Archives quotidiennes : 2 mars 2011

De la nécessité de débattre sur nos blogs

J’aime bien tenter les titres un peu littéraires…

L'HémicycleCes derniers jours, j’ai lu deux billets au nombre de trois très intéressants. Ils traitent du potentiel futur débat sur l’Islam, de la nécessité de faire des débats et du rôle de la gauche dans tout ça.

« Sans débat, pas de démocratie ». Le simple fait d’ouvrir des blogs et de traiter de sujets un tantinet politiques va dans ce sens. Corto demandait donc, à propos du débat sur l’Islam, si nous étions capables de débattre, ou plutôt si les politiciens sensés nous représenter l’étaient, sur des sujets de société importants.

Nicolas semble penser que c’est un « sale » débat. En tout cas de la manière dont Guéant le présente : « Il nous revient à nous de protéger les Français dans notre double mission, d’améliorer la sécurité et de lutter contre l’immigration irrégulière ». La phrase est effectivement orientée mais allons au delà.

Je pense qu’il faut effectivement qu’on ose débattre de tout, et que tous les camps participent au débat. Je vais reprendre une phrase d’Humeurs de vaches que je trouve très juste : « Or, refuser de débattre, surtout sur des sujets sensibles, c’est laisser la place aux extrêmes, c’est les laisser exprimer leur populisme et leurs fausses réponses sans contradictions ! ».

J’ajouterai qu’en refusant de débattre sur certains thèmes, si orientés soient-ils, c’est frustrer une partie de son électorat qui lui attend certainement des réponses de ce côté là.

L’islam est un très bon exemple. Sur-médiatisé, faisant le jeu des extrêmes, il est victime de ses dérapages et surtout du tabou qui existe autour. Il n’y a que la Droite qui veuille en faire un débat, et on sait très bien pourquoi. La question de Corto « de savoir si nous sommes aujourd’hui capables, en France, d’aborder un sujet fondamental pour la cohésion républicaine et notre Vivre Ensemble sans sombrer dans les dérapages, les invectives, les jugements péremptoires et autres calculs électoraux ? » prend donc tout son sens.

Il semble impossible aujourd’hui d’avoir droit à un vrai débat avec nos politiciens tant l’atmosphère infantile de gueguerre et de coups bas prime sur la volonté de faire avancer les choses. C’est donc au peuple de prendre les choses en main, et de débattre.

Nicolas se demandait quels thèmes devait porter les blogs de gauche pour gagner, jugeant qu’ils étaient les mieux placés pour parler de laïcité, je crois que le premier débat serait de reparler de l’identité nationale, de montrer cet engagement pour la laïcité, car avec des vieilles histoires comme ces horaires aménagés pour la piscine (désolé de ressasser), je ne sais pas si les citoyens perçoivent bien le PS comme le mieux à même de porter ce combat. Ce débat est, il me semble, un des plus importants débats aujourd’hui tant il remet en question le ciment même de notre société : sa cohésion. Sans cohésion, pas de discussions, de débats et d’avancées.

Sans cohésion, pas de possibilité pour le pays de faire des choix, de prendre des initiatives, pas de Vivre Ensemble, pas de Fraternité.

Le débat sur l’Islam devrait être élargi aux autres religions, devrait être élargi à la laïcité, à la culture Française, bref à l’Identité Française et Républicaine, quoiqu’en pensent ces messieurs de Gauche (principalement) qui ne devraient pas fuir ces débats mais au contraire y entrer avec enthousiasme, car ce sont sur ces thèmes que les Français voteront.

Des images très sympas passaient à la télé ce weekend, des Libyens qui pouvaient enfin parler de politique dans la rue. Si nos politiques n’ont pas les épaules pour porter ces débats, alors ce sera à nous de le faire. Comment, je ne sais pas, les blogs sont une première idée. Tout cela parait utopique, mais en ces temps de révolutions, je me permet de rêver.

29 Commentaires

Classé dans Éclairs moi de ta sagesse