Le nucléaire, le Japon, les blogs


Beaucoup de blogs parlent de la catastrophe nucléaire au Japon.

La liste est bien entendu non exhaustive. Ce qui revient souvent, c’est le discours moralisateur sur le nucléaire, le fait qu’en France, on ait plus de 50 réacteurs, soit 50 possibilités d’accidents.

Oui, 50 possibilités d’accidents. Il faut arrêter de se monter la tête avec le nucléaire, c’est notre principale source d’énergie et il n’y a pas d’explosion tous les jours.

On ferait quoi, sans nucléaire ? C’est ce qu’il faut se demander avant de monter sur ses grands chevaux : les éoliennes ne sont pas rentables, tous les fleuves sont déjà équipés de barrage, on demande à des gusses de pédaler pour faire de l’électricité ?

Les écolos répondront qu’il faut baisser notre consommation d’énergie, ce n’est pas faux. Mais qui est prêt à le faire ?

Les accidents nucléaires, ça arrive, comme les accidents de voiture, mais moins souvent, vous n’arrêtez pas la voiture pour autant ? Vous avez pourtant beaucoup plus de chance de mourir dans un accident de voiture que par les radiations dues à l’explosion d’une centrale…

Et si les Japonais étaient assez peu malins pour construire une centrale sur la côte, dans une zone sismique, ce n’est pas notre cas (pas que je sache en tout cas).

Quand on lit des billets comme ceci, on comprend que les gens commencent à avoir peur, j’espère qu’ils ont peur aussi de la fin du monde en 2012 et de l’attaque extra-terrestre imminente. Qu’ils aient peur d’Iter alors aussi, parce que la fusion nucléaire mes amis, par rapport à la fission (la réaction qui se passe dans les réacteurs) c’est Maître Yoda contre Steevy Boulay.

(en bonus, une page pour comparer le Japon avant et après le tsunami)

Edit : une petite carte sympathique qui montre qu’on est pas des ânes

Carte de répartition des centrales nucléaires en France, et des zones sismiques

 

Publicités

46 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

46 réponses à “Le nucléaire, le Japon, les blogs

  1. Tu as raison Vallenain. Pendant qu’un pays panse ses plaies, les français débattent et s’invectivent. A vomir. On ne vaut pas mieux que le personnage d’Asterix qui se bat avec ses poissons…Des clochards, vraiment…

  2. Ce n’est surement pas de ça que j’ai parlé, car j’aurais été extrêmement critique (voire plus) vis à vis de ces « moralisateurs », comme tu les appelles…

    Enfin, je n’ai même pas envie de débattre sur ce sujet là. C’est une catastrophe qui se passe au Japon. Certains s’en servent pour leur « combat politique », brandissant des mensonges et autres trucs qui font peur, je trouve ça…

    Enfin non. Pas envie de parler de ça. J’espère juste que cela sera des personnes un peu plus crédibles que Besson (minable hier) qui parleront sur le sujet. J’ai entendu des personnes très biens s’exprimer : elles font juste un peu moins de bruits que ceux qui aiment à s’enchainer sur des rails entre Cherbourg et l’Allemagne, et qui hurlent leurs mensonges avec des jolis TShirt…

    Et c’est grave ce qui se passe là bas. Ca dépasse le simple cadre de la centrale nucléaire…
    (sinon, tout le Japon est une zone sismique…)

    • ValLeNain

      vu que tu dis la même chose chez Eric, je réponds ce que je voulais te répondre, j’ai liste ceux qui parlaient de la catastrophe au Japon sans faire plus de détails que ça ; ensuite j’ai parlé d’un truc qui ressortait souvent.

      • Tu as eu raison. Mais bon, tu as sans doute compris que je ne pense pas tout à fait pareil qu’eux ^___^

        Comme j’ai dis, j’aurais du y être en ce moment, si Mme n’avait pas un ventre gros comme une palourde obèse (un peu ma faute remarque…). Et c’est un pays que j’aime vraiment. Donc oui, ça touche…

        Bon dimanche soir

  3. Bien dit !!!! « On ferait quoi sans nucléaire ?… »

    Les écolos, ils peuvent dire ce qu’ils veulent, mais il faudrait qu’ils commencent par se passer de toute la technologie qu’ils sont bien contents d’utiliser !!!…

  4. Pingback: La pub #Areva que vous ne verrez pas ! #Japon #Nucléaire #séisme | Mon Mulhouse le blog 100 % BIO

  5. Il ne s’agit de « vomir » sur un pays et une population durement touché par une série de catastrophe. Il s’agit en constatant la situation nucléaire de ce pays de dire attention nous ne sommes pas plus fort que les Japonnais.

    Il y a 25 ans Tchernobyl, ça n’a servi à rien , aucun débat , aucune prise de conscience et un niveau connaissance sur les dangers du nucléaire proche de zéro !

    Dans ton billet tu démontres la chose en prétendant que :
    « Et si les Japonais étaient assez peu malins pour construire une centrale sur la côte, dans une zone sismique, ce n’est pas notre cas (pas que je sache en tout cas). »

    Tu vois c’est là que tu te trompes « lourdement » car les Français sont aussi cons nous avons des centrales nucléaires dans des zones sismiques et même des failles actives . (d’ailleurs je vais faire un édit sur mon billet)

    @ +

    Bésitos

    Eric

  6. @Eric : C’est une zone sismique l’Alsace ?…

    • ValLeNain

      un peu, mais en comparaison du Japon, c’est gentil.

      • Eric est un peu partisan, mais il a raison sur un point. La sûreté doit rester la priorité des priorités chez nous.
        Pourtant, je ne m’inquiète pas pour Fessenheim (que je connais très bien, ainsi que cette région dans laquelle j’ai de bons souvenirs… le Pinot auxerrois, un cépage alascien comme son nom ne l’indique pas, est une douce merveille…)

      • D’abord c’est qui qui était là en 1er Eric ou la centrale ???…

  7. iboux

    je me demande si tu tiendrai le même discours si t’étais chez toi près d’une centrale sur le point de péter, en train de paniquer à chercher les cachets d’iode au fond d’un tiroir…tu regarderas les cartes des zones sismiques en France puis celle des implantations de centrales, tu veux un cachet 😉 ?

    • ValLeNain

      Ça veut dire que j’aurais fait le choix d’habiter dans une zone sismique sur laquelle était construite une centrale nucléaire, à moi d’accepter derrière.

      Evidemment que je n’aurais pas le même discours, j’essaierais de remettre la faute sur quelqu’un, de dire que c’était honteux, mais ce serait sous le coup de l’émotion, pas de la raison.

      Je veux bien un cachet.

      • Parce que bien évidemment tout le monde fait le choix de vivre là où il veut et non pas là où il y a du travail !
        Vous vivez au pays des bisounours

  8. Tiens, j’avais dit que je ne voulais pas jouer dans ce débat, mais juste un truc… (parce que ça continue, on entend et on lit des choses et des mensonges que je trouve insupportables, et là mes poils d’un peu partout, même entre deux flans, se dressent…)

    La dernière grosse catastrophe industrielle en France, c’était vers chez moi quand une canalisation de pétrole a pourri la Crau, le coin camarguais entre Istres et Arles. C’est une catastrophe écologique. Une catastrophe…
    Avant, c’était AZF… Et comparé au tintouin de la connerie (parce que c’était une connerie) du Tricastin, ceux sont deux évènements qui sont drôlement plus importants, et aux conséquences drôlement plus dramatiques…

    Alors si y a un séisme en France de l’ampleur que ce qu’on a eu au Japon, les centrales nucléaires oui. Mais y aura tout le reste. Et il restera pas mal de choses…
    (sinon, on peut aussi tout arrêter. Nucléaire, pétrole, éolien parce que si séisme, l’éolienne qui tombe sur sa maison ça fait mal, hidrauélectrique parce qu’une barrage qui explose j’en ai un pas loin de chez moi ben ça fait pas que te mouiller… Et en fait on meurt direct puisque tout pollue et tout est risqué…)

    Mais bon pendant ce temps, parce que les urnes sont ceux qu’elles sont, certains s’amusent à nous faire peur avec des mensonges. Vive la politique… (mais pendant ce temps c’est, malgré les conneries de Besson, vraiment la merde au Japon…)

    Ce qui se passe au Japon n’est pas du même niveau que Tchernobyl, et ne remet pas en cause la filière du nucléaire en France. Cela nous oblige par contre à être vigilant, à faire en sorte que la sûreté chez nous demeure la première des priorités (la première…), et à travailler scientifiquement pour concevoir des sources d’énergies toujours plus sures (plutôt qu’efficaces), nucléaires compris.
    Ou alors on meurt tous direct, on arrête toute source d’énergie parce que forcément dangereuse. Et on coupe le net, parce que lui aussi il consomme…

    (Vall, excuse mon commentaire trop long, mais un petit coup de colère pendant le blues du dimanche soir : tu peux le supprimer si tu veux ^^)

  9. Pingback: On peut vivre sans nucléaire « Regarder le ciel

  10. Tes comme Besson, tu comptes, et gères.

  11. Martine

    @Disp,
    Commentaire stérile.
    Dslée

  12. ValLeNain

    @Falconhill : je vais pas te censurer quand même !

    @Disp : pas compris.

    @Martine : tu as compris toi ?

    @regarderleciel : non, mais si tu habites dans un endroit, quelque soit la raison qui t’y a poussé, tu acceptes les conséquences de ce choix.

    • Moi je t’explique que les gens se retrouvent à vivre à des endroits non pas par choix mais par obligation…

      • ValLeNain

        il y a toujours un choix. Tu peux faire le choix de ne pas aller vivre à un endroit pour ta sécurité, et du coup, de ne pas avoir de travail… compliqué à entendre mais pourtant très vrai.
        Tu fais le choix de privilégier le travail sur ta sécurité (choix tout à fait logique et raisonné dans notre cas de figure).

    • Compteur Geiger….. Bref ,….

      Autrement, jolis poteaux électriques sur le bandeau

  13. Pingback: Mashup des centrales #nucléaires & zonage sismique en France … Les Liaisons dangereuses ! #Fessenheim | Flux de blogs de gauche

  14. Martine

    @Val,
    N’ai pas beaucoup d’ atomes crochus avec Rousseau…Pas récent.

  15. Le jour ou le lobby du nucléaire sera transparent, nous reparleront des bienfaits. Le nucléaire pollue et est dangereux, tout le monde le sait, un Tchernobyl est est largement possible en France, voir les soucis de Tricastin, Blaye ou Choose dernièrement.

    • El Camino, tu viens de dire plusieurs erreurs dans le même commentaire, mais ce n’est pas grave…
      Ca montre juste qu’on n’est pas dans le rationnel avec ce débat, mais dans la peur et la passion. Et le faire en ce moment, c’est un régal pour certains qui veulent instrumentaliser les peurs, mais bon…

      Sinon, coté « transparence des lobbys », j’aimerais savoir si les lobbys anti-nucléaires, ou pétroliers, ou chimistes, ou pharmaceutiques, et autres, sont plus transparents…
      Et que toutes les industries productrices d’énergie polluent, malheureusement…

      • Je ne vois pas quelles sont mes erreurs, pour la transparence, il suffit de constater le mal que se donne la Criirad pour faire des mesures de radioactivité du coté de la Hague, les gens du nucléaire ont beaucoup de choses à cacher.
        Toutes les industries productrices d’énergie polluent, oui, mais avec le nucléaire, c’est pour des millions d’années.

        • Comparer les « soucis » (lesquels) de Tricastin, Chooz ou Blaye à Tchernobyl, parler de manque de transparence alors que toutes informations sont disponibles (beaucoup de choses à cacher non, ce n’est pas vrai), ce qui n’est pas forcément le cas dans toutes les industries, etc…
          Et pour les millions d’année, malheureusement le nucléaire ne sera pas la seule, et je crains que nous ayons à attendre beaucoup de générations avant que la Crau ne soit à nouveau saine… Je ne parlerai pas d’autres entreprises polluantes, qui seront dévastés bien avant nos centrales si un violent séisme devait nous laminer.

          Mais bon, nous sommes convaincus chacun de notre coté. Allons plutôt boire un coup, nous ne nous ferons pas changer d’avis…

          (excuse moi quand même de ma réponse peu sympathique à ton premier commentaire. Énervement d’une fin de weekend, mais je n’aurais pas du te répondre de manière aussi méprisante. Excuse moi).

  16. Pingback: tous nos yeux sur le coeur du monde… « les échos de la gauchosphère

  17. tiens c’est bizarre je croyais avoir laissé un com ici, mais je ne le vois pas ? Aurais je sniffé du nuage radioactif, moi ces jours ci ? 😉

    • ValLeNain

      je n’ai jamais supprimé de message (sauf spam, pub honteuse ou troll), alors tu as sûrement sniffé quelque chose

  18. Pingback: Variae › Enola pas très gai

  19. Pingback: nucléaire : le débat s’impose « les échos de la gauchosphère

  20. Pingback: A l'est, du nouveau ? | Alter Oueb

  21. Pingback: Sortir du nucléaire, et après ? | JACQUESLUCIENNE VOUS SALUE

  22. Pingback: A l’est, du nouveau ? | Flux de blogs de gauche

  23. Dupont pepito

    Bonjour,
    QUAND les autorités françaises nous informeront-elles du passage du nuage radio actif japonais au dessus de notre pays?? certes il sera dilué mais non « évaporé ».
    On nous doit bien cela après le mutisme de Tchernobyl.
    D’autre part ce n’est pas aux autorités de décider à notre place ce qu’il convient d’entendre ou non sinon on nous infantilise (pourquoi nous demander une participation électorale alors?? ou alors on décide pour nous des domaines de compétence?????le nucléaire ce n’est pas notre truc, les élections oui)
    Nous sommes des citoyens responsables qui voudrions nous déterminer en connaissance de cause

  24. Pingback: New – une application, compteur geiger pour Iphone ! | Mon Mulhouse le blog 100 % BIO