lyonnais. L’attaque ne touche plus la balle, plus aucune relance n’est bonne et la défense fait peine à voir. Les passes ne finissent leur course que dans les pieds des Madrilènes, on sent que c’est la fin.

Lovren, qui tenait le coup en 1ère, et Cris, mauvais sur tout le match, laissent filer honteusement Benzema vers Lloris sur une mésentente digne d’un match amateur, et l’ancien Lyonnais ne se prive pour glisser un petit pont qui finira dans les filets. On est à la 65ème minute, Lyon ne rugira plus.

La domination est nette et on s’attriste de voir Lisandro demander la balle sans jamais ne l’avoir. On s’attriste de voir que les entrées de Gomis et Pjanic ne changeront pas la donne, et de voir que le Real conjure le mauvais sort qui lui barrait la route des Quarts depuis 2004.

Di Maria finit de tuer le match à la 76ème, encore sur une grosse erreur défensive.

Je ne saluerai donc que la grosse performance de Lloris, auteur de claquettes et d’arrêts décisifs, décisifs pour l’honneur, puisqu’il en a quand même pris 3, mais 3, comparé à la dizaine qu’il y aurait pu avoir, ce n’est pas tant que ça, au final…

Bref, reconcentrons nous sur la Ligue 1, les clubs français ne brilleront pas en Ligue des Champions cette année.

Advertisements

1 commentaire

Classé dans Éclairs orphelins

Une réponse à “Lyon – Madrid, le retour…manqué [vidéo des buts]

  1. Ah Ah Ah, je me marre ;o)))))))