Carrefour et Danone ne peuvent pas aider les pauvres ?


Oui c’est un billet sponsorisé, je fais mes courses chez Carrefour et j’achète même des produits Danone.

Petit billet pour exprimer mon étonnement vis à vis de quelque gens de gauche (je dis de gauche parce que ça a un intérêt ici, pas juste pour dire qu’ils sont de gauche) qui n’ont pas voulu participer à l’opération 1 billet publié = 10 repas offerts.

« On en est à un point où on est obligés de faire appel aux dons de personnes privées pour nourrir et soigner les gens en France alors que l’économie est florissante et que nous sommes toujours la 5 ou 6ème puissance financière mondiale, assurant la Présidence du G20. »

Quand bien même ce ne serait pas aux Français (personnes privées ?!) d’aider les Français pauvres, pourquoi, là, quand il y a une opération qui ne nous coûte rien et qui aiderait beaucoup, il faudrait la refuser ?

Il faut arrêter de voir le grand méchant dans Carrefour et Danone. Qu’ils aient des enfoirés à leur tête, peut-être, il n’empêche que l’opération est bien réelle. Nicolas pense que c’est cautionner un système qui remplace la solidarité nationale par la charité. Je ne pense pas.

Je pense qu’il y a les travaux de l’Etat, pour aider le peuple, et les travaux du peuple, pour s’aider lui-même. Je pense qu’une vraie solidarité nationale, ce n’est pas celle qui est écrit dans la loi, c’est celle dont les gens font preuve au quotidien sans y être obligé, sinon, c’est de l’hypocrisie nationale.

A quoi bon forcer les gens à aider leur prochain s’ils ne le veulent pas ? Certes l’idéal -utopique- serait que nous vivions dans un monde rose et bleu où tout le monde s’aime et tout le monde accoure pour aider celui qui a besoin d’aide. Mais ce ne serait pas du tout en adéquation avec la mentalité humaine -que l’on peut changer me direz vous, par un lavage de cerveau oui…-. L’homme a le droit d’être égoïste. L’homme a le droit de se moquer de son voisin. Voire même de le regarder s’enfoncer dans la pauvreté sans agir. C’est sa liberté. Une liberté à laquelle on a pas le droit de toucher. Par contre, que cet homme s’attende à ce qu’il se passe la même chose pour lui. L’homme a surtout besoin de la société, à lui de juger à quel point, à quel degré veut-il y participer (c-a-d à quel niveau place-t-il ses propres attentes), mais la société, c’est avant tout un outil, un moyen, ça ne remplace pas tout.

On peut facilement déboucher sur une réflexion sur la société, son but, son devoir ; Locke, Hobbes et Rousseau ont déjà donné leur point de vue. Ce n’est pas le sujet du billet.

Le sujet, c’est que quand on a envie d’aider, et qu’on nous donne un moyen d’action telle que cette opération, il ne faut pas hésiter. Ce qui ne veut pas dire qu’on cautionne quoique ce soit. Ce qui n’empêche pas de se battre sur un autre tableau (le « liberalisme économoque » si vous voulez). Ça n’est pas contradictoire.

 

Publicités

14 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

14 réponses à “Carrefour et Danone ne peuvent pas aider les pauvres ?

  1. J’ajouterais juste que la liberté c’est aussi de refuser l’opération blogueur. Après tout notre Nicolas fait montre d’une fraternité sans faille lorsqu’il accepte en son fief des naufragés de droite tels que moi…
    La solidarité ne saurait non plus se restreindre à des comportements dictés deci-delà par une morale normalisée, aider son prochain c’est quelque chose de personnel.
    Mais je suis d’accord avec toi, ce que je ne comprends pas c’est l’effet repoussoir de Danone et Carrefour, non pas que je les porte dans mon estime mais pour moi c’est tout juste hors sujet dans le cadre de l’opération Restos du coeur.

  2. Martine

    Très franchement, je préfère très personnellement faire un don direct aux restos du coeur car avec les déductions fiscales cela m’autorise à etre bien plus généreuse envers nos pauvres .

  3. ValLeNain

    @vlad : bien sûr que la liberté c’est de la refuser, ce que je ne comprends pas, c’est pas qu’ils puissent la refuser, c’est pourquoi. La finalité de l’opération me semble plus d’aider les personnes dans le besoin que de faire de la pub pour les deux marques, ou réaffirmer l’engagement du système dans un abandon de la solidarité nationale, non ?

    @martine : l’un n’empêche pas l’autre, quand on sait à quel point c’est facile et rapide de faire un billet (et d’envoyer un mail), les raisons de le refuser sont forcément idéologiques.

  4. Chacun fait ce qu’il veut en la matière, mais je ne peux qu’approuver le propos sur la solidarité nationale : une solidarité ou une générosité obligatoire n’est pas vraiment ce que j’appelle une vertu.

  5. Perds pas ton temps avec ces deux escrocs, t’auras pas de réduc pour ça !!!

  6. Martine

    @Xerbias, je trouve aussi.
    Si je comprends bien, ce qui choque est le fait que deux enseignes soient associées à la collecte quand la plupart des collectes alimentaires ont généralement lieu auprès de toutes ( exemple la croix rouge ou encore assos protection animale un jour donné). C’est un choix de la part des restos du coeur, ils font comme ils veulent. Plutot que de polémiquer je crois qu’il aurait été plus juste de communiquer à la fois sur cette collecte mais aussi sur les dons directs en expliquant les nuances des deux démarches, ensuite le consomacteur est libre d’agir comme il l’entend.
    Enfin, c’est mon humble avis…
    Bonne journée à vous, chamaillez-vous si vous voulez mais ne vous faites pas mal.
    @+

  7. Vlad,

    Danone et Carrefour ne sont pas repoussoir en tant que tels mais uniquement en tant que représentant du CAC 40, vous savez ces braves sociétés qui ne paient que 8,6% (de mémoire) d’impôts sur les sociétés alors que les PME en paient environ 30%. C’est un déséquilibre de base de notre société. Sinon, je fais mes courses chez Carrefour à l’occasion et j’achète des yaourts…

    Val,

    Si 1000 blogueurs. Tiens je vais être gentil. Si 10 000 blogueurs font un billet, ça fera 100 000 repas. Ils seront contents, ils auront fait le bien sans tirer un sou de leurs poches.

    Mais ce sont plus de 1000 fois plus (environ 100 millions) de repas qui sont nécessaires et déjà fournis pour partie par Carrefour et Danone (voir mes explications dans les commentaires chez Vlad).

    Cette opération est de la pure communication. Cela dit, je n’empêche pas les gens d’y participer, je signale juste à mes copains blogueur de GAUCHE qu’ils feraient mieux de faire gaffe.

    On ne peut pas changer un modèle de société (ben oui, quoi, c’est le but de la gauche), en renforçant ses dysfonctionnements actuels…

  8. Martine

    @Nicolas,
    « Cette opération est de la pure communication. » Effectivement, cela y ressemble énormément…Furieusement meme!
    « On ne peut pas changer un modèle de société (ben oui, quoi, c’est le but de la gauche), en renforçant ses dysfonctionnements actuels… » Tout à fait d’accord, et pourtant pas de gauche ni de droite d’ailleurs.

  9. Ça doit être crevant, d’être de gauche. avec cette étrange manie qu’ils semblent avoir, de vouloir changer la société tous les matins.

    Heureusement qu’ils n’en pensent pas un mot et ne lèvent pas le petit doigt, sinon ils nous foutraient un de ces bordels…

  10. Martine

    « et d’envoyer un mail), les raisons de le refuser sont forcément idéologiques. »
    Tout à fait, Vall dommage pour vous, vous vous etes privés de clichés sympas … Pas grave.
    Ceci dit, j’aimerais assez que les ayatholas de l’interdiction de la pèche au thon dans le monde, veuillent bien considérer que pour certaines populations manger du thon est mieux pour leur santé , je pense à nos dom-tom bien sur:
    http://www.symbiose.asso.nc/res_local/bioanim/ciguatera.htm
    http://aresub.pagesperso-orange.fr/medecinesubaquatique/dangersfaune/ciguatera/clin/clin.htm
    Voilà, tout ce que j’avais à ajouter, bien peu de chose à vrai dire…
    Bonne soirée Vall.

  11. Que Carrefour commence a payer convenablement ses employés et que Danone arrête avec les OGM.

  12. Martine

    Ah, si j’ai oublié toxine présente en milieu récifal quand il est malade et envahi d’algues…
    @El camino, ne vois pas trop le rapport entre Danone et les OGM.
    Par contre les rejets de lactosérum, pi’tre.
    Sur ce, je sors!

  13. Pas d’accord avec mes petits copains de gauche. Que l’on participe ou non à cette opération, cela ne changera (hélas !) rien au fonctionnement du CAC40, ni à l’attitude d’enculés qu’ont leurs patrons.
    En revanche, si un billet permet 10 repas, moi, j’envisage d’en faire plein (pas des repas, des billets !).
    Utiliser le système à des fins humanitaires et redistributrices n’empêche pas de le combattre par ailleurs : je suis très à l’aise avec çà…

  14. Pingback: Résultat du travail des blogueurs pour les Restos du Coeur | 100 000 V