When I was a child…


Le coupable, c’est El Camino. Il m’a tagué dans une chaîne arrivée de Fattorius, qui rebondit chez plusieurs d’entre nous […] et je dois raconter mon enfance. C’est un peu comme si Priscilla écrivait son autobiographie…

1 – Quand vous étiez petit(e), que répondiez-vous à la question : « Et toi, que veux-tu faire quand tu seras grand(e) ? »

C’est fou, depuis très petit, j’ai toujours su plus ou moins ce que je voulais faire. Si bien que je n’ai JAMAIS répondu « je sais pas trop » aux profs quand il le demandait, à l’inverse des 3/4 de la classe. Au début je voulais faire ingénieur dans l’automobile, monter mon entreprise, le nom aurait été Mac [Nom de famille] France, allez savoir pourquoi. C’était une époque (j’avais 10 ans je crois) où les consonances anglosaxonnes me plaisaient. Et déjà, je tenais à ce que le nom du pays y figure.

Puis ce fut, cogniticien, ingénieur en IA si vous préférez. C’est le côté informatique qui prenait le dessus. Je voulais monter ma boite : IA [Nom de famille] puis Ciniel, puis plein d’autre noms. Mon but : envahir le marché de l’informatique, de la robotique et de l’électronique.

Aujourd’hui, je suis dans une école d’ingénieur pour bosser dans l’informatique. Toujours pour monter une boîte qui révolutionnerait le monde… C’est une destinée.

2/ Quels ont été vos BD et dessins animés préférés ?

La bande-dessinée franco-belge (que des classiques) a été la très grande majorité de mes lectures en matière de BD (rapide coup d’oeil vers ma bibliothèque) : Lagaffe, Achile Talon, Tintin, les Schtroumpfs, Lucky Luke, Boule et Bill. Et puis Astérix. Cette oeuvre a très clairement guidée toute ma vie et je me suis promis de rester un parfait Gaulois.

Je me suis ouvert aux Blake et Mortimer par la suite, à Titeuf (effet de mode inévitable), à Cédric, à Joe Bar Team, au Chat, à Ducobu, quelques Fluide Glacial perdus au milieu, des BDs d’amis dessinateurs (quand j’étais moi même scénariste amateur, et j’arrive toujours pas à croire que j’ai pu lâcher cette sphère dans laquelle je me plaisais tant – gros coup de blues à l’instant, je viens de refaire un passage sur tous ces sites et blogs qui ont bien changé et m’ont oublié depuis…)

Question dessin-animé, outre ceux qui reprennent les BDs (dont j’étais le plus friand), il n’y en a pas tellement eu. J’ai eu mon passage Pokémon obligatoire. Et puis tout ce qui me tombait sous les yeux et qui me permettaient de me réveiller en douceur.

3° Quels ont été vos jeux préférés ?

J’adore jouer. Je ne vois que du jeu partout. J’adorais les jeux de société et je ne compte pas les heures interminables que j’ai pu passées sur le Monopoly, le Risk, le Uno,… Les jeux-vidéos vinrent bien après.

4) Quel a été votre meilleur anniversaire et pourquoi ?

Mon anniversaire de 14 ans. On m’a fait la surprise de m’emmener à Paris. J’ai découvert la Tour Eiffel, j’ai découvert l’Arc de Triomphe, les Champs, le Louvre, Notre-Dame, la Seine, j’ai sur pourquoi j’adorais autant la France. J’étais presque fier de marcher dans lieux historiques et rares sont les souvenirs qui marquent autant. Le Parc Astérix, quelques années auparavant, était un bon anniversaire aussi.

5* Qu’est-ce que vous auriez absolument voulu faire que vous n’avez pas encore fait ?

Je ne sais pas. Pas grand chose. Monter ma boîte.

6_ Quel était votre premier sport préféré ?

Le foot’. Sans aucun problème. J’avais 7 ans en 98, ça laisse des traces. C’était déjà notre seule occupation pendant la récré, jouer en club en était la suite logique. Et puis j’ai arrêté, parce que je ne m’y plaisais plus. Mais faire un match entre mais reste le meilleur truc sportif qu’il existe.

7# Quelle était votre première idole de musique ?

Aucune idée. Je sais que j’ai très très vite adoré la techno. Avant les années 2000. Avec Eiffel 65 et Daft Punk, et Guetta. Mais j’écoutais beaucoup de tout, beaucoup de variétés, beaucoup de « ce qui passait à la radio ».

8/ Quel a été votre plus beau cadeau de Noël (ou équivalent) que vous avez reçu ?

Impossible de m’en rappeler. Mes cadeaux d’anniversaire étaient plus marquants, mes cadeaux Noël plus classiques. Mais la PS2 (première console que j’ai eu) fut un cadeau assez magnifique quoiqu’arrivée tardivement.

Allez, sont tagués (et peut-être le sont-ils déjà) Gerard Mentor, Humeur de vaches, Didier Goux, Le Grumeau et Hashtable !

[edit] Ils ont répondu : – Le Grumeau

Advertisements

10 Commentaires

Classé dans Éclairs orphelins

10 réponses à “When I was a child…

  1. Ouhla, pas facile. Surtout quand on n’a que 17 ans. :p
    Je vais essayer d’y répondre, mais je ne suis pas sûr d’y parvenir parfaitement. ^^

  2. DF

    Joli coup! Quelle folle jeunesse… j’aime bien l’idée de monter sa boîte pour révolutionner le monde.

  3. Le Uno! J’ai découvert ça dernièrement, c’est sympa!

  4. Merci pour le tag.
    Je vais tenter d’ouvrir ma boîte à souvenirs en noir et blanc sans trop faire le vieux chnoque. 🙂

  5. Glenou

    Mais tu vas arrêter de chercher un côté républicain français dans tout ce que tu as fait? Le parfait gaulois qui a le déclic nationaliste en voyant la tour Eiffel.. Ça rentre bien dans le personnage du blog mais bon. Par contre je ne te savais pas si bédéphile (un bon point). Kenavo!

    • ValLeNain

      Oh, la première fois que j’ai vu la tour Eiffel, en photo, m’avait déjà suffit. J’avais pas 10 ans que je dessinais déjà le drapeau tricolore sur tout ce qui m’appartenait.

  6. Pingback: Apprendre l’histoire en s’amusant… « J'ai rarement tort …

  7. Pas un cadeau ton truc mais merci quand même, j’y répondrai dès que je serai rentré de villégiature normande.

  8. Salut Vallenain !
    J’étais à la bourre sur ce coup et je viens tout juste de lire ta réponse à la chaîne. C’est sympa ça permet de mieux appréhender nos différentes personnalités…Tu m’as l’air de savoir ce que tu veux en tout cas. C’est bien. A plus !