Les gars de la Marine


Si c’est la folie dans les médias, ça l’est aussi dans la blogosphère ! Les propos de Marine Le Pen, ce week-end ont indigné, choqué, révolté. Pourquoi ? On se le demande.

Qu’a-t-elle dit ?

Il y a quinze ans, on a eu le voile, il y avait de plus en plus de voiles. Puis il y a eu la burqa, il y a eu de plus en plus de burqa. Et puis il y a eu des prières sur la voie publique (…) maintenant il y a dix ou quinze endroits où de manière régulière un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires. C’est une occupation de pans du territoire, des quartiers dans lesquels la loi religieuse s’applique, c’est une occupation. Certes, y’a pas de blindés, y’a pas de soldats, mais c’est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants.

Qu’y-a-t-il de foncièrement faux là dedans ?

Le voile ? La burqa ? Il y en a en France, reste à savoir si on le veut ou non, jusque là c’est plutôt objectif. Les prières dans la rue, il y en a aussi. Reste à savoir si on doit les accepter (rapport au fait qu’on est un état laïque où on ne devrait pas montrer sa religion), ça ne s’appelle pas s’accaparer du territoire, je vous l’accorde. Par contre c’est une occupation, temporaire, mais une occupation quand même.

Alors voilà, ça crie à droite à gauche, surtout à gauche, que c’est inacceptable. Mais comme le rappelle le Faucon, vous faites le jeu du FN là, à critiquer à tort et surtout à travers. Pour « combattre » le FN, il va falloir tabler sur d’autres points que léinsécrutié, l’imigration ou l’appel à la haine et la violence, peut-être sur son programme économique…

J’dis ça, j’dis rien.

1 commentaire

Classé dans Éclairs orphelins

Une réponse à “Les gars de la Marine

  1. Pingback: Je n’aime pas les frontistes. Ils sont pire que Marine. « J'ai rarement tort …