Parce qu’il y a des votes inutiles ?


C’est marrant cette chaîne de Stef, à propos du vote utile dès le premier tour de la présidentielle.

Qu’est ce qu’un vote utile ? N’est-on pas sensé voter pour celui qui représente au mieux nos idées ? Appeler à voter en masse PS (c’est un exemple) parce que comme ça on est sûr qu’il y aura le PS au second tour, si ça ne représente pas la volonté des Français, ça ne sert à rien, ça dessert le pays même… Et ça leur enlève de la légitimité (quoiqu’ils doivent en avoir rien à faire).

De toute façon, il y a toutes les chances pour qu’il y ait un parti de gauche au second tour, et certainement, ce sera le PS, à moins que le FN fasse un très bon score.

Et si ce n’est pas le PS, c’est que ça n’avait pas être le PS (je suis toujours dans mon exemple).

Alors qu’est ce que le vote utile, je vous le demande ? Le but d’une élection, c’est justement que chacun vote pour ses opinions, et que la majorité l’emporte.

Je demande donc des explications.

Publicités

11 Commentaires

Classé dans Éclairs moi de ta sagesse

11 réponses à “Parce qu’il y a des votes inutiles ?

  1. En 2002, tout le monde était persuadé que Jospin serait au second tour. Je ne sais pas qui sera le candidat de l’UMP, mais si Bayrou se droitise un peu et Villepin rentre dans la danse, le candidat de l’UMP pourrait ne pas être au deuxième tour… (le scénario identique peut aussi se produire à gauche, hein !).

    En fait, c’est cette élection qui est mal foutue, il ne faudrait que des scrutins de liste…

    • ValLeNain

      En 2002, si Jospin n’a pas été au second tour, c’est bien parce qu’il n’y avait pas la « seconde majorité » des Français qui le voulaient au second tour, non ?
      Le vote utile m’a l’air d’être un moyen de faire taire les petits candidats, alors qu’en engrangeant des voix au premier tour, ils ont leur mot à dire pour de possibles négociations avec les partis qui passent au second.

      Je ne vois pas ce que tu veux dire par scrutin de liste

  2. Valerian

    Je pense que voter ce n’est pas uniquement voter pour le candidat que l’on souhaite voire élu, c’est aussi voter contre celui que nous ne voulons pas voir en tête. Là, la question se pose: devrais-je voter pour le parti qui me plait vraiment sachant qu’il n’a que très peut de chances de passer le premier tour face aux « grosses écuries »? ou bien, Devrais-je donner mon vote à celui qui as des chances de battre celui que je ne veux absolument pas voir remporter les élections?
    Voter un tel un autre ou blanc, l’important, c’est de voter selon ses propres décisions

    • ValLeNain

      auquel cas ton vote ne sert pas à exprimer ton opinion mais à essayer de faire taire celle des autres… C’est un peu pervers comme procédé, il ne me semble pas que ça soit ce qui ait été voulu quand on a instauré le suffrage universel direct. Mais bon, c’est une manière de voter qu’on ne pourra de toute façon pas t’interdire.

      Je pense que c’est quand plus une technique à appliquer au second tour…

  3. Suite à ton twit :

    Le scrutin de liste est ce qui est utilisé pour les élections régionales et municipales.

    Pour les régionales, au premier tour, les listes qui ont plus de 10% peuvent se maintenir, celles qui ont plus de 5% peuvent fusionner avec d’autres (de plus de 10%, donc).Au deuxième tour (généralement, il n’en reste que deux, mais il arrive souvent qu’on en voit plus), la liste arrivée en tête bénéficie d’une prime de 25% avant la répartition des sièges. Ensuite, c’est l’assemblée élue qui va élire à son tour le Président de Région.

    Pour les municipales, pour les grosses communes (plus de 3500 habitants), c’est à peu près pareil (je crois que le système de prime au deuxième tour est différent, de mémoire, la liste arrivée en tête obtient 50% des sièges, le reste étant réparti à la proportionnelle entre toutes les listes restant aux deuxième tour). Le maire et les adjoints sont ensuite élus lors premier Conseil Municipal.

    Ce système permet en outre d’améliorer la parité (un membre sur deux, dans la liste, est une femme).

    • ValLeNain

      Mais dans ce cas, on vote pour le gouvernement ? Ou alors tu vires la fonction de président ? (tu en avais déjà parlé dans un billet je crois)

      Parce que le coup d’élire nous même le gouvernement me paraîtrais assez juste (il sauraient plus de légitimité qu’aujourd’hui et pourraient être de bords différents)

      • Non, on vote pour le « parlement », qui lui même vote pour un « chef » et un gouvernement (les vice-présidents du CR et les adjoints au maire).

        Et non, ils ne pourraient pas être de bords différents (ça ne fonctionnerait pas, ne serait-ce qu’à cause du vote du budget : l’argent est roi), ce sont des scrutins de liste. Mais ça incite les partis proches à négocier entre eux en fonction des résultats du premier tour.

  4. Valerian

    D’ac avec toi val. Mais ton opinion peut être de ne pas vouloir voir un parti remporter les élections et il est vrai que cette strategie est plutôt à adopter lors du second tour. Mais une personne adulte qui vote le fais après avoir fait le tour de la question et vote pour ce qui l’aarrangera le plus. Pas besoins de faire Bac+9 pour savoir ce que tu veux.

  5. Je suis d’accord avec Nicolas, c’est le mode de scrutin qui pose problème. Il laisse comme c’est le cas depuis au moins 2002, trop de place aux petites formations quand les partis dominants sont faibles. Ce qui fait que l’on vote par défaut au second tour. Comme ce fût le cas lorsque nous fûmes obligés de voter Chirac contre Le Pen. En cela c’est dangereux, et le paysage politique est pire qu’alors…

  6. D’accord avec Nicolas et Stef, le vote utile est justifié par la multiplicité des candidatures, qui peuvent se révéler dangereuses quand on vote au premier tout selon son cœur plutôt que pour le candidat (de gauche en l’occurrence) qui a les meilleures chance. N’empêche que je me demande s’il n’est pas inutile de voter pour quelqu’un qui ne changera pas grand chose aux mœurs politiques —la première plaie de ce pays—, et conservera la plupart des mesures de Sarkozy, comme l’allongement de la durée de travail avant la retraite… Je ne dis pas de nom, hein !

  7. Pingback: Vote utile.